Version classiqueVersion mobile

Les avatars du juvénilisme allemand 1896-1945

 | 
Gilbert Krebs

Repères chronologiques

Texte intégral

Avant 1914

Première moitié du xixe siècle

La participation des étudiants aux « guerres de libération » de 1813-1815, la création de nouvelles corporations estudiantines patriotiques (les Burschenschaften), l’émotion suscitée par leur grand rassemblement d’octobre 1817 (Wartburgfest), ainsi que leur rôle dans les événements révolutionnaires de 1830 et 1848, permettent de considérer le mouvement des Burschenschaften comme le premier mouvement juvéniliste en Allemagne

Deuxième moitié du xixe siècle

Naissance d’organisations de jeunesse confessionnelles. Entre autres :

Mouvements protestants : « Sociétés de secours aux jeunes », Cercles bibliques, CVJM = YMCA, « Amies de la Jeune Fille », etc.

Mouvements catholiques : associations paroissiales ; associations professionnelles (pour apprentis, compagnons artisans, employées de maison ou pour la jeunesse rurale, etc.)

1873-1876 : parution des Unzeitgemäße Betrachtungen de F. Nietzsche

1872-1886 : parution des Deutsche Schriften (Paul de Lagarde)

1890 : parution de Rembrandt als Erzieher (Julius Langbehn)

1896-1899

Premières randonnées des lycéens de Steglitz

1900

Ellen Key publie en suédois son livre Le Siècle de l’enfant (trad. en allemand 1902, nombreuses rééditions, éd. française, Paris, 1910)

1901-1913 - Les années Wandervogel

1901

Création du Wandervogel AfS par Karl Fischer

1904

Création des premiers mouvements de jeunesse ouvrière à Berlin et à Mannheim

Scission du Wandervogel AfS : création du Wandervogel e.V. (Steglitz) et du Alt-Wandervogel (AWV)

1905

Créations : Bund deutscher Wanderer (Allemagne du Nord) –Fahrende Gesellen (jeunes du syndicat DNHV)

1906

Fondation par G. Wyneken de la Freie Schulgemeinde à Wickersdorf

Création de la Deutsch-Akademische Freischar à Göttingen

1907

Créations : Verband der jüdischen Jugendvereine Deutschlands et Wandervogel Deutscher Bund (WVDB)

1908

Nouvelle loi sur les associations (Reichsvereinsgesetz) – Réorganisation de la jeunesse ouvrière (Jugendausschüsse et Zentralstelle für die -arbeitende Jugend)

Parution de Scouting for Boys de Robert Baden-Powell ; trad. all. en 1909

1909

Création du Bund deutscher Jugendvereine (BDI, prot.) et du Quickborn (cath.) – Parution du recueil de chansons populaires Zupfgeigenhansl

1910

Création du Jungwandervogel (JWV)

Wyneken crée la revue Die Freie Schulgemeinde (1910-1920)

1911

Législation sur l’éducation péri- et postscolaire de la jeunesse (Jugendpflege)

Créations : Deutscher Pfadfinderbund (DPB), Jungdeutschlandbund et österreichischer Wandervogel (ÖWV)

1912

Créations : Akademische Vereinigung (AV) à Marburg – Bund Deutscher PfadfinderinnenVortruppjugend BlauWeiß. Jüdischer Wanderbund

Parution du livre de Hans Blüher : Wandervogel, Geschichte einer Jugend-bewegung

Création : Wandervogel e.V. Bund für deutsches Jugendwandern, mouvement unifié, sans le Jungwandervogel et une partie du Altwandervogel

1913

11-13/10 : fête sur le Hoher Meissner (Freideutscher Jugendtag) – Création de la Jeunesse libre-allemande (Freideutsche Jugend) – « -Déclaration du Meissner »

Parution de la revue Der Anfang (1913-1914)

1913-1923 - Jeunesse libre-allemande

1914

La Freideutsche Jugend exclut les organisations d’adultes (e.a.  Wyneken)

Création de la revue Freideutsche Jugend (1914-1922)

1er août 1914 – Début de la Guerre mondiale

1914-1915

Mobilisation ou engagement volontaire des jeunes cadres des mouvements

Ralentissement des activités à l’arrière, mais maintien des liens avec les mobilisés

1915-1918

Politisation croissante des groupes d’aînés au front

Clivages au sein de la Freideutsche Jugend entre la majorité « apolitique », une aile gauche (avec Wyneken) et une aile droite (Jungdeutscher Bund)

Novembre 1918 : révolution et armistice

1919

28 juin : signature du traité de Versailles

Début d’une période de crises et de renouveau des mouvements de jeunesse autonomes, socialistes, confessionnels et du scoutisme allemand

