Version classiqueVersion mobile

Enfers et délices à la Renaissance

 | 
Franck Lessay
, 
François Laroque

Ont collaboré à cet ouvrage

Texte intégral

1 Claire Bardelmann est agrégée d’anglais, musicologue, et auteur d’une thèse de doctorat sur la fonction de la musique dans le théâtre élisabéthain. Elle est actuellement Maître de Conférences à l’Université de Metz.

2 Myriam Crusoé, doctorante, travaille sur la question des réécritures de l’utopie dans la littérature anglaise.

3 Michel Duchein, diplômé de l'Ecole Nationale des Chartes, a fait sa carrière nationale et internationale dans les Archives (Inspecteur général des Archives de France, expert de l'Unesco pour les Archives, membre du Conseil international des Archives). Historien, il se consacre à l'étude de l'Angleterre et de l'Ecosse aux XVIe et XVIIe siècles : Jacques Ier Stuart (1985) ; Marie Stuart : la femme et le mythe (1987) ; Elisabeth Ire d'Angleterre (1992) ; Charles Ier : l'honneur et la fidélité (2000) ; Le duc de Buckingham (2001) ; Histoire de l’Ecosse (1998). Il prépare actuellement une histoire des derniers Stuarts, à paraître chez Fayard.

4 Camille Dumoulié est Professeur de littérature comparée à l’Université de Paris X-Nanterre. Il est l’auteur de Nietzsche et Artaud. Pour une éthique de la cruauté, PUF, “Philosophie d’aujourd’hui”, 1992, Antonin Artaud, Seuil, “Les contemporains”, 1996, Le désir, Armand Colin, 1999, Littérature et philosophie. Le gai savoir de la littérature, Armand Colin, 2002.

5 Anne Dunan est Maître de Conférences à l’Université Paul-Valéry, Montpellier III. Elle a écrit une thèse sur John Bunyan et travaille à un ouvrage à paraître sur le tourment spirituel dans la littérature puritaine au XVIIe siècle (Peter Lang, 2004). Son travail porte actuellement sur la question des dissidences religieuses en Angleterre, notamment sur les huguenots.

6 Alison Findlay est Professeur à l’Université de Lancaster. Elle a notamment publié Illegitimate Power : Bastards in Renaissance Drama, Manchester University Press, 1994 et A Feminist Perspective on Renaissance Drama, Blackwell, 1998 et elle est aussi co-auteur de Women and Dramatic Production 1550-1700, Longman, 2000 et travaille actuellement sur Women in Skaespeare ainsi qu’à une édition de Macbeth (Arden “Shakespeare at Stratford”).

7 Caroline Jouve, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud, est agrégée d’anglais et ATER à l’Université Paul-Valéry Montpellier III. Elle travaille à une thèse sur la notion de contrat dans le théâtre élisabéthain et jacobéen.

8 Naomi Liebler est Professeur à Montclair College (New Jersey) aux Etats-Unis. Elle a publié de nombreux articles et son livre Shakespeare’s Festive Tragedy. The ritual foundations of genre a été publié en 1995 chez Routledge. Elle termine un ouvrage consacré aux héroïnes tragiques dans le théâtre élisabéthain et jacobéen.

9 Rosalind K. Marshall a fait des études d’histoire à l’Université d’Édimbourg où elle a soutenu une thèse sur “La vie de la duchesse Anne”. Depuis, elle a publié dix livres et de nombreux articles sur l’histoire des XVIe et des XVIIe siècles, dont des biographies de Marie de Guise, de Marie Stuart et de John Knox. Pendant plus de 25 années, elle a occupé le poste de directrice des archives à la Scottish National Portrait Gallery à Édimbourg. Son dernier livre est intitulé Les reines d’Écosse de 1034 à 1714.

10 Armelle Nayt, Maître de Conférences à l’Université de Valenciennes est l’auteur d’une thèse sur la pensée politique de John Knox. Sa recherche porte principalement sur la double notion de tyrannie et de gynécocratie telles qu’elles sont envisagées par le réformateur écossais.

11 Ladan Niayesh, ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud, est Maître de Conférences à l'Université de Paris VII. Elle a soutenu une thèse de doctorat intitulée “Les figures du cannibalisme dans le théâtre anglais de la Renaissance”. Elle a publié des articles sur le théâtre de Shakespeare et de ses contemporains.

12 Lynn Sermin Meskill est ATER à l’Université de Paris XIII. Sa thèse intitulée “La muse envieuse de Ben Jonson” a été soutenue sous la direction de Katherine Maus à l’Université de Virginie. Elle a publié dans Cahiers Élisabéthains 62 (octobre 2002) un article intitulé “Jonson and the Alchemical Economy of Desire : Creation, Defacement and Castration in The Alchemist”.

13 Jonathan Pollock est Maître de Conférences à l’Université de Perpignan. Il est l’auteur de Qu’est-ce que l’humour ? chez Klincksieck, du Moine (de Lewis) d’Antonin Artaud chez Gallimard et du Rire du Mômo. Antonin Artaud et la littérature anglo-américaine chez Kimé.

14 Chantal Schütz, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Sèvre, est Maître de Conférences à l’Ecole Polytechnique. Elle a écrit un article sur Shakespeare et l’opéra pour l’encyclopédie Britannica (version électronique) et a été responsable de plusieurs numéros du Globe Research Bulletin. Elle travaille à une thèse de doctorat sur les mises en scènes au théâtre du Globe à Londres.

15 Jans Frans Van Dijkhuizen enseigne la littérature anglaise à l’Université de Leyde aux Pays-Bas. Il a récemment soutenu une thèse intitutlée “Le théâtre du diable : possession démoniaque et exorcisme dans le théâtre anglais de la Renaissance, 1558-1642”.

16 Claire Vial, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud, est Maître de Conférences en littérature anglaise à l'Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Spécialiste de la civilisation et de la littérature anglaises des XIVe et XVe siècles, sa recherche et ses publications portent sur la fête et ses représentations littéraires et iconographiques dans la littérature courtoise et populaire, ainsi que sur la transition entre les littératures médiévale et élisabéthaine.

17 Richard Wilson est Professeur à l’Université de Lancaster en Angleterre où il dirige le programme d’études shakespeariennes. Il est notamment l’auteur de Will Power: Essays on Shakespearean Authority (1993) et de Secret Shakespeare: Studies in theatre, religion, and resistance (2003). Son dernier livre, Agent for England : Essays on Marlowe devrait paraître fin 2003.

18 Guillaume Winter est PRAG à l’Université d’Artois. Il travaille à une thèse consacrée à “La taverne dans le théâtre de la Renaissance anglaise” et a publié plusieurs articles sur le théâtre de Shakespeare et de ses contemporains, et collabore à la revue Cahiers Élisabéthains.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search