Version classiqueVersion mobile

La délinquance matrimoniale

 | 
Martine Charageat

Sources

Texte intégral

Sources manuscrites

Archives diocésaines de Saragosse

Les causes civiles

Les documents constituant le fond des causes civiles jugées par l’official et, parfois, par le vicaire général rassemblent tous les procès conservés du xve au xviiie siècle. Ceux des xve et xvie siècles sont rangés dans des boîtes en carton classées par ordre alphabétique. Chaque lettre de classement correspond à l’initiale du prénom du demandeur. Après quelques tâtonnements face à l’océan de textes non inventoriés et subitement mis à ma disposition, j’ai choisi de sonder des boîtes répondant à l’initiale du prénom de plaignants femmes. La récolte devint immédiatement plus fructueuse. En effet, la lettre P par exemple n’avait pas donné de résultats. Les prénoms des plaignants sont des prénoms exclusivement masculins (Pedro, Pascual, etc.) et aucun procès pour litige matrimonial ou conjugal n’est ressorti des premiers sondages1. Il en allait de même avec la lettre B. À l’inverse, les lettres A, E, G, I, J et M ont fourni la totalité des affaires retenues pour l’enquête.

• Lettre A- 1/ 2/ 3/ 4/ 5/ 6/ 7/ 8/ 9/ 10/ 11/ 12/ 13/ 14/ 15/ 16/ 17/ 18/ 19/ 20/ 21/ 22/ 23/ 24/ 35/ 45

• Lettre E-ligámen 1/ 2/ 3/ 4/ 5

• Lettre G-ligámen 1/ 2/ 3/ 4/ 5/ 6/ 7/ 8

• Lettre I/J-ligámen 49 et 50

• Lettre M-ligámen 1/ 2/ 3/ 4/ 5 et M-ligámen 14

Une centaine de procès seulement concerne exclusivement les causes matrimoniales, dont la nature, et par conséquent la raison de leur sélection, apparaît dans le tableau suivant.

