Versione classicaVersione mobile

Narrations d’un nouveau siècle

 | 
Bruno Blanckeman
, 
Barbara Havercroft

À l’encre de la création : puissance de l’énonciation et questionnements esthétiques

Du temps de cerveau disponible…

Littérature et écran dans l’extrême contemporain

Simon Brousseau e Bertrand Gervais

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

Video ergo sum. (Murray-Brown, 1991)

Nous sommes dans une culture de l’écran : écran de cinéma, écran de télévision, écran d’ordinateur ouvert sur un réseau, écran des téléphones intelligents, des tablettes et des liseuses. Des écrans sans cesse plus efficaces et interactifs. Nous sommes fascinés par ces écrans et nous passons de plus en plus de temps devant leur surface maintenant plane, comme s’il s’agissait d’une véritable zone de navigation. Il est en fait difficile de penser l’imaginaire contemporain en faisant abstraction de ces médias et de la façon avec laquelle ils s’imposent à notre esprit, façonnant l’intelligence que nous avons du monde.

Cette relation du sujet contemporain à l’écran trahirait pourtant une situation malsaine et nous serions des « enchaînés de l’écran » (Wunenburger, 2000 : 16). C’est cet état d’asservissement du téléspectateur que Patrick Le Lay, PDG de TF1 et adepte de neuromarketing, soulignait en 2004 lorsqu’il affirmait, avec une franchise déconcertant...

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2013

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search