Version classiqueVersion mobile

Les îles de la mémoire

 | 
Claire Bosc-Tiessé

Deuxième partie. Le lac Ṭānā comme sanctuaire royal

Le lac Ṭānā comme sanctuaire royal

Texte intégral

  • 1 Guilyasu I, p. 68-69.
  • 2 Guilyasu I, p. 71.
  • 3 Guilyasu I, p. 188.
  • 4 Guilyasu I, p. 211.
  • 5 Guilyasu I, p. 159.

1La chronique officielle de Iyāsu Ier (1682-1706) montre le roi rendant visite aux grands monastères du royaume. Il participe activement à leurs célébrations, comme à Dimā Giyorgis où il porte lui-même le tābot1 ; il s’attache à restaurer leurs propriétés, comme à Marṭulā Māryām, fondée par la reine Ellēni fin xve-début xvie siècle2. Dans l’Amḥārā, il se rend aussi à l’église et au tombeau royal de Tadbāba Māryām3, et, une autre fois, insiste auprès de son armée pour se rendre au monastère de Dabra Libānos, « lieu du cercueil à la fois caché et manifeste » du saint Takla Hāymānot4, dans le Šawā sur lequel son pouvoir n’est pas alors établi. Surtout, il se rend à Aksum et pénètre dans la chambre où l’Arche d’alliance serait gardée et reçoit d’elle des conseils « pour gouverner le monde terrestre et pour hériter du monde céleste5 ». Les sanctuaires établis par ses pères, les monastères du réseau du saint Takla Hāymānot pour lequel il ne cesse de proclamer sa dévotion, et pour finir Aksum, autant de lieux, autant d’alliances concrètes et symboliques sur lesquels Iyāsu Ier appuie son pouvoir et à partir desquels il donne un sens à sa royauté. Dans ce dessein politique, le lac Ṭānā joue son rôle. À Marṭulā Māryām, pour vanter la splendeur passée du sanctuaire, les moines la disent supérieure à celle des églises du lac, ce qui souligne en creux leur place dans le royaume à cette époque.

Notes

1 Guilyasu I, p. 68-69.

2 Guilyasu I, p. 71.

3 Guilyasu I, p. 188.

4 Guilyasu I, p. 211.

5 Guilyasu I, p. 159.

© Éditions de la Sorbonne, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search