Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pays ou circonscriptions

 | 
Anne Zink

Deuxième partie. Les pays vécus

Introduction à la deuxième partie

Texte intégral

1Sous le titre de pays vécus, nous souhaitons découvrir les aires de civilisation que dessinent les pratiques quotidiennes : langues, culture matérielle, mœurs, courants et échanges. Nous aurions aimé que cette documentation se donne à elle-même ses propres cadres spatiaux, sans que nous ayons à recourir au cadre des circonscriptions officielles. Pour y parvenir, il aurait fallu découvrir plusieurs critères significatifs dont les variantes aient été connues dans un nombre de cas suffisant pour qu’ils dessinent des taches cohérentes sur la carte de la région. Mais comme nous n’avons jamais obtenu que des points épars, quel que soit le thème envisagé, nous avons cédé à la tentation de leur donner comme fond de carte, sinon celle des pays officiels, du moins celle des aires de civilisation. La collecte de la documentation relative aux pratiques quotidiennes est, en effet, difficile : les façons usuelles de faire et de sentir sont rarement exprimées ; les façons de dire elles-mêmes, ne passent qu’occasionnellement dans la documentation écrite. On doit recourir à des notations indirectes : anecdotes surgissant d’une déposition en justice, précision inattendue donnée dans un acte notarié, statistiques ou rapport administratif aux intentions plus économiques qu’ethnologiques.

2En commençant nos recherches, nous avions pensé y inclure la survie des pays jusqu’à nos jours, au-delà de la création des départements. L’intérêt de cette démarche aurait été d’accéder au moyen d’enquêtes à des usages qui n’apparaissent pas dans les sources écrites, mais l’entreprise aurait exigé de maîtriser les techniques des disciplines voisines, de les adapter à la question posée, de passer de l’approche ponctuelle de l’ethnologie à la carte régionale et de mettre bout à bout une documentation d’origine trop variée. Nous nous contentons de signaler l’apport de recherches issues d’autres disciplines. Cette partie regroupe donc d’une part, la présentation de travaux dont les résultats peuvent être rapprochés de nos cartes, d’autre part, des éléments collectés par nous dans les archives et classés en trois autres chapitres : la vie rurale, la vie culturelle, les relations et les contacts.

© Éditions de la Sorbonne, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540