Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pour une histoire du sport et de la jeunesse

 | 
Jean-François Tournadre

Avant‑Propos

Jean-François Tournadre

Texte intégral

1Les textes ici rassemblés correspondent pour l'essentiel aux contributions prononcées lors d'une journée d'études organisée par Gilbert Krebs et moi‑même le 31 mai 2002, à l'UFR d'allemand de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). L'idée nous en est venue à partir d'un double constat. D'une part, en France tout au moins, la recherche sur la fonction historique, sociétale, culturelle et idéologique de la jeunesse et du sport n'a commencé à se développer que récemment, alors que le discours sur la jeunesse et le commentaire sportif occupent une place grandissante dans le débat politique, dans l'opinion publique et dans les médias. En tant que germanistes civilisationnistes, nous étions soucieux d'intégrer cette réflexion dans le champ de la civilisation allemande, ne serait‑ce que pour contrebattre la dérive qui consiste à limiter de plus en plus les études de civilisation à une approche historique et politologique agrémentée de quelques pincées d'économie, de droit et de sociologie. D'autre part, il nous paraissait qu'une recherche sur le couplage jeunesse et sport avait une relative originalité et pouvait être féconde, particulièrement dans le cas de l'Allemagne.

2L'ordre dans lequel se présentent les contributions et les regroupements opérés se veulent illustratifs de la pluralité des approches qui nous semble ici de mise. Après des considérations à caractère général, dont le but est moins de circonscrire l'objet de recherche que de donner à voir la richesse des questionnements possibles, on trouvera successivement des articles à dominante historique, puis des contributions plus centrées sur les représentations du sport et de la jeunesse dans tel ou tel domaine. L'ensemble n'a évi­demment aucune prétention à l'exhaustivité. Il s'agit plutôt de procéder à des coups de sonde dans un territoire aux limites imprécises afin de faire surgir des interrogations qui constituent le véritable objet de la recherche.

3Cette modestie pragmatique n'est pas seulement une pétition de principe. à l'issue de la journée d'étude du 31 mai 2002, il a été décidé de rassembler les réflexions et les énergies des participants afin de préparer un colloque international dont le titre pourrait être : « Sport et jeunesse dans les pays germanophones : discours, politiques et pratiques au xxe siècle ».

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr