Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Publier la nouvelle

 | 
Marion Pouspin

Remerciements

Texte intégral

  • 1 Marion Pouspin, « Les pièces gothiques en langue française, xve-xvie siècles : un nouveau média, e (...)

1Les pages qui suivent constituent la version remaniée et abrégée d’une thèse de doctorat, préparée à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) sous la direction de Monsieur Jean-Claude Schmitt et soutenue le 27 octobre 20121. Contractée sur certains points, développée sur d’autres, selon les critiques des membres du jury, amputée de sa dernière partie qui contenait le volumineux répertoire des pièces gothiques – bientôt saisi informatiquement et mis en ligne –, cette thèse est donc la base de la présente étude.

2Qu’il me soit permis, au seuil de ce livre, de manifester chaleureusement ma gratitude à tous ceux sans qui la publication des résultats de cette recherche n’aurait pas été possible, au premier rang desquels Monsieur Patrick Boucheron, pour son soutien lorsqu’il était directeur des Publications de la Sorbonne, et Monsieur Jean-Claude Schmitt, mon directeur de thèse, pour ses conseils précieux, son regard porté sur les différentes relectures et pour tout ce que j’ai appris de lui dans la méthode et la recherche.

3Je tiens également à remercier les membres de mon jury de thèse, Messieurs Patrick Boucheron, professeur à l’université Paris 1, Roger Chartier, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et professeur au Collège de France (président du jury), Dominique Coq, adjoint au chef du Département du patrimoine et de la politique numérique (ministère de la Culture), Jean-Philippe Genet, professeur à l’université Paris 1, ainsi que Madame Danièle Sancy, maître de conférences à l’université du Havre, pour leurs suggestions et leurs remarques qui m’ont été fort utiles pendant la rédaction de ce livre.

4Enfin, je désirerais associer à cet ouvrage mes proches qui, par leur présence, leur compréhension et leur soutien de tous les instants, m’ont accompagnée tout au long de ce passionnant travail de recherche, et spécialement ma mère et mon compagnon, Julien.

5Qu’il me soit aussi permis de dédier ce livre à la jeune Lyo-Flore, encore au berceau de l’insouciance et peut-être, qui sait, future historienne.

6Reims, 25 septembre 2014.

Notes

1 Marion Pouspin, « Les pièces gothiques en langue française, xve-xvie siècles : un nouveau média, entre tradition et modernité. De la production à la réception », mémoire de thèse dirigé par Jean-Claude Schmitt, EHESS, 2012, dactylographié, 4 vol.

© Éditions de la Sorbonne, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540