Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelles valeurs dans l’Angleterre d’aujourd’hui

 | 
Monica Charlot

Ont collaboré à cet ouvrage

Texte intégral

1Muriel CASSEL est Maître de conférences à l’université de Jean Moulin-Lyon III. Elle s’intéresse à la sociologie des femmes, à la communication de masse et aux médias, à l’image fixe et en mouvement, à la publicité sous ses formes économiques, politiques et sociales.

2David FÉE est Maître de conférences à l’université de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Après s’être consacré au thème des politiques de logement public en Angleterre, il s’intéresse aujourd’hui également à l’évolution du monde rural anglais et en particulier à la question du logement et de l’aménagement du territoire en milieu rural.

3Irène HILL est principal lecturer de français et est aussi le directeur du département de langues vivantes à l’université d’Oxford Brookes. Elle est l’auteur de plusieurs articles sur la politique en France et en Grande-Bretagne et s’intéresse particulièrement à l’égalité des femmes. Son doctorat porte sur L’Université d’Oxford et les chefs de collèges (L’Harmattan, 2003).

4Anémone KOBER-SMITH est Maître de conférences à l’université de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Ses recherches s’intéressent à l’activité, l’encadrement et la régulation des professions hospitalières ainsi qu’aux politiques publiques dans le domaine sanitaire en GrandeBretagne.

5Simonetta MANFREDI est Research Fellow et Associate Lecturer dans le département des Ressources humaines de la Business school de l’université d’Oxford Brookes. Elle est l’un des membres fondateurs du réseau des Women’s Studies à Oxford. Ses recherches et ses publications portent sur la législation concernant l’égalité des sexes au travail et sa mise en oeuvre.

6Sylvie NAIL est Maître de conférences à l’université de Paris III Sorbonne Nouvelle. Ses recherches portent essentiellement sur l’étude sociologique du cadre de vie des citadins dans l’Angleterre du XXe siècle.

7Bénédicte ROBERT est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris ont porté sur les premières campagnes de prévention du sida en Grande-Bretagne, ainsi que sur une comparaison de l’éducation sexuelle en France et aux Etats-Unis.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540