Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'acte de nommer

 | 
Georgeta Cislaru
, 
Olivia Guérin
, 
Katia Morim
, 
et al.

Bibliographie

Texte intégral

Adam, J.-M., 2004, Linguistique textuelle. Des genres de discours aux textes, Paris, Nathan.

Akin, S. (éd.), 2000, Noms et re-noms : la dénomination des personnes, des populations, des langues et des territoires, Rouen, Publications de l’Université de Rouen.

Anscombre, J.-C. (éd.), 1995, Théorie des topoï, Paris, Kimé.

Anscombre, J.-C., 1996, « Noms de sentiment, noms d’attitude et noms abstraits », in Flaux, N., Glatigny, M. et Samain, D. (éds.), Les noms abstraits, Histoire et théories, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, p. 257-274.

Apothéloz, D. et Reichler-Béguelin, M.-J., 1995, « Construction de la référence et stratégies de désignation », in Tranel n° 23, Neuchâtel, Publications de l’université de Neuchâtel, p. 227-271.

Aristote, Physique, traduction de A. Stevens, Paris, Vrin [édition 1999].

Aumont, J., 1994, Introduction à la couleur : des discours aux images, Paris, Armand Colin.

Aurnague, M., 1996, « Les noms de localisation interne : tentative de caractérisation sémantique à partir de données du basque et du français », in Cahiers de lexicologie n° 69, Paris, Inalf, p. 159-192.

Authier-Revuz, J., 1994, « L’énonciateur glosateur de ses mots : explicitation et interprétation », in Langue Française n° 103, p. 91-102.

♦ —————, 1995, Ces mots qui ne vont pas de soi, Paris, Larousse.

♦ —————, 2003, « Le fait autonymique : langage, langue, discours, quelques repères », in Authier-Revuz, J., Doury, M. et Reboul-Touré, S. (éds.), Parler des mots Le fait autonymique en discours, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 67-96.

Bakhtine, M., 1977, Le marxisme et la philosophie du langage, Paris, Les Éditions de Minuit.

Barberis, J.-M., Brès, J., Gardès-Madray, F., Lafont, R. et Siblot, P. (éds.), 1989, Concepts de la praxématique, Montpellier, Publications de l’université de Montpellier 3.

Barsalou, L. W., 2003, « Situated Simulation in the human conceptual System », in Language and Cognitive Processes n° 18, East Sussex, Psychology Press, p. 513-562.

Barthes, R., 1983, Système de la mode, Paris, Le Seuil.

Benveniste, É., 1939/1966, Problèmes de linguistique générale, tome 1, Paris, Gallimard.

Berlin, B. et Kay, P., 1969/1970, Basic colors terms. Their university and evolution, Berkeley et Los Angeles, University of California.

Berthonneau, A.-M., 1999, « À propos de dedans et de ses relations avec dans », in Revue de sémantique et de pragmatique n° 6, Orléans, Service universitaire de publication d’Orléans, p. 13-41.

Berthoud, A.-C., 1999, « Recatégorisation des objets au fil du discours », in Deschamps, A. et Guillemin-Flescher, J. (éds.), Les opérations de détermination : qualification / quantification, Paris, Ophrys, p. 185-198.

Bertrand, R., 2001, « Aux grands hommes, la mairie reconnaissante », in Bouvier, J.-C. et Guillon, J.-M. (éds.), La toponymie urbaine : signification et enjeux, Paris, L’Harmattan, p. 89-102.

Blanche-Benveniste, C., 1984, « La dénomination dans le français parlé : une interprétation pour les “répétitions” et les “hésitations” », in Recherches sur le français parlé n° 6, Aix-en-Provence, Université de Provence, p. 109-130.

♦ —————, 1987, « Syntaxe, choix de lexique et lieux de bafouillage », in DRLAV n° 36-37, Paris, Université Paris 8, p. 123-157.

♦ —————, 1997, Approches de la langue parlée en français, Paris, Ophrys.

Boisson, C., 1997, « La dénomination des odeurs : variations et régularités linguistiques », in Intellectica n° 24, MSH Paris Nord-CNRS, p. 29-49.

♦ —————, 2001, « Dénomination et “vision” », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université de Montpellier 3, p. 141-168.

Bonin, P., 2003, Production verbale de mots : une approche cognitive, Bruxelles, De Boeck.

Bosredon, B. et Tamba, I., 1992, « Thème et titre de presse : les formules bisegmentales articulées par un “deux points” », in L’information grammaticale n° 54, Paris, Société pour l’Information grammaticale, p. 36-44.

Bosredon, B., Petit, G. et Tamba, I., 2001, « Présentation », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 5-12.

Bosredon, B., Petit, G. et Tamba, I. (éds.), 2001, Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3.

Botton, M. et Cegarra, J.-J., 1990, Le nom de marque, Paris, Ediscience International.

Bouvier, J.-C. et Guillon, J.-M. (éds.), 2001, La toponymie urbaine : signification et enjeux, Paris, L’Harmattan.

Branca-Rosoff, S., 1997, « Enthousiasme dans les dictionnaires dits de Trévoux », Journée internationale d’étude « Inspiration/Enthousiasme » en Europe du XVIe au XIXe siècle, Equil XVI-CERHAC, Université Clermont-Ferrand 2, en ligne sur le site Internet d’Equil XVI : <http://www.cesr.univ-tours.fr/Epistemon/archives/BRA-ENTH.asp>.

Bréal, M., 1897/1983, Essai de sémantique, Saint-Pierre-de-Salerne, Gérard Montfort.

Brown, R. et Mac Neil, D., 1966, « The “tip of the tongue” phenomenon », in Journal of Verbal Learning and Verbal Behaviour n° 5, Berkeley, University of California, p. 325-377.

Brunot, F., 1966a, Histoire de la langue française des origines à nos jours, Le XVIIIe siècle, tome VI, première partie, fascicule premier, Armand Colin.

♦ —————, 1966b, Histoire de la langue française des origines à nos jours, Le XVIIIe siècle, tome VI, première partie, fascicule deuxième, La langue des sciences, la langue des arts.

Cadiot, P. et Nemo, F., 1997a, « Propriétés extrinsèques en sémantique lexicale », in Journal of French Language Studies n° 7, Cambridge, Cambridge University Press, p. 127-146.

♦ —————, 1997b, « Analytique des doubles caractérisations », in Sémiotiques n° 13, Paris, Inalf-Didier Érudition, p. 123-143.

Cadiot, P. et Visetti, Y.-M., 2001, Pour une théorie des formes sémantiques ; motifs, profils, thèmes, Paris, PUF.

Calabrese, L., 2005, « Vers une classification des événements dans la presse écrite », communication au Colloque jeunes chercheurs de l’École doctorale Langues et discours, Université Libre de Bruxelles, 17 juin 2005.

Calabrese, L. et Rosier, L., 2004, « Conflit d’intérêts et crise discursive : la canicule de l’été 2003 », in Réseaux n° 100, Mons, Université de Mons- Hainaut, p. 33-44.

Cassanas, A., Demange, A., Laurent B. et Lecler A. (éds.), 2004, Dialogisme et nomination, Montpellier, Praxiling, Publications de l’université de Montpellier 3.

Charaudeau, M. et Maingueneau, D. (éds.), 2002, Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Seuil.

Cheriguen, F., 1994, « Anthropo-toponymie et désignation de l’environnement politique », in Mots n° 39, Paris, Presses de Sciences Po, p. 93-98.

Cislaru, G., 2005, Étude sémantique et discursive du « nom de pays » dans la presse française avec référence à l’anglais, au roumain et au russe, Thèse de doctorat de Sciences du langage, Université Paris 3, p. 301-359.

Cislaru, G., Guérin, O. et Veniard, M., 2005, « La nomination : quel rapport à la langue ? », in Dufour, F., Dutilleul-Gerroudj, E. et Laurent, B. (éds.), La nomination : quelles problématiques, quelles orientations, quelles applications ?, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 187-205.

Clark, E.V., 1993, The lexicon in acquisition, Cambridge, Cambridge University Press.

Constantin De Chanay, H., 2001, « La dénomination : perspective discursive et interactive », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 169-188.