Tableau 1 — Liste des causes matrimoniales ecclesiastiques

N o2

Année-Cote3

Demandeur

Défendeur

Affaire

1

1427/A1-1

Andres de Botorrita

Maria de Serva

nullité

2

1431/G-lig.4

Gracia Lerin

Miguel Blas

nullité

3

1432/A-10-18

Ines de Calamocha

Johan Brun

nullité

4

1440/J-lig.50

Johan de Valtuenya

Esperanza

nullité

5

1441/Μ-lig.14

Mencie de Comoza

Johan de Agraz

SFM4

6

1446/M-lig.14

Maria Marin

Antonio Blasco

nullité

7

1447/G-lig.1

Gracia Salvador

Martin de Frescano

SFM

8

1448/J-lig.50

Johan de Castellicar

Maria de Santa Anyes

nullité

9

1448/M-lig.2

Maria Gomez

Blasco Daraguet

SFM5

10

1456/G-lig.3

Garsia de Santander

Joana de Roças

Exéc. test.6

11

1458/A-24-3

Agata Almalech

Domingo Romanos

nullité

12

1472/A-6-8

Antonio de Paracuellos

Maria Serrano

SFM

13

1482/A-35-18

Angelina Diserey

Luis de la Vega

nullité

14

1490/A-18-9

Antonia Moya

Pedro Estevan

nullité

15

1493/G-lig.1

Gracia de Tudela

Pedro Jayme

SFM

16

1496/G-lig.5

Gracia Bolas

Alfonso Carrion

séparation7

17

1497/A-17-16

Antonia Sagristan

Joan D’Artasa

SFM

18

1497/G-lig.4

Gracia Lazaro

Joan Gil

nullité

19

1497/A-17-15

Antonio d’Arinyo

Gracia Perez

SFM

20

1497/M-lig.2

Maria de Spinel

Miguel de la Tras

SFM

21

1498/A-17-17

Aynes Sanz

Juan Beltran

jactance

22

1499/A-15-33

Antonio Gonçalbo

Toda de Juvierre

SFM

23

1501/G-lig.4

Gracia d’Arnal

Alfonso de Lianyo

séparation

24

1501/G-lig.3

Gracia Monarriz

Pedro Doquo

séparation

25

1502/A-22-28

Aynes de Bitorie

Pedro de Lison

violence8

26

1502/G-lig.8

Gracia Aznar

Pedro Tolosano

cohabitation9

27

1503/A-19-16

Antonia Sanz

Bartolomeo Sancho

SFM

28

1504/A-18-22

Agate Desporret

Pedro Ruberto

SFM

29

1506/A-22-44

Aynes Tomas

Johan Lopez

SFM

30

1506/G-lig.4

Gracia Perez

Jayme Barco

SFM

31

1506/A-22-45

Antonio de Tolosa10

Joan Dargues

rapt

32

1511/M-lig.2

Maria de Navas

Miguel de Fuertes

SFM et jactance

33

1513/G-lig.4

Gracia Montori

Pedro Torrero

gésine

34

1513/M-lig.14

Maria de Olaco

Pedro Garay

SFM

35

1517/A-24-11

Aynes de Vertiz

Jayme Sanchez

gésine

36

1518/A-22-58

Anna de Flesso

Johan Debes

séparation

37

1521/M-lig.2

Maria de Andreu

Domingo de Benabent

séparation

38

1524/G-lig.5

Gracia Salvador

Johan de Sarasa

séparation

39

1524/A-22-65

Anna de Calahorra

Antonio Blancas

concubinage

40

1527/J-lig-3

Isabel de Castilla

Jayme Castillo

séparation

41

1527/A-22-66

Angela de Villareal

Diego de Puente

jactance

42

1527/G-lig.5

Gracia Lopez

Pedro de Albentosa

séparation

43

1529/G-lig.5

Gracia de Dueñas

Francisco Charreta

SFM

44

1531/A-22-68

Ambrosio de Abroz

Aldonsa del Royo

SFM

45

1532/G-lig.5

Gracia de Chauz

Domingo de Ynigo

séparation

46

1532/J-lig.3

Joanna Carillo

Alfonso Calderon

séparation

47

1532/A-21-55

Anna Ximenez

Bernat de Monclus

séparation

48

1532/A-21-48

Antonia Navarro

Antonio Ledon

séparation

49

1533/G-lig.5

Gracia de Yrançu

Johan Preciado

séparation

50

1536/G-lig.5

Gracia Descarroz

Miguel de ?

séparation

51

1537/G-lig.5

Germana de Leon

Garsia X de la Caballería

SFM

52

1541/A-15-52

Anna de Aboceque

Alexo Alquaceque

SFM

53

1541/M-lig.14

Maria Vicent

Pedro de Luna

séparation

54

1542/A-15-53

Anna de Miranda

Pedro Fames

SFM

55

1542/M-lig.14

Maria Granada

Hieronimo d’Abenrrabi

séparation

56

1543/A-19.sn

Anna Montero

Manuel Albariel

défloration

57

1547/G-lig.8

Gracia de San Julian

Domingo Pinedo

séparation

58

1547/G-lig.5

Gracia Ruiz

Estevan de Garro y Peralta

jactance

59

1547/A-15-19

Alfonso Ruano

Barbara Mantuano

jactance

60

1548/A-15-sn

Agnetis (Ines) Labem

Johan Guillem

séparation

61

1549/A-6-sn

Antonio de la Tassa

Maria Matheu

nullité

62

1552/G-lig.8

Gostancia Cortes

Johan de Fuentes

séparation

63

1552/A-45-sn

Augustin Esteban

AFRM11

64

1553/G-lig.8

Gracia de Vera

Alexandro Royo

jactance

65

1553/J-lig-50

Johan de Moncayo

nullité12

66

1553/M-lig.14

Miguel de Frontín

Gracia Mombert

jactance

67

1554/A-35-sn

Arnau de Jerem

Maria de Campania

jactance

68

1554/A-45-sn

Anna Abarca

Mateo Abarca

séparation

69

1554/A-45-sn

Aynes de Spinosa

Tomas de Frias

nullité

70

1556/A-45-sn

Aynes de Gotor

Sebastian de Peralta

SFM

71

1557/G-lig.8

Gracia de Trasobares

Salvador Pelegrin

SFM

72

1557/G-lig.8

Gracia Romanos

Johan de Olivares

séparation

73

1561/A-35-lig. 16

Antonia de Fandos

Johan de Bielsa

jactance

74

1561/L-lig.6

Luis de Monbuy

Maria de Vera

jactance13

75

idem

Maria de Vera

Luis de Mombuy

SFM

76

idem

Petronilla Despada

Luis de Mombuy

nullité

77

1562/J-lig.49

Johan de Lobera

Maria de Algarte

jactance

78

1566/E-lig.1

Elisabet de Gordojuela

Pedro Garcia

séparation

79

1568/G-lig.8

Gaspar Carimot

Anna Ferrero

nullité

80

1568/A-45-sn

Alexi de Ejea

Anna de Villoslada

SFM

81

1570/A-45-sn

Anna Darocano

AFRM

82

1570/A-45-sn

Adrian Millan

Gracia Balero

SFM

83

1571/A-45-sn

Anna Moreno

AFRM

84

1572/J-lig. 49

Johan Gonçalez

Maria Crespo

SFM

85

1573/A-45-sn

Antonio Gayan

AFRM

86

1575/A-45-sn

Aynes de Mendoça

AFRM14

87

idem

Johan de Luna

AFRM

88

1577/A-45.sn

Antonio Delbarro

Joanna Martinet

exclusion

89

1580/A-45-sn

Anna Vidan

AFRM

90

1584/A-45-sn

Anna de Bordanova

Pedro de Quadra

séparation

91

1585/A-45-sn

Antonio Bernad

Petronilla Lamban

nullité

Les Libros de Actos Comúnes

Cette série est ininterrompue depuis 1346. Elle s’insère dans la section dite Historico-gubernamental. Après un dépouillement systématique des premiers registres, l’enquête a été menée sous forme de sondages à partir des livres de la seconde moitié du xve siècle. Les choix ont été guidés par la volonté de vérifier si la curie prenait des décisions susceptibles d’être en relation avec la fréquence de certains litiges d’ordre matrimonial. Autant dire que ce fut en vain. Ces registres fournissent tout de même des renseignements sur les préoccupations régulières de la cour diocésaine en matière de contrôle des mœurs de la société.

• livre 1420-1421-1422-1423

• livre 1428-1430-1431-1432

• livre 1433-1434-1435-1436

• livre 1437-1439-1440

• livre 1441-1442-1443

• livre 1444-1445-1446

• livre 1447-1448-1449-1450

• livre 1491-1492

• livre 1493-1495-1496

• livre 1497-1498-1499

• livre 1560-1561-1562

• livre 1563

• livre 1564

Les bastardelos

Ce sont les registres des notaires de l’officialité. Nous avons consulté 162 registres pour ne conserver que les suivants au regard des extraits utiles à notre recherche15. Une partie des registres écartés est constituée par ceux qui sont consacrés à d’autres catégories d’affaires judiciaires telles que les causes pieuses ou bénéficiales.

• Bastardellum enantamentarum in causis criminalibus curie ecclesiastice Cesaraugustae

• Bastardellum enantamentorum causarum criminalium et beneficialium Cesaraugustanae diocesis de anno computato a natiuitate domini 1544

• Prothocollum et regestum mei Francisa de Arcayne notarii anno a nativitate domini millesimi quingentesimi sexagesimi secundo. 1557-1558

Bastardellum Francisci de Arcayne notarti anno 1560 et prothocollum seu regestum mei Francisci de Arcayne

Bastardellum prothocollum et regestum mei Francisci de Arcayne notarti anno a nativitate domini millesimi quingentesimi sexagesstmi secundo, 1562

• Bastardellum enantamentorum curie ecclesiastice Cesaraugustae, 1564, Pedro Sancho notario

• Bastardellum seu liber curie domini officialis ecclesiastici Cesaraugustani

Bastardellum mei Francisci de Arcayne : enantamentorum curiae ecclesiasticae metropolitana Cesaraugustanae, 1566/1567

Bastardelum et prothocollum mei Francisci de Arcayne notarii, maioris dierum, scribanias, curie vicariatus generalis et officialatus ecclesiastici cesaraugustate principalis regentis de non nullis actibus, enantamentis et instruments per me tam in curia ecclesiastica Cesaraugustate quam extra eam receptis et testificatis, in anno millesimo quingentesimo sexagesimo sexto, 1566-1567-1568-1569-1570

Bastardellum () Sancho, 1571-1572

Bastardellum et instrumentum curialum de anno 1574

Sebastian Moles, 1575

Bastardellum Lupi Marco, 1576

Bastardellum 1579, Ludovicus Capdevilla

Bastardellum enantamentorum in curia ecclesiastica Cesaraugustanae sede archiepiscopali vacante obituque exmi domini Don Fernandi ab Aragonia archiepiscopi Cesaraugustae in anno MDLXXVII existentibus officialibus, et ad modum reverendis dominus Gaspare Joannem de La Figuera, archidiacono Turolense et Augustino Perez de hecho canonico sedis Cesaraugustae. Notario et scribano, Lucas de Lierge

Bastardellum, 1579, Lupi Marco, pro Hieronimi Yturralde

• Bastardellum omnium enantamentorum et actium comunium curiae ecclesiasticae Cesaraugustanae anno a nativitate domini 1585, scribania Francisci de Arcayne, notarii sub literis AMPOQS

Antonio Ximenez de Vagues, 1590

Bastardeilum anonyme... 1559, 1570, 1571, 1572, 1573, 1574, 1575, 1576, 1577, 1578

Archives provinciales de Saragosse

Les procès de l’Inquisition

Il existe un très bon fichier dactylographié des procès de l’Inquisition de Saragosse. Quelques procès de bigamie se trouvent parmi les plus anciens documents du fonds. Ils ont l’avantage d’avoir eu lieu peu de temps après l’installation officielle du Saint-Office en Aragon. La cote indique le numéro du legajo – liasse – et le numéro du procès.

Tableau 2 — Liste des plus anciens procès pour bigamie

N o

Année-cote

Plaignant(e)

Accusé(e)

Affaire

96

1483-legajo 3-5

le fiscal

Miguel Lopez

bigamie

97

1487-legajo 34-5

le fiscal

Nicolas Fusera

bigamie

98

1488-legajo 13-2

le fiscal (Calatayud)

Miguel Florin

bigamie

99

1493-legajo 20-2

le fiscal

Gaspar Eli

bigamie16

100

1494-legajo 9-6

le fiscal

Johan de Azagra

bigamie

101

1497-legajo 21-8

le fiscal

Diego Sanchez

adultère17

102

1500-legajo 25-1

confession spontanée

Pascual de Pardillos

bigamie

103

1502-legajo 9-6

le fiscal

Jayme Montero

bigamie

104

1506-legajo 27-7

le fiscal

Jayme Gras

bigamie

105

1518-legajo 30-1

le fiscal

Joan Claviller

bigamie

Archives municipales de Saragosse

Les Procesos ante los jurados

Sous l’étiquette de procesos ante los jurados, on trouve les procès commencés sous l’autorité des quatre jurats chargés de procéder à l’information judiciaire pour chaque cause dénoncée par le procureur de la ville. Leur tâche précède celle du juge qui doit instruire la cause une fois les prévenus reconnus auteurs des faits qui leur sont reprochés lors de la première phase. Mais aucun acte émanant de cette deuxième phase n’a été conservé. La cote, qui est celle accessible à tous à partir du fichier manuel, se compose de l’année et du numéro du procès.

Tableau 3 — Liste des procès municipaux de Saragosse

N o

Année-Cote

Plaignant(e)

Accusé(e)

Affaire18

106

1456-9

le procureur des jurats19

Sancho de Jaca

Vol*

107

1457-11

Johan el Castellano

homicide*

108

1462-20

Jayme Çapatero

vol*

109

1465-25

Guillem Perez de Salas

viol

110

1471-46

Elvira de Ginacha + fils

agression

111

1473-55

Domingo Vicent et autres

homicide*

112

1474-69

Johan de Burgos

rapt

113

1474-70

Johan de Burgos et autres

divers*

114

1474-71

Violante de Fox + J. Gallur

adultère

115

1476-83

Maria Vellita

adultère

116

1476-84

Sancha de Soria

divers

117

1477-85

Pascual Arnold et autres

homicide*

118

1478-94

Sancha Sanz + Seb. d’Osca

divers

119

1480-106

Garcia Perez et autres

rapt

120

1481-112

Diego Ninyo

viol

121

1484-125

Domingo Provales et autres

homicide et adultère

122

1484-126

Cristobal Lazaro

alcahuete20

123

1484-127

Peralta, juif vagabond

adultère

124

1519-213

Antonio de las Ortigas

adultère/vol

Les Libros de actas

Les décisions prises par les jurados pour le gouvernement de la ville et de son territoire, de ses habitants et de ses officiers, sont enregistrés dans lesdits livres d’actes communs. Tous sont microfilmés. Les cotes qui suivent indiquent le rollo – rouleau –, le numéro du livre, l’année et le mois.