Création du Kronacher Bund et de la Neue Schar (Muck-Lamberty)

Violents affrontements politiques au sein de la Freideutsche Jugend

Créations de nouveaux mouvements de jeunesse par divers partis politiques : Deutschnationaler Jugendbund; Jungdemokraten ; Hindenburgjugend ; Jugendgruppen der DVP ; Kommunistischer Jugendverband Deutschlands (KJVD)

Création de la Weltjugendliga (pacifistes) et du Jungdeutscher Orden

Nouveaux mouvements d’Éclaireurs : Jungdeutsche Pfadfinder; Neudeutsche Pfadfinder; Neupfadfinder ; Deutsche Pfadfinderschaft, Ringpfad-finder (1923) et Reichspfadfinder (1925)

Naissance du Bund Neudeutschland (catholique)

1920

Créations : e.a. Adler und Falken – DeutschWandervogel –Nerother Wandervogel –Neuwerk – «  Kameraden », Deutsch-jüdischer Wanderbund

Rassemblement national de la jeunesse socialiste à Weimar

1921

Créations : e.a. Christdeutscher Bund Christliche Pfadfinderschaft – Reichsverband der evangelischen Jungmännerbünde Deutschlands

Août : le Jungnationaler Bund quitte le Deutschnationaler Jugendbund

1922

Créations : Bismarckjugend (DNVP) – Kyffhäuserjugend (nationaliste) – Agudoh, Esra et Misrachi (jeunesse juive) –Kreuzfahrer-Jungenschaft (catholique)

Débuts du mouvement de jeunesse national-socialiste (Jugendbund der NSDAP)

1923

L’hyperinflation atteint son paroxysme en Allemagne

Disparition du Freideutscher Bund, dix ans après le rassemblement du Meissner

Début des contacts en vue d’un rapprochement entre Wandervogel et ligues d’Éclaireurs

1923-1933 - Bündische Jugend

1924

Nouvelles organisations de jeunesse dans le sillage des ligues d’anciens combattants : Jungstahlhelm ; Jungbanner; Rote Jungfront

Nouvelles organisations de jeunesse autonomes de droite et -d’extrême-droite : Schilljugend. Bund Ekkehard, Bund Artam

1925

Regroupement : Deutsch-Wandervogel, Bündnis deutscher Jugend

Scission entre le Bund Neudeutschland et la Schar der Normannsteiner

Création : Großdeutscher Pfadfinderbund

1926

Création : Bund freier sozialistischer Jugend

Création : Bund der Wandervögel und Pfadfinder

Création : Kadimah, Ring jüdischer Wander und Pfadfinderbünde

Reconstitution de la Hitlerjugend. Bund deutscher Arbeiterjugend

1927

Le Bund der Wandervögel und Pfadfinder devient la Deutsche Freischar

Création du Deutscher republikanischer Pfadfinderbund

Des groupes du Wandervogel, dont le Wandervogel Völkischer Bund et le Kronacher Bund, fusionnent

1928

La Katholische Jugend Deutschlands, fédération des ligues et associations catholiques, compte 1,7 million de membres

1929

Début de la crise économique mondiale

La d.j.1.11 naît par sécession de la Deutsche Freischar

Création : NS-Schülerbund

Regroupement : Deutsche Falkenschaft

Création de la guilde politique au sein de la Deutsche Freischar

Création : Deutscher Pfadfinderverband

1930

Fusion éphémère entre la Deutsche Freischar, le Großdeutscher Jugendbund et le Jungnationaler Bund. La Deutsche Freischar reprend son indépendance à l’automne 1930. Le Großdeutscher Jugendbund et le Jungnationaler Bund restent avec von Trotha sous le nom Freischar junger Nation

Création : Bund deutscher Mädel (BDM) au sein de la Hitler-Jugend

La ligue des Geusen fait allégeance au national-socialisme

Alliance des Falken et des Greifen

1931

Création du Bund Deutsches Jungvolk (DJ) intégré à la HJ

Baldur von Schirach nommé Reichsjugendführer NSDAP

1932

La Deutsche Jungentrucht se sépare de la d.j.1.11

1er-2 déc. : rassemblement national de la Hitler-Jugend (Reichsjugendtag)

Constitution de la Reichsschaft Deutscher Pfadfinder

1933-1945 - Hitler-Jugend

1933

30 janvier : Adolf Hitler nommé chancelier du Reich

28 février : proclamation de l’état d’urgence après l’incendie du Reichstag

24 mars : le Reichstag accorde les pleins pouvoirs au gouvernement Hitler

Baldur von Schirach chef de la jeunesse allemande (Reichsjugendführer)