Constantin De Chanay, H., 2005, Synthèse. Polysémioticité et rhétorique : des langages au discours, HDR en Sciences du langage, Université Lyon 2.

Corbin, D., Fradin, B., Habert, B., Kerleroux, F. et Plénat, M. (éds.), 1997, Mots possibles et mots existants, Lille, Université Lille 3.

Cordier, F., 1993, Les représentations privilégiées. Typicalité et niveau de base, Lille, Presses Universitaires de Lille.

Courtine, J.-J. et Marandin, J.-M., 1981, « Quel objet pour l'analyse du discours ? », in Conein, B., Courtine, J.-J. et Gadet, F. (éds.), Matérialités discursives, Nanterre, Université Paris 10.

Cruse, D.A., 1986, Lexical Semantics, Cambridge, Cambridge University Press.

Damourette, J. et Pichon, E., 1960, Des mots à la pensée, Langage essais de grammaire de la langue française, Paris, Éditions d’Artrey.

Dauzat, A., 1934, Les noms de personnes, Paris, Delagrave.

David, S., Dubois, D., Rouby, C. et Schaal, B., 1997, « L’expression des odeurs en français : analyse lexicale et représentation cognitive », in Intellectica n° 24, MSH Paris Nord-CNRS, p. 51-83.

Détrie, C., Siblot, P. et Vérine, B. (éds.), 2001, Termes et concepts pour l’analyse du discours. Une approche praxématique, Paris, Honoré Champion.

Dictionnaire de l’Académie française in « Ressources linguistiques informatisées » de l’ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française), disponible sur : <http://www.atilf.fr/>

Dubois, D., 1996, « Matériels et consignes : un type de questionnement social dans la recherche expérimentale en linguistique », in Richard-Zappella, J. (éd.), Le questionnement social, Rouen, Université de Rouen, p. 89-98.

♦ —————, 1997, « Catégorie, prototype et figements : construction d’invariants et systèmes symboliques », in Martins-Baltar, M. (éd.) La locution : entre langue et usage, Paris, ENS Éditions, p. 103-130.

♦ —————, 2000, « Categories as Acts of Meaning : the Case of Categories in Olfaction and Audition », in Cognitive Science Quarterly 1, Paris et Oxford, Hermès-Lavoisier, p. 35-68.

♦ —————, 2002, « Sciences humaines et cognitives : des sciences pour l’ingénieur ? », Journée d’étude ANAE, Lettre de l’ANAE, Paris, ANAE éd.

♦ —————, 2006, « Green, Grass and blue : cognitive Categories of Colors and Smells and Language », in Rapp, R. et al. (éds.), Perspectives on cognition : A Festschrift for Manfred Wettler, Lengerich, Pabst Science Publishers, p. 311-325.

Dubois, D. et Grinevald, C., 1999, « Pratiques de la couleur et dénominations », in Faits de langue n° 14, Paris, Ophrys, p. 12-25.

♦ —————, 2003, « En voir de toutes les couleurs : processus de dénomination des couleurs et constructions cognitives », in Vandeloise, C. (éd.), Langues et cognition, traité des sciences cognitives, Paris, Hermès, p. 79-114.

Dubois, D. et Guerrand, S., 2000, « Évaluation du confort acoustique à bord des trains : approche psycholinguistique », in Eurosyn (éd.), Actes des troisièmes rencontres du marketing sensoriel « Donner un sens à son produit », Paris, Eurosyn développement, p. 25-43.

Dubois, D. et Mondada, L. 1995, « Construction des objets de discours et catégorisation : une approche des processus de référenciation », in Tranel n° 23, Institut de linguistique, Neuchâtel, Publications de l’université de Neuchâtel, p. 273-302.

Dubois, J. (éd.), 1973, Dictionnaire de linguistique, Paris, Larousse.

Ducrot, O. et Schaeffer, J.-M., 1995, Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Paris, Le Seuil.

Dufour, F., 2004, « Dialogisme et interdiscours : des discours coloniaux aux discours du développement », in Cahiers de praxématique n° 43, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 145-164.

