Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Migrations et diasporas méditerranéennes (Xe-XVIe siècles)

 | 
Michel Balard
, 
Alain Ducellier

Table des matières

Migrants Arméniens et Grecs en Mediterranée

Gérard Dédéyan

Reconquête territoriale et immigration arménienne dans l’aire cilicienne sous les empereurs macédoniens (de 867 à 1028)

Introduction
1. L’offensive des Macédoniens contre le dâr al-islâm
1.1. L’accès aux passes du Taurus
1.2. Aux marches de la Cilicie : Lykandos et Marach
1.3. La conquête de la Cilicie, constituée en base opérationnelle
2. L’intégration administrative des territoires conquis
2.1. Les premiers thèmes de peuplement arménien : Lykandos, Séleucie
2.2. Les « petits thèmes arméniens »
2.3. Le rôle du duché d’Antioche
3. La colonisation arménienne en Cilicie et dans ses parages
3.1. Programme romain et conscience ethnique de la dynastie macédonienne
3.2. Le transfert des populations de Grande Arménie vers la frontière sud-orientale de l’Empire
3.3. Diversité du recrutement arménien
3.4. Le recours aux cadres arméniens
4. Les mutations ethniques dans l’aire cilicienne
4.1. La politique de dépopulation
4.2. Multiplication et instabilité des stratiotes arméniens
4.3. La mise en place d’un réseau ecclésiastique
Conclusion
Claude Mutafian

L’immigration arménienne en Italie

L’Arménie et l’Empire romain
Les Arméniens en Italie byzantine (vie-xie siècle)
Les Arméniens à Rome
Les Arméniens en Italie centrale et septentrionale (xie-xiiie siècle)
Les implantations arméniennes en Italie au xive siècle
Quelques aspects culturels arméniens en Italie
La dernière vague arménienne en Italie (xviie-xviiie siècle)
Claudine Delacroix-Besnier

Les Grecs unionistes réfugiés en Italie et leur influence culturelle

Les modalités d’une émigration
Les temps forts
Les lieux : des réseaux
Des routes et des villes
L’essor des études grecques en Italie
L’enseignement du grec à Florence
Les autres centres d’études grecques
L’apport de la patristique grecque
Des sympathisants de la cause unioniste
Des proches des Prêcheurs
Copier et traduire les Pères de l’Église grecque

Les espaces Balkaniques et Anatoliens

M. Tahar Mansouri

Déplacement forcé et déportation de populations sur les frontières orientales entre Byzance et l’Islam (viie - xe siècles)

I. Le cas de Chypre
II. Les frontières terrestres entre Byzance et l’Islam
Conclusion
Jean-Claude Cheynet

L’implantation des Latins en Asie mineure avant la première croisade

Les marchands
Les pèlerins
Les militaires
1. De nombreux soldats et chefs agissant en Anatolie
2. L’implantation territoriale des Francs
Thierry Ganchou

Le rachat des Notaras après la chute de Constantinople ou les relations « étrangères » de l’élite byzantine au xve siècle

Les Notaras et la chute de Constantinople : mai-juin 1453
Genèse d’une ascension sociale exemplaire, et placements occidentaux de plus d’un demi-siècle
Gênes et Venise à l’épreuve de la chute de Constantinople et du « cas » Notaras (juin-décembre 1453)
Sur le front oriental : les démarches d’Héléna Gateliousaina d’Ainos et l’ambassade du Vénitien Bartolomeo Marcello (juin-décembre 1453)
Nikolaos Sékoundinos, ou une « oratio » aux conséquences italiennes décisives (décembre 1453-avril 1454)
Les atouts des Génois Pelegro di Promontorio et Niccolò Grimaldi Cebà et leurs démarches romaines (juillet 1454)
Les conséquences des initiatives romaines à Gênes et Venise (août-novembre 1454)
Une étroite collaboration vénéto-génoise et un personnage-clé à Venise : le Génois Battista di Franchi (1455-1456)
Retour sur le front oriental : Héléna Notara Gateliousaina et le baile vénitien Bartolomeo Marcello (1455-1456)
Épilogue à Venise : lettres de change de Chio per « il recatto de le fie quondam el spectabel meser Luca Natara » (juin 1456)
Interrogations autour du montant d’une rançon « princière »
*Nota bene
Pedro Bádenas