5 avril : occupation du siège du Reichsaussschuss der deutschen Jugendverbände

Les mouvements socialistes et juifs sont exclus du Reichsausschuss

10 avril : occupation du Bureau central des auberges de jeunesse

Création du Großdeutscher Bund par des ligues de jeunesse autonomes. Son premier et dernier rassemblement a lieu en juin ; il est dispersé par la police

17 juin : arrêté de dissolution des principales ligues de la Bündische Jugend et du Reichsausschuss der deutschen Jugendverbände

20 juillet : signature du concordat entre le Reich et l’église catholique

19 décembre : les membres de moins de 18 ans des mouvements de jeunesse protestants sont transférés dans la Hitler-Jugend

Des mouvements de jeunesse catholiques indépendants rejoignent le Katholischer Jungmännerverband protégé par le concordat

1934

La Hitler-Jugend compte 3,5 millions de membres

Création du brevet sportif pour les membres de la HJ et du BDM

1935

Épuration des cadres de la HJ et du BDM, visant principalement les « chefs » d’origine prolétaire

Intensification de l’éducation physique et sportive obligatoire pour la HJ

16 mars : rétablissement du service militaire obligatoire

26 juin : création du RAD (Service du travail obligatoire de six mois pour filles et garçons de 18 à 25 ans)

1936

Jeux olympiques de Berlin

95 % de la classe 1926 sont membres du Jungvolk (DJ) ou des Jungmädel (JM)

La jeunesse sportive et les gymnastes sont intégrés dans la HJ

La Hitler-Jugend compte 6 millions de membres

1er décembre : loi sur la Hitler-Jugend, « seule chargée de l’éducation physique, intellectuelle et morale de la jeunesse allemande en dehors de l’école et du foyer parental ». Le principe de l’adhésion volontaire est théoriquement maintenu.

1937

Intensification de la lutte contre les « menées ligueuses » (illégales) d’anciens membres de la Bündische Jugend et contre les mouvements de jeunesse catholiques, contraints à cesser progressivement leurs activités

18 juin : interdiction de la double appartenance à la Hitler-Jugend et à un mouvement de jeunesse catholique

Juin : procès contre les 50 cadres du Jungnationaler Bund arrêtés en 1935 : condamnations à des peines de prison jusqu’à 12 ans

Multiplication de groupes illégaux de jeunes dans la région Ruhr--Rhénanie

Réorganisation de l’enseignement secondaire

1938

Annexion de l’Autriche (mars) puis des Sudètes (octobre)

La Hitler-Jugend intensifie la formation paramilitaire.

Intégration des jeunesses national-socialistes d’Autriche et des -Sudètes

Effectif total de la Hitler-Jugend : 8,7 millions (dont 50 % de filles)

Création de l’organisation Glaube und Schönheit (Foi et beauté) pour les jeunes filles membres du BDM âgées de 17 à 21 ans

1939

6 février : dissolution de la Fédération des mouvements de jeunesse catholiques allemands.

25 mars : par le décret du 1er décembre 1936, la Hitler-Jugend -devient un service obligatoire pour les jeunes entre 14 et 18 ans (Jugend-dienstpflicht)

1er septembre : début de la Deuxième Guerre mondiale

1940

Le nouveau règlement disciplinaire de la HJ renforce les sanctions prévues en cas de manquements

Artur Axmann remplace Baldur von Schirach, nommé Gauleiter à Vienne

Campagne de France

1941

22 juin : opération « Barberousse » (attaque contre l’URSS, stoppée à la fin de l’année devant Moscou et Leningrad)

1942

Exécution de 14 jeunes membres du groupe de résistance « Baum »

1943

2 février : capitulation de von Paulus à Stalingrad

Mars : exécution des résistants étudiants du groupe de la Rose blanche

Contre-offensive des Alliés en Afrique du Nord

Recrutement pour la SS et pour la Wehrmacht dans les rangs de la Hitler-Jugend ; création de la 12e division blindée SS (division Hitler-Jugend)

1944

6 juin : débarquement allié en Normandie

20 juillet : attentat manqué de Claus von Stauffenberg contre Hitler

Automne : la « dernière levée en masse » mobilise des jeunes de la Hitler-Jugend et des réservistes pour la défense du territoire (Volkssturm)

1945

30 avril : suicide d’Adolf Hitler, le 1er mai l’amiral Dönitz forme un gouvernement provisoire

8 mai : capitulation du Reich

L’opération Werwolf est annulée

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search