♦ —————, 2005, « La stéréotypie comme processus de dominance dans les discours sur le Mali. Des discours coloniaux aux discours du développement », in GEMDEV et Université du Mali (éd.), Mali-France. Regards sur une histoire partagée, Paris – Karthala – Bamako, Donniya, p. 123-142.

Dufour, F., Dutilleul-Guerroudj, E. et Laurent, B. (éds.), 2005, La nomination : quelles problématiques, quelles orientations, quelles applications ?, Montpellier, Publications de l’université de Montpellier 3.

Éluerd, R., 2000, La lexicologie, Paris, PUF.

Fagot, P., 2005, « La couleur dans le discours publicitaire », in Actes de l’école de printemps 2005, École thématique interdisciplinaire du CNRS sur la couleur des matériaux : langage, couleur et cognition, Okhra, CNRS, p. 57-64.

Flaux, N. et Van De Velde, D., 2000, Les noms en français : esquisse de classement, Paris, Ophrys, p. 75-112.

Fossey, C. (éd.), 1995, Noir, Paris, Du May.

Foucault, M., 1969, L’archéologie du savoir, Paris, Gallimard.

♦ —————, 1971, L’ordre du discours, Paris, Gallimard.

Franckel, J.-J., 1993, « Il y a lieu de prendre place dans un endroit facilement localisable », in Danon-Boileau, L. et Duchet, J.-L. (éds.), Opérations énonciatives et interprétation de l’énoncé : mélanges offerts à Janine Bouscaren, Paris, Ophrys, p. 209-221.

Fuchs, C., 1982a, La paraphrase, Paris, PUF.

♦ —————, 1982b, « La paraphrase entre la langue et le discours », in Langue française n° 53, p. 22-33.

Gardes Tamine, J., 2003, « Glose et amplification. Remarques sur la syntaxe de la glose », in Niklas-Salminen, A. et Steuckardt, A. (éds.), Le mot et sa glose, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, p. 189-203.

Gardy, P., 1987, « Réflexion à propos d’un toponyme : Larzac. Le nom impropre ? », in Cahiers de Praxématique n° 8, Montpellier, Publications de Montpellier 3, p. 67-76.

Gary-Prieur, M.-N., 1994, Grammaire du nom propre, Paris, PUF.

Geisser, V. et Travetto, F., 1995, « Vitrolles, crise urbaine et tentation populiste », in Revue Méditerranéenne d’Études politiques n° 1, Aix-en-Provence, Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence, p. 25-49.

Gougenheim, G., Michéa, R., Rivenc, P. et Sauvageot, A., 1959, L’élaboration du Français Fondamental (premier degré), Paris, Didier.

Greib, R. et Schnaffer, F., 1998, « Toponymie en Alsace : noms de lieux et de rues », in Wydmusch, S., La toponymie : un patrimoine à préserver, Paris, L’Harmattan, p. 107-175.

Gross, M., 1975, Méthode en syntaxe, Paris, Hermann.

Guérin, O., 2002, « Les processus de nomination des référents non répertoriés dans les récits de voyage : faits de langue ou de discours ? », in L’information grammaticale n° 92, Paris, Société pour l’Information grammaticale, p. 8-13.

♦ —————, 2003, « Espèce de premier ministre, sorte de clarinette et autres drôles de toques. Ou quand les voyageurs y perdent leur latin », in Carnets de bord n° 6, Genève, Université de Genève, p. 46-55.

♦ —————, à paraître, « De bamboula à wasamba : emprunt et déterritorialisation des pratiques sociales de l’autre dans le récit de voyage », in Cahiers de praxématique n° 44, 13 p.

Guerrin, C., 1998, Étude socio-toponymique de la variation des noms de communes françaises entre 1943 et 1996, Thèse pour le doctorat des sciences du langage, Rouen, Université de Rouen.

Guespin, L., 1976, « Type de discours ou fonctionnements discursifs ? », in Langages n° 41, Paris, Larousse, p. 3-9.

Guilbert, L., 1975, La créativité lexicale, Paris, Larousse.

Guilhaumou, J., 2002a, « Événement discursif », in Charaudeau, P. et Maingueneau, D. (éds.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Le Seuil, p. 244-246.

