Version classiqueVersion mobile

Traduire les philosophes

 | 
Olivier Bloch
, 
Jacques Moutaux

Table des matières

Jacques Moutaux

Présentation

II. Spécificité des langues et terminologie philosophique

Jacques D’Hondt

Les conséquences des erreurs de traduction

Universalisme
Amalgame
Cadre social
Complicité
Déstabilisation
Boomerang
Conséquences immédiates
Conséquences dérivées
I) Destruction
2) Subversion
3) Amélioration
4) Pratique
Angelika Mensching-Oppenheimer

Quelques remarques « frivoles » à propos de la traduction de l’« Essai sur l’origine des connaissances humaines » de Condillac

La dimension historique
Et la dimension systématique
La « connexion anglaise »
A la recherche d’une voie sûre de la science...
Et la « connexion allemande » ?
La pratique — le champs vaste de l’idée
De l’imagination à l’illusion
Et de la réflexion encore
Les opérations de l’âme et les opérations de l’agent de change
La contemplation entre ascèse et épistémologie
Robert Misrahi

Principes pour une traduction française de l’Éthique

I. Le problème de l’interprétation
II. Le rôle du traducteur
III. Les traductions courantes de l’éthique
IV. Les innovations indispensables
Hélène Politis

Kierkegaard philosophe : problèmes posés par les traductions françaises

I. En guise d’introduction, un exemple pris parmi beaucoup d’autres
II. Un exemple détaillé : Saedelighed et ses traductions dans les Œuvres complètes
Jean Salem

Comment traduire religio chez Lucrèce ?

Notes sur la constitution d’un vocabulaire philosophique latin à l’époque de Cicéron et Lucrèce

P. Thillet

Remarques sur les traductions de textes philosophiques du grec en arabe

A) Traduire des termes proprement philosophiques
B) Traduction étymologique
C) La rouille de la caverne empédocléenne

III. Traduire dans l'histoire : histoire des traductions et traductions de l'histoire

Monique Canto-Sperber

Histoire d’un « platonic revival » dans l’Angleterre victorienne

Lectures et traductions de Platon de 1835 à 1865

Les études platoniciennes jusqu’en 1835
Les conditions et circonstances du premier platonic revival anglais
La politique athénienne vue par les Philosophes Radicaux
Platon, philosophe critique et non dogmatique
Ramine Kamrane

L’influence des traductions sur le vocabulaire philosophique persan

I. Introduction
II. Le persan moderne
III. Efforts pour créer une terminologie philosophique
IV. L’échec et ses raisons
V. Les bouleversements causés par la modernité
VI. La réaction post-moderne
VII. Les limites de la réaction
Jacques Lafarge

Kierkegaard en traduction française

La publication du corpus danois
La « germanisation » de Kierkegaard
Kierkegaard en France avant 1930 : une œuvre dont on parle, mais dont la lecture demeure impossible
Les années trente ouvrent l'ère des traductions
L’édition française des Œuvres complètes de Soren Kierkegaard en vingt volumes (1966-1987)
1. Les textes retenus et les textes écartés
2. Le plan de l’édition
3. L’établissement du texte français
4. L’appareil explicatif et les clefs d’utilisation
Conclusion
Jacqueline Lagrée et Pierre-François Moreau

Spinoza ou la puissance de la traduction

L’idéologie classique de la traduction
I. Remarques spinoziennes sur le langage et la lecture
Nimis noti
Le modèle de l’interprétation de l’écriture
Langages intermédiaires
Exemples chez Spinoza
II. Difficultés de traduction
Termes courants/termes techniques
La constitution du lexique philosophique propre au système
Comment traduire un terme technique ?
Respect des équilibres sémantiques
Cas des citations implicites
Le poids des héritages
III. La traduction comme interprétation
Le texte comme système de traductions internes
Les générations de traductions
Alain Pons

Traduire Vico

I. Recension des principales œuvres de Vico, traduites ou encore à traduire
II. La Scienza nuova de 1744 et ses principales traductions
III. Problèmes d’édition du texte original
IV. Problèmes « littéraires » : le style de Vico
V. Le vocabulaire philosophique de Vico
VI. Le dilemme du traducteur
Paulette Taïeb

Bien commun et substitution

Commonwealth
Entail
René Zapata

Histoire d’un savoir lacunaire : les traductions des philosophes russes en français

I. Littérature, critique littéraire et philosophie
II. Pouvoir et histoire
III. Traduire les slovaphiles

IV. Philosophies du langage et traduction : philosophies de la traduction

Philippe Casadebaig

Le syllogisme de la traduction

Pierre Caussat

Le « Grand Œuvre » de Wilhelm Von Humboldt : réflexion réactive sur une expérience aventureuse. Si c’était à refaire ?

Introduction
Propositions préalables
Le cas singulier de W. von Humboldt
Les risques du parti pris de la traduction
Une grande aporie
Éliane Escoubas

Philosophie, langue et Bildung : la tâche du traducteur (de Heidegger et Benjamin à Humboldt)

Heidegger et Benjamin
1) Heidegger
2) Benjamin
Retour à Humboldt
Ole Hansen-Løve

Friedrich Schleiermacher et Wilhelm Von Humboldt : apports croisés à une réflexion sur la traduction des philosophes

Le concept de traduction chez Schleiermacher
La philosophie du langage de Humboldt
Le problème de la traduction
Les méthodes de la traduction
Sarah Kofman

Traduttore, traditore ou : il y va d’une lettre

1. Aucune traduction n’est innocente
2. Fatalité de la trahison
3. La traduction est originaire
4. Les trois langues des femmes
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search