Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

William T. Vollmann, le roman historique en question

 | 
Françoise Palleau-Papin

Notice biographique des auteurs

Texte intégral

1Vincent Bucher

2Vincent Bucher est doctorant à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Sa thèse porte sur les longs poèmes « A » de Louis Zukofsky, Paterson de William Carlos Williams et les Maximus Poems de Charles Oison.

3Sophie Chapuis

4Sophie Chapuis est doctorante à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 où elle poursuit une thèse en littérature américaine contemporaine sur la notion d’accident chez Rick Moody. Elle occupe un poste d’ATER à l’Université de Caen Basse-Normandie.

5Catherine Lanone

6Professeur à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Catherine Lanone est l’auteur de deux ouvrages consacrés à E.M. Forster et Emily Brontë, et travaille actuellement sur le mythe de l’arctique dans la littérature britannique et sa déconstruction post-coloniale, notamment canadienne.

7Madeleine Laurencin

8En doctorat à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 sous la direction de Marta Dvorak, Madeleine Laurencin étudie la littérature anglophone contemporaine, postcoloniale et postmoderniste notamment, et écrit sa thèse sur un écrivain sud-africain, J.M. Coetzee.

9Christine Lorre-Johnston

10Christine Lorre-Johnston est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Elle a co-dirigé l’ouvrage Comment comparer le Canada avec les ÉtatsUnis aujourd'hui : enjeux et pratiques (PSN, 2009).

11Françoise Palleau-Papin

12Professeur à l’Université de Paris 13 – Villetaneuse, Françoise Palleau-Papin est l’auteur d’une thèse sur Wilia Cather, d’une monographie sur David Markson (Ceci n’est pas une tragédie : l’écriture de David Markson, ENS Éditions, 2007, parue en anglais chez Dalkey Archive, 2011), et d’un ouvrage collectif sur Patricia Eakins (PU d’Orléans, 2002).

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540