♦ —————, 2002b, « Événement linguistique », in Charaudeau, P. et Maingueneau, D. (éds.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Le Seuil, p. 247-249.

♦ —————, 2002c, « Trajet thématique », in Charaudeau, P. et Maingueneau, D. (éds.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Le Seuil, p. 582-585.

Guillorel, H., 1999, « Toponymie et politique », in Akin, S. (éd.), Noms et re-noms, Rouen, Publications de l’université de Rouen, p. 61-91.

Haroche, C., Henry, P. et Pêcheux, M., 1971/1990, « La sémantique et la coupure saussurienne : langue, langage, discours », in Langages n° 24, Paris, Larousse, p. 93-106 ; repris in Maldidier D. (éd.), 1990, L’inquiétude du discours. Textes de Michel Pêcheux choisis et présentés par D. Maldidier, Paris, Éditions des Cendres, p. 133-154.

Herskovits, A., 1985, Space and the prepositions in English : regularities and irregularities in a complex domain, Cambridge, Cambridge University Press.

Hjelmslev, L., 1943/1968, Prolégomènes à une théorie du langage, Paris, Éditions de Minuit.

Honeste, M.-L., 1996, « La notion d’espace en français, à travers l’étude de quelques mots de très haute fréquence », in Groussier, M.-L. et Rivière, M.-L. (éds.), La notion, Paris, Ophrys, p. 290-296.

Huyghe, R., à paraître a, « Entre localisation et partition, le cas d’endroit », in Actes du colloque La partition, Strasbourg 2003.

♦ —————, à paraître b, « Les noms de localisation spatiale face au problème de la synonymie », in Actes du colloque L’interprétation : aspects sémantiques et pragmatiques, Wroclaw 2005.

Jakobson, R., 1963, Essais de linguistique générale, Paris, Éditions de Minuit.

Jonasson, K., 1994, Le nom propre. Constructions et interprétations, Paris, Duculot.

Julia, C., 2001, Fixer le sens ? La sémantique spontanée des gloses de spécification du sens, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle.

Kaufmann, L., 2002, « L’opinion publique ou la sémantique de la normalité », in Langage et Société n° 100, Paris, Maison des Sciences de l’Homme, p. 49-79.

Kleiber, G., 1981, Problèmes de référence : descriptions définies et noms propres, Paris, Klincksieck.

♦ —————, 1984, « Dénomination et relations dénominatives », in Langages n° 76, Paris, Larousse, p. 77-94.

♦ —————, 1987, « Mais à quoi sert le mot chose ? », in Langue française n° 73, Paris, Larousse, p. 109-127.

♦ —————, 1990, La sémantique du prototype : catégories et sens lexical, Paris, PUF.

♦ —————, 1994, Nominales. Essais de sémantique référentielle, Paris, Armand Colin.

♦ —————, 1997, « Sens, référence et existence : que faire de l’extra-linguistique ? », in Langages n° 127, Paris, Larousse, p. 9-37.

♦ —————, 1999, « Une métaphore qui ronronne n’est pas toujours un chat heureux », in Charbonnel, N. et Kleiber, G. (éds.), La métaphore entre philosophie et rhétorique, Paris, PUF, p. 83-134.

♦ —————, 2001a, « Remarques sur la dénomination », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université de Montpellier 3, p. 21-41.

♦ —————, 2001b, L’anaphore associative, Paris, PUF.

♦ —————, 2003, « Sur la sémantique des dénominations », in Verbum 24/4, Nancy, Université Nancy 2, p. 81-96.

Kleiber, G. et Tamba, I., 1990, « L’hyponymie revisitée : inclusion et hiérarchie », in Langages n° 98, Paris, Larousse, p. 7-32.

Kossachka, M., Mzali, M., Quétin, F., Dubois, D., Morel, M.-A., 2006, « Une approche psycholinguistique et cognitive du sentiment de confort : de l’analyse linguistique à la physique », in Cahiers du LCPE n° 7, Paris, CNRS, p. 79-94.

Kremin, H., 1994, « Les perturbations lexicales : les troubles de la dénomination », in Seron, X. et Jeannerod, M., Neuropsychologie humaine, Bruxelles, Mardaga, p. 375-389.

