Versión clásicaVersión móvil

L’Arménie et Byzance

Médecine et médecins arméniens entre le xie et le xve siècle

Paul Bellier

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Après la chute de l’empire romain d’Occident, Constantinople devint le principal centre d’enseignement, de documentation et de culture médicale, dont elle assura la continuité, tout en complétant de manière heureuse le savoir antérieur, donnant ainsi à l’art médical une orientation nouvelle. En outre, sous l’influence de la morale chrétienne, on vit apparaître les premières institutions « d’aide sociale » et les premiers hôpitaux.

On retrouve une évolution analogue en Arménie où, pendant la période du xie au xve siècle, naquirent une médecine originale et de haut niveau et une législation médico-sociale de grande valeur. Dans notre propos, il ne saurait être question de présenter tous les médecins qui, à cette époque, ont illustré la science arménienne. Nous avons donc été amené à nous limiter à ceux que la commune renommée a particulièrement distingués : Grégoire Magistros, Mexitar Herac’i, Krikoris et Amirdovlat Amasiac’i. Nous complèterons cette présentation par un bref tableau de...

Autor

© Éditions de la Sorbonne, 1996

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search