Version classiqueVersion mobile

Évêques, pouvoir et société à Byzance (viiie-xie siècle)

 | 
Benjamin Moulet

Deuxième partie. Prêtre et fonctionnaire : parcours individuels et fonctions sociales

Chapitre IV. Accès à l’épiscopat et procédures de recrutement

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le recrutement du corps épiscopal suscite depuis les débuts du christianisme de nombreux interdits et connaît bien des obstacles ; les restrictions sont tant religieuses que civiles et la législation des laïcs vient compléter le minimum attendu par les clercs1. Le choix du candidat est difficile à cerner car il n’est pas toujours aisé de lier à la théorie canonique une réalité pratique. Plusieurs facteurs entrent en compte dans le choix du candidat : au-delà des obligations légales, on attend de l’impétrant des vertus morales dont les sources normatives ne disent rien.

Après avoir étudié les origines des futurs évêques, on tentera de respecter le schéma théorique des actes d’un recrutement à l’épiscopat : le choix du candidat, sa désignation et sa consécration. Il faut notamment s’interroger sur son parcours antérieur, qui n’emprunte pas nécessairement la voie ecclésiastique ou monastique. L’étude des motivations des candidats est impossible car elles ne peuvent être évaluées par des...

© Éditions de la Sorbonne, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search