Version classiqueVersion mobile

La circulation des nouvelles au Moyen Âge

 | 
Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public

De la rumeur aux textes

Échos de l'apparition du revenant d'Alès (après 1323)

Marie Anne Polo de Beaulieu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la petite ville d'Alès au début du xive siècle survient un événement jugé surprenant, voire gênant par les contemporains : l'apparition d'un revenant. Comme tout fait d'importance, celui-ci est raconté, colporté, décrit, écrit et répété, de sorte que l'historien se trouve aujourd'hui aux prises avec un écheveau de versions du même fait. Son travail consiste alors à démêler cet échevau, retrouver si possible les traces de l'événement fondateur, et mettre à jour les réseaux de communication orale et écrite qui ont chacun laissé leur empreinte et remodelé la rumeur initiale. Mais il ne suffira pas de délimiter, identifier, dater et classer le corpus. Nous aurons à le replacer au sein d'une histoire, (dans laquelle les modèles antérieurs gardent une prégnance certaine) et surtout évaluer les fonctions propres à chacun des media utilisés pour transmettre cette nouvelle, qu'il s'agisse de lettres, d'un procès verbal, de traités, de chroniques, d'ouvrages de dévotion, de traductions e...

© Éditions de la Sorbonne, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search