Krieg-Planque, A., 2003, Purification ethnique. Une formule et son histoire, Paris, CNRS Éditions.

Lafont, R., 1978, Le travail et la langue, Paris, Flammarion.

Larsson, B., 1997, Le bon sens commun. Remarques sur le rôle de la (re)cognition intersubjective dans l’épistémologie et l’ontologie du sens, Lund, Lund University Press.

Laurent, B. et Rangel Vicente, M., 2004, « L’anthroponyme et le nom de marque et de produit : comparaison du prototype du nom propre et d’un hybride », in Actes des Rencontres Jeunes Chercheurs de l’École Doctorale 268, Paris, Université Sorbonne nouvelle – Paris 3.

Le Dorze, G., 1985, L’aphasie et le processus de lexicalisation, Thèse pour le grade de Philosophiae Doctor (Ph.D) de linguistique, Montréal, Université de Montréal.

Lebas, F., 1999, L’Indexicalité du sens et l’opposition « en intension »/ « en extension », Thèse de doctorat en sciences du langage, Université Paris 8.

Lebas, F. et Cadiot, P., 2003, « La constitution extrinsèque du référent », in Langages n° 150, Paris, Larousse, p. 3-8.

Lecolle, M., 2001,» Métonymie dans la presse écrite : entre discours et langue », in Travaux neuchâtelois de linguistique n° 34/35, Neuchâtel, Université de Neuchâtel, p. 153-170.

♦ —————, 2005, « Toponymes en jeu : diversité et mixage des emplois métonymiques de toponymes », in Studii si cercetari filologice n° 3 / 2004, Université de Pitesti, Roumanie.

Leroy, S., 2004, Le nom propre en français, Paris, Ophrys, « L’essentiel français ».

Loufrani, C. et Roubaud, M.-N., 1990, « La notion d’approximation : langage ordinaire ou pathologique », in Recherches sur le français parlé n° 10, Aix-en-Provence, Université de Provence, p. 131-142.

Lüdi, G., 1991, « Construire ensemble les mots pour le dire : à propos de l’origine discursive des connaissances lexicales », in Gülich, E. et al. (éds.), Linguistische Interaktionsanalysen. Beiträge zum 20. Romanistentag, Tübingen, Niemeyer, p. 93-224.

♦ —————, 1994, « Dénomination médiate et bricolage lexical en situation exolingue », in AILE n° 3, Saint-Denis, Université Paris 8, p. 115-146.

Maffiolo, V. et Dubois, D., 1998, Étude de la qualité sonore des espaces verts de la ville de Paris, Rapport du LCPE pour la Mairie de Paris, Paris, CNRS.

Maingueneau, D., 1983, Sémantique de la polémique, Lausanne, L’âge d’homme.

♦ —————, 1994, L’Analyse du discours : introduction aux lectures de l’archive, Paris, Hachette Université.

♦ —————, 1999, « L'analyse des discours constituants », in Mari, H. et al. (éds.), Fundamentos e dimensões da analise do discurso, Belo Orizonte, Carol Borges, p. 45-59.

Martin, R., 1990, « La définition naturelle », in Chaurand, J. et Mazière, F. (éds.), La définition, Paris, Larousse, p. 86-95.

Meunier, A., 1978, « La couleur et ses termes en français », in Tornay, S. (éd.), Voir et nommer les couleurs, Nanterre, Université Paris 10, p. 165-178.

Milner, J.-C., 1989, Introduction à une science du langage, Paris, Le Seuil.

Moirand, S., 2004a, « L’impossible clôture des corpus médiatiques. La mise au jour des observables entre catégorisation et contextualisation », in Tranel n° 40, Neuchâtel, Université de Neuchâtel, p. 71-92.

♦ —————, 2004b, « De la nomination au dialogisme : quelques questionnements autour de l’objet de discours et de la mémoire des mots », in Cassanas, A., Demange, A., Laurent, B. et Lecler, A. (éds.), Dialogisme et Nomination, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 27-61.

Mollard-Desfour, A., 1998/2004, Le dictionnaire des mots et expressions de couleur : le bleu, Paris, CNRS Éditions.