rollo 1

• livre 1-1439-1440

• livre 2-1442

• livre 3-1467 XII-1468 XII

• livre 4-1468 XII-1469 IX

rollo 2

• livre 5-1470 XII-1471 XII

• livre 6-1471 XII-1472 XII et 1470 XII-1471 XII

rollo 3

• livre 7-1482 IX-X

• livre 8-1489 V-IX

• livre 9-1489 XI-1490 XII

• livre 10-1490 XII-1491 XII

• livre 11-1491 XII-1492 XII

rollo 4

• livre 11-1493 XII-1494 II

• livre 12-1495 XII-1496 XII

• livre 13-1500 III-1500 XI

• livre 14-1502 XII-1503 XI

Les Libros de cridas ou pregones

Les livres de cridas ou de pregones sont les registres où sont inscrits tous les statuts, les décisions et mandements urbains décidés par le conseil des jurados, et criés publiquement. Ces livres sont également microfilmés. Les cotes s’organisent sur le modèle des précédentes, rouleau, livre et année.

34 png. 1

• 1486-1488-1498-1497

• 1491-1492-1493

• 1485-1486

• livre 3-1483

• livre 4-1482

• livre 5-1448

• livre 6-1446

• livre 7-1441-1442-1443

• livre 8-1435-1436

• livre 9-1432-1433

• 1430

• livre 10-1427-1428

• livre 11-1422-1423

• livre 12-1410-1411

• 1409-1412

• 1410-1411

34 preg. 2

• livre 1- 1450

• livre 2- 1452

• livre 3- 1454

• livre 4- 1455

• livre 5- 1459

• livre 6- 1463

• livre 7- 1465

• livre 8- 1466

• livre 9- 1468-1469

• livre 10- 1470

• livre 11- 1472

• livre 12- 1473-1474

• livre 13- 1476

• livre 14- 1477

• livre 15- 1478-1479

• livre 16- 1479

34 preg. 3

• 1480

34 preg. 4

• 1499/ 1501/ 1504-1505/ 1514/ 1513/ 1511/ 1510/ 1509/ 1507/ 1506/

34 preg. 5

• livre 1- 1548 et 1549

• livre 2- 1550

• livre 3- 1551

• livre 4- 1552

• livre 5- 1553

• livre 6- 1554

• livre 7- 1555

• livre 8- 1556

• livre 9- 1558

• livre 10- 1559

Archives provinciales de Huesca

Les papeles de justicia

Parmi les papeles de justicia, on trouve les procès instruits devant les jurados et/ou devant le justicia, juge de la ville de Huesca, ou son lieutenant. Cela varie selon qui effectue la saisine du juge, la partie lésée ou les maîtres prieurs et l’université de Huesca par le biais de leur procureur. Dans le premier cas, l’affaire est instruite directement par le juge ; dans le second cas, elle est portée à la connaissance des jurados compétents en justice et obéit à la procédure déterminée par les statuts urbains. Des sondages ont été menés à partir de 733 procès, rangés dans 106 cajas allant du numéro 265 au numéro 365, et couvrant les xve et xvie siècles. Ce fonds rassemble les procédures menées aussi bien au civil qu’au criminel. Les procès criminels sont en faible quantité, et encore plus ceux qui relèvent des crimes d’adultère, de viol et de séduction. Les affaires retenues sont détaillées dans le tableau suivant. La cote indique le numéro de la caja, puis le numéro du procès à l’intérieur de celle-ci, et l’année principale du déroulement de la procédure.

Tableau 4 — Liste de procès devant les jurados ou devant le juge urbain de Huesca

N o

Cote-Année

Plaignant(e)

Accusé(e)

Affaire

125

261/3-1494

Francisco Oliván

Pedro del Punyal

rapt

126

265/3-1501

le procureur des jurats

Francisco de Panyo

vol-homicide

127

275/5-1534

le procureur des jurats

Andrea Navarro et autres

homicide21

128

282/7-1546

Johanna de Buesa

Johan Gascon

défloration

129

286/3-1554

Antonio de Camora

Laudio Flamenquo

alcahuete22

130

288/7-1558

Elisabeta Salas

Pedro de Aguas

rapt

131

290/3-1561

Bernardo de Casaubon

Anna de Alquezar

adultère

132

292/7-1563

Beatriz Martinez

Joan de Armella

mauvais traitements

133

298/11-1572

Domingo de Anies

Joan Palacio

vol et adultère

134

310/4-1578

le procureur des jurats

Anna Vanyeras

alcahueta

135

310/6-1578

le procureur des jurats

Tomasa de Fanlo +
Marcala alias la Chorda

adultère et prostitution

136

315/4-1580

le procureur des jurats

Violante Sariñena +
Caterina Jolon

sorcellerie et homicide

Archives municipales de Daroca

Les procesos ante el justicia de Daroca

L’état de conservation des procès est tel que les seuls documents évoquant des délits susceptibles d’intéresser cette recherche se concentrent sur le xvie siècle. Ils concernent des crimes de viol ou de séduction, dans la majorité des cas.

Tableau 5 — Liste des procès municipaux de Daroca

Cote-Année

Demandeur

Accusé(e)

Affaire

137

1717/4-1408

Domingo Royo

Domingo de la Maja

viol

138

171474-1411

Ramon Tirado

Gil Aznar et Johan Ferrer

divers

139

17211-1537/

Joan Daroca

Lorenzo de Veruela

rapt

140

1729/11-1559/3

Maria Benedicta

Pedro Agostin

stupre/viol

141

1731/4-1560/6

Miguel Yago

Miguel Palomar

viol

142

1733/4-1562/423

Joanna Izquierdo

Joan Carillo

violence conjugale

143

1734/8-1565/1

Maria Martinez

Domingo Cantin

viol

Sources imprimées

Bernuz (P.), Rubricano y repertorio de los estatutos y ordinaciones de la Cesarea y inclita ciudad de Çaragoça muy utíl y necesario a los regidores/ oficiales y ciudadanos de aquella/ para el buen govierno de la republica, Saragosse, 1548 (BGUZ- Série Impresos, An-74-24).

Caruana Gomez De Barreda (J.), El fuero latíno de Teruel, Teruel, 1976.

Constitutiones Synodales Archiepiscopatus Cesarauyustani, Saragosse, 1498 (BGUZ-série Incunable XVI. I-108).

Desamparados Cabanes Pecour (M. de los), Blasco Martínez (A.), Pueyo Colomina (P.), Vidal Mayor, Saragosse, 1996 (coll. Documentos Certeza).

Fueros, Observancias y Actos de Corte del Reino de Aragón, Pascual Savally Dronda et Santiago Penén y Dehesa éd. (éd. fac-similé), Saragosse, 3 vol., 1991.

Izquierdo y Aznar (J.), Estilo y modo de proceder en el consistorio eclesiastico y metropolitano de la ciudad de Çaragoça, en los procesos mas ordinarios que por el se llevan, a los quales se reduze todo genero de procesos, Imp. Juan de Lanaja, Saragosse, 1619 (BGUZ-série Impresos, D 83-22).

Molinos (P.), Libro de la practica judiciaría del reyno de Arayon, notario y ciudadano de la ciudad de Çarayoça, Saragosse, 1575 (BGUZ-série Impresos, H-4-89).

Pérez Martín (A.), Fori Arayonum von Codex von Huesca (1247) bis zur Reform Philipp II (1547), Vaduz/Liechtenstein, 1979 (Mittelalterliche Gesetzbücher Europaïscher Länder in Faksimiledrucken, Band VIII).

Rodrigo Estevan (M.L.), La ciudad de Daroca a fines de la Edad Media. Selección documental (1328-1526), Daroca, 1999 (Documentos para la historia de Daroca y su comunidad, 3).

Notes

1 Il faut préciser que les archives diocésaines ouvrent à peine trois heures par jour et qu’il n’y pas de service de reproduction des documents ni la possiblité de numériser personnellement les textes. Il s’est agi de développer des stratégies de sondages efficaces même si j’ai eu le privilège de bénéficier d’un accueil au sein de la Casa de Velázquez pendant deux années. Les recherches s’étendent aussi à d’autres juridictions que l’officialité de Saragosse.