Les juifs espagnols avant lʼexpulsion et les Romaniotes au dernier siècle byzantin

Les juifs espagnols avant lʼexpulsion
Les conversos et les judaïsants, un problème idéologique et social
Lʼexpulsion
Lʼexil
Les juifs à la fin de Byzance et au lendemain de la conquête ottomane
Lʼarrivée des Séfarades
Benoît Joudiou

La réaction orthodoxe face aux étrangers dans les principautés roumaines au xvie siècle

Le courant traditionaliste
Les manifestations d’une réaction orthodoxe au xvie siècle
Conclusion

Italie, Maghreb et Atlantique

Maria Teresa Ferrer i Mallol

Les phénomènes migratoires entre les musulmans soumis à la couronne catalo-aragonaise pendant le Moyen Âge

L’émigration vers les pays musulmans au cours de la première moitié du xive siècle
La réglementation fiscale de l’émigration en 1347
Les effets de l’émigration légale et clandestine et des fuites en masse
L’émigration au cours de la seconde moitié du xive siècle
Prohibition de l’émigration des Sarrasins du royaume de Valence
Laura Balletto

L’émigration féminine de Gênes au Proche-Orient au xve siècle

Gênes
Péra
L’île de Chio
L’île de Chypre
Caffa
Dominique Valérian

Les Andalous à Bougie (xie-xve siècle)

I. Les étapes de l’arrivée des Andalous à Bougie
Les premiers temps de l’immigration andalouse
Le choc de la Reconquista
Des rythmes différents selon les catégories sociales
Une émigration par étapes
II. Les activités des Andalous à bougie : un rôle dynamique ?
Leur rôle intellectuel et politique
Leur rôle dans l’économie
Leur rôle dans la piraterie musulmane ?
III. Une minorité intégrée ?
Une communauté à part ?
Des relations parfois difficiles entre les deux communautés
Conclusion
María Dolores López Pérez

Marchands, esclaves et mercenaires : les transferts de populations dans le Maghreb médiéval

I. Délimitation des objectifs
II. Les mercenaires
III. Les marchands
IV. Les esclaves
V. Quelques conclusions
Roser Salicru I Lluch

Mercenaires castillans au Maroc au début du xve siècle

I. Milices et mercenaires chrétiens en Afrique du Nord
II. Héros, miliciens et farfanes castillans
III. Ferdinand Ier, la Castille, la Couronne d’Aragon et le royaume de Fès
IV. Mercenaires castillans au Maroc pendant le règne de Ferdinand Ier
Philippe Gourdin

Les marchands étrangers ont-ils un statut de dhimmi ?

À propos de quelques statuts de marchands étrangers dans les pays chrétiens et musulmans de Méditerranée occidentale au xiiie siècle

I. Quelle perception les marchands chrétiens de Tunis ont-ils de leur statut ?
II. Des marchands étrangers sous l’autorité du souverain musulman ?
III. Un modèle pour le roi de Castille ?
Conclusion

Entre Orient et Occident

Jean Flori

Première croisade et conversion des « païens »

La croisade, guerre « missionnaire » ?
Les conversions effectives de musulmans
Diplomatie et conversion
Les ambassades abassides
L’ambassade de Pierre l’Ermite
Pierre-Vincent Claverie

Un exemple de transfert logistique lié à la défense de la Terre sainte : le passage en Orient de Guillaume de Roussillon (1275)

La situation de la Terre sainte au lendemain du concile de Lyon II
La préparation du passage de Guillaume de Roussillon
La postérité de l’ordonnance de 1275
Mohamed Ouerfelli

Les migrations liées aux plantations et à la production du sucre dans la Méditerranée à la fin du Moyen Âge

Dans la Méditerranée orientale
Dans la Méditerranée occidentale
Damien Coulon

Les marchands catalans installés en Égypte et en Syrie-Palestine aux xive et xve siècles : essai d’évaluation

I. Des déductions hâtives ?
II. Quelques cas de sujets de la Couronne d’Aragon installés en Égypte et en Syrie
III. Autres indices de communautés réduites, au rôle commercial limité
Conclusion
Doris Stöckly

Tentatives de migration individuelle dans les territoires sous domination vénitienne - une approche

Comment s’organisent-ils ?
Où s’installent-ils ?
Que font-ils ?
Conclusion