♦ —————, 2002, Le dictionnaire des mots et expressions de couleur : le rose, Paris, CNRS Éditions.

Mondada, L., 2000, Décrire la ville, Paris, Anthropos.

Morel, M.-A., 1994, « Plan locutoire et plan délocutoire dans l’énoncé oral en français », in Studia n° 2/3, Cluj, Université de Cluj.

Mortureux, M.-F., 1984, « La dénomination : approche socio-linguistique », in Langages n° 76, Paris, Larousse, p. 95-112.

♦ —————, 1993, « Paradigmes désignationnels », in Semen n° 8, Configurations discursives, Besançon, Annales littéraires de l’université de Besançon, p.123-141.

Mouillaud, M. et Tétu J.-F., 1989, Le journal quotidien, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

Murat, M. et Cartier-Bresson, B., 1987, « C’est-à-dire ou la reprise interprétative », in Langue française n° 73, Paris, Larousse, p. 5-15.

Mzali, M., 2002, Perception de l’ambiance sonore et évaluation du confort acoustique dans les trains, Thèse pour le doctorat d’acoustique, Paris, Université Paris 6.

Née, E., 2005, « Pour une histoire des nominations sûreté, sécurité, insécurité », in Dufour, F., Dutilleul-Guerroudj, E. et Laurent, B. (éds.), La nomination : quelles problématiques, quelles orientations, quelles applications ?, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 223-234.

Nespoulous, J.-L., 1980, « De deux comportements verbaux de base : référentiel et modalisateur. De leur dissociation dans le discours aphasique », in Cahiers de psychologie n° 23, Aix-en-Provence, Société de psychologie du Sud- Est, p. 195-210.

Neveu, F., 2004, Dictionnaire des Sciences du langage, Paris, Armand Colin.

Noailly, M., 1999, « La querelle des noms propres », in Modèles linguistiques n° 20-1, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires de Lille, p. 107-112.

Panicacci, J.-L., 2001, « Les lieux de mémoire toponymiques de la deuxième guerre mondiale dans les villes azuréennes », in Bouvier, J-C. et Guillon, J-M. (éds.), La toponymie urbaine : signification et enjeux, Paris, L’Harmattan, p. 89-102.

Partz, M.P. (de), 2000, « Revalidation des troubles du langage oral : niveau lexico-sémantique », in Seron, X., Van der Linden, M. (éds.), Traité de neurospychologie clinique, tome 2, Marseille, Solal Éditeur, p. 131-146.

Passeron, R., 1996, L’œuvre picturale et les fonctions de l’apparence, Paris, Vrin.

Pastoureau, M., 1998, « Préface », in Mollard-Desfour A., Le dictionnaire des mots et expressions de couleur : le bleu, Paris, CNRS éditions, p. 11-13.

Pêcheux, M., 1975, Les vérités de La Palice. Linguistique, sémantique, philosophie, Paris, Maspero.

♦ —————, 1990, L’inquiétude du discours, Paris, Édition des Cendres (textes choisis et présentés par D. Maldidier).

Petiot, G., 1995, « Voile, tchador ou foulard ? Problèmes de dénomination dans les discours médiatiques », in Les Carnets du Cediscor n° 3, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris, p. 43-62.

Petit, G., 2001a, « Pour une conception lexicologique de la dénomination », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 93-115.

♦ —————, 2001b, « Dénomination et lexique », in French Language Studies n° 11, Cambridge, Cambridge University Press, p. 89-121.

♦ —————, 2002, « Reformulation », in Charaudeau, P. et Maingueneau, D. (éds.), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Le Seuil, p. 490-492.

Pottier, B., 1992, Sémantique générale, Paris, PUF.

Pruvost, J. et Sablayrolles, J.-F., 2003, Les néologismes, Paris, PUF, « Que sais-je ? ».

Rastier, F., 1993, « La sémantique cognitive : éléments d'histoire et d'épistémologie », in Histoire. Epistémologie. Langage XV/1, Paris, SHESL, p. 153-187.

Rey-Debove, J., 1978, Le métalangage, Paris, Larousse.

