Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Geographica Byzantina

 | 
Hélène Ahrweiler

Préface

Hélène Ahrweiler

Volltext

1Ce troisième volume de « Byzantina Sorbonensia » est le résultat des recherches sur la géographie historique de Byzance menées dans le cadre du Centre des Études Byzantines que je dirige, recherches entreprises par des spécialistes français et étrangers.

2La présentation des travaux suit l’ordre alphabétique des noms d’auteurs ; on remarquera toutefois que les contributions sont réparties en groupes, dont l’un se réfère à l’étude de la Cappadoce, et l’autre à la partie balkanique de l’Empire. Les contributions sur l’Asie Mineure occidentale annoncent le prochain volume, qui sera consacré à cette partie du monde byzantin, et plus particulièrement à la région de Philadelphie.

3Dans le présent volume, nous avons en outre présenté une partie des travaux du colloque franco-soviétique (Paris 1979) dont les actes seront prochainement diffusés sous forme de publication ronéotée. Mais surtout nous avons voulu présenter ici des contributions touchant à des problèmes qui, de prime abord, semblent étrangers à la géographie historique mais dont l’étude éclaire maints aspects de cette discipline encore nouvelle : je pense aux études concernant les matériaux de construction et à celles relatives à la prosopographie.

4De toute façon, il est évident que ce sont des questions ponctuelles qui retiennent surtout l’attention des chercheurs qui collaborent à cette publication : nous sommes encore loin de toute possibilité de synthèse de caractère scientifique. Elle viendra, espérons-le, sous forme soit de monographies régionales, soit d’instruments de travail (atlas, lexiques) dont l’élaboration peut être facilitée par les moyens modernes d’investigation (par exemple l’informatique), que nous essayons de mettre au service des byzantinistes.

© Éditions de la Sorbonne, 1995

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540