Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Theodor Fontane. Un promeneur dans le siècle

 | 
Marc Thuret

Avant-propos

Marc Thuret

Texte intégral

1Les manifestations de « l’année Fontane », inaugurée le 3 mai 1998 à Berlin par le président Roman Herzog et close le 30 décembre par l’attribution, à Neuruppin, d’un « Prix Fontane du Land Brandebourg » ont mis en lumière l’exceptionnelle popularité dont jouit dans son pays ce « père » des lettres et de la nation allemandes. S’agirait-il, comme certains éditorialistes l’ont suggéré, d’un phénomène conjoncturel ? Le centenaire de la mort de Fontane a été célébré avec beaucoup plus d’éclat et d’engagement par les autorités, le monde des lettres et le public que celui de la naissance de Brecht. Certains s’en sont émus et ont voulu y voir un signe digne d’être médité, peut‑être même l’effet d’une entreprise de manipulation de l’opinion. Mais si la postérité de Fontane bénéficie, depuis la réunification de l’Allemagne, d’une constellation exceptionnellement favorable, on ne peut pas parler pour autant de « redécouverte », car la popularité de Fontane n’a jamais connu de véritable éclipse.

2En revanche, on peut constater que ces discussions et les manifestations qui ont marqué en Allemagne, notamment en Brandebourg, le centième anniversaire de la mort de Theodor Fontane sont restées quasiment inaperçues en France, où Fontane demeure, en dépit des efforts éditoriaux consentis au cours des deux dernières décennies, un auteur inconnu. Les germanistes français eux‑mêmes auraient tout à fait oublié et passé sous silence ce centenaire si la Sorbonne Nouvelle n’avait pas pris l’heureuse initiative d’organiser le colloque qui s’est tenu les 15 et 16 octobre 1998 à la Maison Heinrich Heine de la Cité Internationale Universitaire de Paris et qui est à l’origine de ce volume.

3Aurons‑nous réussi in extremis à sauver la face ? Il eût été aussi blâmable d’oublier Fontane en 1998 que de laisser passer 1997 sans se souvenir du deux centième anniversaire de la naissance de Heinrich Heine ou 1999 sans commémorer le deux cent cinquantième anniversaire de celle de Goethe, non seulement parce que l’importance de Fontane dans l’histoire de la littérature allemande est comparable à celle de ces deux classiques, mais aussi parce qu’il joue un rôle au moins aussi actif que le leur dans la conscience collective, la culture et l’imaginaire des Allemands d’aujourd’hui. Il suffit pour s’en convaincre de noter la fréquence des citations empruntées à Fontane dans la littérature contemporaine, dans la presse et dans le discours des hommes publics de la République fédérale. Il est donc temps que les Français découvrent à leur tour Fontane, non seulement parce que la connaissance de son œuvre manque à leur culture, mais aussi parce qu’elle est nécessaire à la compréhension de leurs voisins. Nous avons organisé le colloque et entrepris l’édition de ce volume avec l’espoir d’éveiller la curiosité d’une partie au moins des lecteurs français pour cet auteur aussi méconnu ici qu’il est populaire en Allemagne, cher au cœur de nos voisins et important pour eux.

4Mes sentiments reconnaissants vont à tous ceux qui ont contribué à l’entreprise, à Gilbert Krebs qui en a lancé l’idée, proposé le titre et suivi la réalisation dans toutes ses étapes, à Joachim Umlauf, directeur de la Maison Heinrich Heine, qui a organisé l’accueil des participants, à Peter Schaefer du Fontane-Archiv de Potsdam, qui a répondu avec patience et compétence à toutes mes questions, et à tous les auteurs qui signent ce volume. Mes remerciements vont aussi aux témoins de la Table ronde venus évoquer la situation de Fontane dans l’édition française, à MM. Astier du Serpent à Plume, Kopp des éditions Laffont et Stephan de la Fondation Européenne de la Culture, à Jean-Marie Collignon, qui a participé au travail de relecture et de mise au point, à ma femme Monika, qui a pris une part essentielle à cette entreprise dans toutes les phases de sa réalisation and last but not least à Michèle Leprettre, qui a largement contribué par son travail de saisie, traitement et correction du texte à la réalisation de ce volume.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site