2 Le numéro de chaque procès sert à les désigner sans avoir à redonner systématiquement la cote en entier dans les notes de bas de page des précédents chapitres.

3 La cote commence toujours avec la lettre, puis s’ensuivent le numéro de la caja et celui du procès pour les boîtes de la lettre A qui ont été inventoriées dans le détail. Exemple : Lettre A, caja 10, procès 18. Les autres lettres sont suivies du numéro de ligámen (liasse, abréviation : lig.).

4 SFM est l’abréviation pour super foedere matrimonium.

5 Dans le cas de ces deux conjoints, le demandeur est indiqué comme étant la femme, au regard de la pièce judiciaire qui nous est parvenue, mais le demandeur initial était l’homme qui réclamait Maria pour épouse, ce à quoi elle s’opposa. Les dénégations de la femme ont été conservées mais pas la totalité de la procédure.

6 Il s’agit d’une affaire d’héritage, mais son issue dépendait de la situation conjugale reconnue entre le défunt et le défendeur.

7 Le terme de séparation pour désigner effectivement les demandes allant dans ce sens est employé ici par commodité. Les saisines ont lieu au motif de violence conjugale. Les demandes de séparation se distinguent des causes de nullité, bien que les deux catégories soient régulièrement confondues sous le même terme de divorcium/divorcio.

8 Il est délicat de qualifier la demande qui, ici, se limite à la description de la violence du mari à l’encontre de l’épouse et de son intention de la tuer. Le libelle étant inachevé, c’est-à-dire sans requête précise de la part du procureur, on ignore comment il qualifie la proposition qu’il cherche à donner, et ce qu’il attend comme sentence de la part du juge. On devine qu’il s’agit d’une demande de séparation. Le libelle s’achève sur l’ordre du juge de procéder à l’informatio.

9 Il s’agit d’obliger le mari à restituer les biens de la femme via la reprise de la vie commune.

10 Il est associé à son épouse, Caterina Perona, dans la demande.

11 AFRM désigne les procédures dites ad futuram rei memoriam. En l’occurrence, le demandeur sollicite que lui soit accordée l’autorisation de se marier après avoir prouvé le décès du précédent conjoint légitime.

12 Il engage la procédure conjointement, avec sa femme Maria de Meçota. Ils réclament l’annulation de leur mariage pour cause d’impuissance du mari.

13 C’est le type même de ce que les Anglais appellent les multiparty litigation, le procès avec plusieurs parties, plus exactement avec plusieurs demandeurs contre le même défendeur.

14 Le défendeur est décédé, d’où la procédure adoptée. Ce qui devrait ressembler à un cas de multiparty litigation se transforme en une stratigraphie de procédures ad futuram rei memoriam.

15 La recension de ces registres n’est pas aisée. Les registres sont classés, là encore, dans un ordre peu strict, à l’intérieur de boîtes de rangement en carton qui ne portent sur la tranche que les années des registres. Nous avons choisi de reporter, ici, l’inscription qui apparaît sur la couverture des cahiers. Quelquefois, seul le nom du notaire est indiqué. Beaucoup sont complètement anonymes et aucun n’est folioté.

16 On l’accuse également d’avoir tenu des propos hérétiques.

17 Les autres accusations sont celles de nigromancie et de judaïsme.

18 Les mentions de délits ou crimes avec astérisque sont signalées ainsi pour préciser que ce sont des documents retenus pour certains aspects de leur déroulement. Le vol et l’homicide ne sont pas au cœur du sujet, mais certains détails sont d’importance, comme les références faites à certains comportements anti-matrimoniaux et la manière dont elles s’insèrent dans le débat contradictoire.

19 C’est lui qui accuse dans tous les procès étudiés au sein de cette juridiction.

20 Il organise des rencontres entre hommes et femmes, de surcroît de religions différentes, dans sa propre maison. L’alcahuete ou alcahueta n’est autre que le ou la proxénète.

21 Ce procès est simplement intégré à cette liste parce qu’il contient une copie des statuts de la ville, datés de 1471.

22 L’accusé aurait prostitué la femme de l’accusateur.

23 Ce procès est tiré du fonds intitulé Fragancias, désignant ainsi les procédures liées au flagrant délit.

© Éditions de la Sorbonne, 2011

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search