Riegel, M., Pellat, J.-C., Rioul, R., 1994, Grammaire méthodique du français, Paris, PUF.

Rodi N., 1999, Cahiers de tendances Nelly Rodi. Automne hiver 1999/2000, Paris, Nelly Rodi.

♦ —————, 2006, Cahiers de tendances Nelly Rodi. Été 2006, Paris, Nelly Rodi.

Rosch, E. H., 1978, « Principles of categorization », in Rosch, E. et Lloyd, B. (éds.), Cognition and Categorization, Hillsdale, Erlbaum Associates, p. 27-48.

Rosier, L. et Mailleux, C., 2002, « “Dire du mal de” : étude linguistique d’une énonciation médisante », in Faits de Langues n° 19, Paris, Ophrys, p. 245-254.

Sablayrolles, J.-F., 2000, « Lexique et processus », in Cahiers de lexicologie n° 77, Paris, Didier, p. 5-26.

Salem, A., 1994, Statistique textuelle, Paris, Dunod.

Sarfati, G.-É., 1996, « La sémantique : de l'énonciation au sens commun. Éléments d'une pragmatique topique », in Texto ! décembre 2004 [en ligne]. Disponible sur : <http://www.revue-texto.net/Inedits/Sarfati/Sarfati_Semantique.html>. (Consulté le 10/01/05).

♦ —————, 2002, Précis de pragmatique, Paris, Nathan.

Saussure, F. de, 1916/1972, Cours de linguistique générale, Paris, Payot.

Siblot, P., 1997a, « D’un nom l’autre », in Nouvelle revue d’onomastique n° 29-30, Paris, Société Française d’Onomastique, p. 176-188.

♦ —————, 1997b, « Nomination et production de sens : le praxème », in Langages n° 127, Paris, Larousse, p. 38-55.

♦ —————, 1998a, « Signifiance du praxème nominal », in L’information grammaticale n° 77, Paris, Société pour l’Information grammaticale, p. 24-27.

♦ —————, 1998b, « Variations sur un thème qui “toujours déjà” prédique », in Cahiers de praxématique n° 30, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 37-53.

♦ —————, 2001, « De la dénomination à la nomination : les dynamiques de la signifiance nominale et le propre du nom », in Cahiers de praxématique n° 36, Montpellier, Publications de l’université Montpellier 3, p. 189-214.

Sitri, F., 2000, « L’autonymie dans la construction des objets de discours », in Parler des mots : Le fait autonymique en discours, Authier-Revuz, J., Doury, M. et Reboul-Touré, S. (éds.), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle.

♦ —————, 2003, L’objet du débat. La construction des objets de discours dans des situations argumentatives orales, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle.

Starobinski, J., 1999, Action et réaction. Vie et histoire d’un couple, Paris, Le Seuil.

Steuckardt, A., 2003, « Présentation », in Niklas-Salminen, A. et Steuckardt, A. (éds.), Le mot et sa glose, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, p. 5-17.

Svorou, S., 1994, The grammar of space, Amsterdam, Benjamins.

Tamba-Mecz, I., 1988, La sémantique, Paris, PUF, « Que sais-je ? ».

Tournier, M., 1992, Propos d’étymologie sociale 1. Des mots sur la grève, Paris, Klincksieck.

♦ —————, 1997, Propos d’étymologie sociale 2. Des mots en politique, Paris, Klincksieck.

♦ —————, 2002, Propos d’étymologie sociale 3. Des sources du sens, Paris, Klincksieck.

Tran, T. M., 2000, À la recherche des mots perdus : étude des stratégies dénominatives des locuteurs aphasiques, Thèse pour le doctorat de sciences du langage, Lille, Université Lille 3.

Vandeloise, C., 1986, L’espace en français, Paris, Le Seuil.

Vieu, L., 1991, Sémantique des relations spatiales et inférences spatio-temporelles. Une contribution à l’étude des structures formelles de l’espace en langage naturel, Thèse de doctorat, Toulouse, Université Toulouse 2.

Wydmusch S., 1998, La toponymie : Un patrimoine à préserver, Paris, L’Harmattan.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540