Version classiqueVersion mobile

Paris et l’Île-de-France au temps des paysans (xvie-xviie siècles)

 | 
Jean Jacquart

L'agriculture et les ruraux

Réflexions sur la communauté d'habitants

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir assez longtemps été négligé par les historiens, le problème de la communauté rurale, à la fois en tant que groupe humain, "solidarité fondamentale", lieu de la sociabilité et en tant qu'institution, avec ses fonctions, ses organes, ses moyens d'action et ses difficultés est l'objet de l'attention des chercheurs. Je souhaite, en puisant une partie de mes exemples dans la région parisienne qui m'est mieux connue, mais aussi en utilisant d'autres travaux, présenter une mise au point de nos connaissances, un état des questions relatives à la vie de la communauté villageoise dans la "première modernité". Le tout débouchant, comme il est normal, sur la mise en évidence de certaines lacunes de notre historiographie, et sur une invitation à de nouvelles recherches.

***

Jusqu'à la parution de la thèse complémentaire de Pierre de Saint-Jacob en 196 2, la bibliographie du sujet était assez vite dressée1. En dehors des ouvrages de La Poix de Fréminville, feudiste du xviiie siècle, ou ...

© Éditions de la Sorbonne, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search