Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités nationales et conscience européenne

 | 
Gilbert Krebs
, 
Joseph Rovan

Contrepoints

Ce n’est pas le « peuple allemand » qui a créé la nation allemande

Joachim Ehlers

Texte intégral

1Les Allemands n’ont pas de mythe des origines ; les Allemands n’existent pas en tant que gens au Moyen-Âge. La raison de cet état des choses remonte au temps des migrations et aux structures ethnosociologiques de ce temps. La notion d’ethnie, de gens est déjà occupée, il y a les Souabes, les Bavarois, les Saxons, mais on ne peut pas se représenter, au-dessus de ces peuples, un "super-peuple" que seraient les Allemands. L’unité ethnique a échoué pour cette raison, tandis que la France a pu monopoliser d’emblée la notion de Francs, de Francie. De cette manière il y a en France une tradition cohérente sur une base ethnique, la tradition franque. En Allemagne non.

2Je rappelle ce que j’ai déjà esquissé à propos de la base ethnique de la nation allemande. Au XIXe siècle et jusqu’au XXe siècle on a répété sans cesse que le peuple allemand était la nation allemande, que le peuple allemand avait forgé l’Empire allemand au Moyen-Âge. Je propose de voir les choses exactement à l’inverse et de considérer la nation allemande, même au Moyen-Âge, comme une notion politique qui a eu ensuite un certain nombre de conséquences ethniques. Lors de la formation de la nation allemande, l’élément primordial était sans aucun doute politique. C’est seulement vers 1500 que l’on voit s’exprimer un sentiment national sur une large base. C’était au temps de Maximilien Ier et je rappelle une phrase de Peter S. Lewis à propos de la France de la guerre de Cent Ans et qu’on pourrait aussi bien appliquer à la formation de l’unité européenne : les grands conflits commencent comme des conflits dynastiques et finissent en conflits nationaux. Au risque de surprendre et même de choquer, je dirais donc que la naissance d’un État national en Allemagne a échoué à cause de l’absence d’une base ethnique qui ne s’est pas constituée en Allemagne au Moyen-Âge comme cela a été le cas en France.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr