Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités nationales et conscience européenne

 | 
Gilbert Krebs
, 
Joseph Rovan

Contrepoints

Un phénomène réconfortant

Jean-François Revel

Texte intégral

1Ce qui me frappe dans l’intervention de Girod de l’Ain, c’est que l’analyse du phénomène Le Pen qui a été faite par la presse allemande paraît beaucoup plus clairvoyante que celle qui a été faite par la presse française dans son ensemble.

2Ensuite, j’ai en effet donné des exemples choisis dans la télévision parce que c’est ce qui frappe le plus la plus grande partie de gens, mais d’autre part, l’incontestable affinement des analyses de la presse écrite est un phénomène réconfortant, mais assez récent. Je me rappelle dans la presse de qualité, le Monde par exemple, ce qui s’est écrit à l’époque de l’affaire Croissant, par exemple : nous n’étions pas alors à ce degré de clairvoyance concernant le terrorisme en Allemagne que Girod de l’Ain constate chez les correspondants allemands en ce qui concerne Le Pen. J’admets volontiers qu’il faut corriger ce que j’ai dit tout à l’heure par la note beaucoup plus positive que vous avez apportée, et croyez bien que je m’en réjouis.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr