Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nomadismes des romancières contemporaines de langue française

 | 
Audrey Lasserre
, 
Anne Simon

Les auteur(e)s

Texte intégral

1André Benhaïm est Assistant professor à l’université de Princeton (États- Unis), où il enseigne la littérature française du XXe siècle et la littérature francophone, principalement de la Méditerranée. Il est l’auteur d’études sur Marcel Proust, Albert Cohen, Assia Djebar, Éric Chevillard, Joann Sfar, Émile Zola. Sa publication la plus récente est Panim, Visages de Proust (Presses universitaires du Septentrion, 2006). Il a codirigé Écrivains de la préhistoire (Presses universitaires du Mirail, 2004) et « Petits Coins. Lieux de mémoire » (Revue des Sciences Humaines, no 261, 2001). Il travaille actuellement à un essai sur les « Passages de la Méditerranée ».

2Aline Bergé-Joonekindt est maître de conférences en littérature française à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et membre de l’UMR 7171. Ses recherches portent sur les poétiques des littératures française et francophones contemporaines (poésie, roman, essai), les représentations et théories de l’espace (frontière, lieu, paysage, monde) et les rapports de la littérature avec les sciences humaines. Elle a notamment publié Philippe Jaccottet, trajectoires et constellations – lieux, livres, paysages (Payot, 2004) et coédité Paysage & Modernité(s) (avec M. Collot, Ousia, 2007).

3Mireille Calle-Gruber est écrivain, professeure de littérature française à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 où elle dirige l’équipe « Centre de recherche en études féminines et de genres » et membre de la Société Royale du Canada depuis 1997. Elle a notamment publié Assia Djebar (adpf, 2006), Assia Djebar ou la Résistance de l’écriture (Maisonneuve et Larose, 2001), Le Grand Temps : essai sur l’œuvre de Claude Simon (Presses universitaires du Septentrion, 2004) et coordonné « La Différence sexuelle en tous genres » (Littérature, n° 142, 2006). Elle a dirigé la publication des œuvres complètes de Michel Butor aux éditions de La Différence (2006-2007).

4Dominique Combe est professeur à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et chargé de mission en francophonie. Il est notamment l’auteur de Poétiques francophones (Hachette, 1995), Aimé Césaire : Cahier d’un retour au pays natal (PUF, 1993) et de travaux divers de poétique sur les littératures francophones du monde arabe, de la Caraïbe et du Québec. Il est en 2007-2008 professeur invité à Oxford (Wadham College) pour un programme de recherche sur les littératures francophones.

5Éliane Dalmolin est professeure de Lettres Modernes à l’université du Connecticut aux États-Unis et corédactrice en chef de la revue littéraire Contemporary French and Francophone Studies (Routledge). Elle est notamment l’auteure de Cutting the Body : Representing Woman in Baudelaire, Freud and Truffaut (Presses universitaires du Michigan, 2000), et a codirigé un collectif sur le féminisme contemporain en France, Beyond French Feminisms : Debates on Women, Politics, and Culture in France, 1981-2001 (Palgrave, 2002). Son dernier livre, France from 1851 to the Present : Universalism in Crisis (Palgrave, 2007), est une histoire culturelle de la France.

6Régine Detambel est écrivain. Le Jardin clos (Gallimard, 1994), La Verrière (Gallimard, 1996), La Chambre d’écho (Seuil, 2001) et Pandémonium (Gallimard, 2006) comptent parmi ses romans les plus aboutis. Ses ouvrages, traduits dans une dizaine de langues, témoignent de l’attention portée au corps jouissant ou souffrant. Elle a publié en 2007 un Petit éloge de la peau (Gallimard), et son essai intitulé Le Syndrome de Diogène, un éloge des vieillesses paraîtra en 2008 chez Actes Sud. Le site internet www.detambel.com recense l’ensemble de ses parutions.

7Christine Détrez est ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de Lettres et docteure en Sociologie. Elle est actuellement maître de conférences à l’ENS-LSH et dirige le projet international et interdisciplinaire FSP France-Maghreb, « Écrire sous/sans voile : femmes, Maghreb et écritures ». Elle est l’auteure de Et pourtant ils lisent (avec C. Baudelot et M. Cartier, Seuil, 1999), La Construction sociale du corps (Seuil, 2002) et À leur corps défendant : les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (avec A. Simon, Seuil, 2006).

8Annie Ernaux est écrivaine. Elle a notamment publié chez Gallimard Les Armoires vides (1974), Ce qu’ils disent ou rien (1977), La Femme gelée (1981), La Place (1983 ; Prix Renaudot, 1984), Une femme (1989), Passion simple (1991), Journal du dehors (1993), La Honte (1997), Je ne suis pas sortie de ma nuit (1997), La Vie extérieure (2000), L’Événement (2000), Se perdre (2001), L’Occupation (2002), L’Usage de la photo (2005), Les Années (2008).

9Pierrette Fleutiaux est écrivaine. Elle a publié chez Actes Sud Les Étoiles à l’envers, New York photoroman en collaboration avec le photographe JS Cartier (2006), Les Amants imparfaits (2005), Des phrases courtes, ma chérie (2001). Sont notamment parus chez Gallimard L’Expédition, roman situé à l’île de Pâques (1999) et Nous sommes éternels, prix Femina 1990. Pour une bibliographie complète, voir son site www.pierrettefleutiaux.com.

10Ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée de Lettres Modernes, Séverine Gaspari est P.R.A.G. à l’université de Nîmes. Elle rédige une thèse en littérature française du XXe siècle, « roman et autobiographie », sous la direction de J. Lecarme et J. Guérin.

11Diana Holmes est Professor of French à l’université de Leeds. Elle a notamment publié Colette (Macmillan, 1991) ; French Women Writers 1848-1994 (Athlone, 1996) ; Rachilde – Decadence Gender and the Woman Writer (Berg, 2001) ; A « Belle Époque » ? Women in French Society and Culture 1890-1914 (avec Carrie Tarr, Berghahn, 2005) ; Romance and Readership in Twentieth- Century France : Love Stories (Oxford University Press, 2006). Ses recherches actuelles portent sur le roman populaire en France, et sur les romans de Nancy Huston.

12Reader in French à Queen Mary University of London, Shirley Jordan poursuit des études interdisciplinaires sur la littérature contemporaine et la culture visuelle (arts plastiques et photographie). Elle a publié The Art Criticism of Francis Ponge (Maney, 1999) ; Contemporary French Women’s Writing (Peter Lang, 2004) ainsi que divers chapitres et articles sur notamment Christine Angot, Annie Ernaux, Marie Darrieussecq, Marie NDiaye. Elle prépare actuellement une monographie, Private Lives, Public Display : Women and Exposure in Contemporary French Culture.

13Simon Kemp est Lecturer in French à l’université d’Oxford (St John’s College). Il vient de publier un livre sur le pastiche du roman policier, du Nouveau Roman à la littérature contemporaine (Defective Inspectors : Crime Fiction Pastiche in French Literary Fiction, Legenda, 2006). Il travaille actuellement sur la forme du récit chez Marie Darrieussecq, Annie Ernaux, Jean Echenoz, Patrick Modiano et Pascal Quignard.

14Née au Liban, vivant en France depuis 35 ans, Vénus Khoury-Ghata, romancière et poète, est traduite en quinze langues. Elle a publié dix-sept romans, dont La Maison aux orties (Actes Sud, 2006) et Sept Pierres pour la femme adultère (Mercure de France, 2007), et dix-sept recueils de poèmes, dont Quelle est la nuit parmi les nuits (Mercure de France, 2004). Elle est lauréate de nombreux Prix, en particulier les Prix Apollinaire, Mallarmé et Baie des Anges ; elle a reçu le Grand Prix de Poésie de la Société des Gens de Lettres pour l’ensemble de son œuvre en 1993.

15Audrey Lasserre prépare une thèse d’histoire littéraire sur les récits fictionnels de femmes des années soixante-dix à nos jours (dir. M. Dambre, CERACC, UMR 7171). Dans cette perspective, elle a publié plusieurs articles, dont « La Disparition : enquête sur la “féminisation” des termes auteur et écrivain » (in Le Mot juste, PSN, 2006) et « Mon corps est à toi : écriture(s) du corps dans les romans de femmes de la fin du XXe siècle » (in Émancipation sexuelle ou contrainte des corps, G. Sellier et É. Viennot dir., L’Harmattan, 2006).

16Armelle Le Bras-Chopard est professeure des universités, agrégée de Science politique. Spécialiste de philosophie politique et d’analyse du discours, elle a publié plusieurs ouvrages sur le socialisme utopique, les théories de la guerre, la question du genre. Sont parus récemment Le Zoo des philosophes : de la bestialisation à l’exclusion (Plon, 2000 ; Prix Médicis Essai) ; Le Masculin, le Sexuel et le Politique (Plon, 2004) ; Les Putains du Diable : le procès en sorcellerie des femmes (Plon, 2006). Elle a également dirigé ou coédité plusieurs ouvrages, dont Les Femmes et la Politique (L’Harmattan, 1997).

17Anne Mairesse est professeure de Lettres modernes et de Littérature comparée à l’université de San Francisco. Spécialiste de Paul Valéry, elle a publié Figures de Valéry (L’Harmattan, 2000) ainsi que de nombreux articles sur la poésie et la littérature contemporaines, dont des travaux récents sur Véronique Olmi et Ryoko Sekiguchi. Ses publications sont parues dans des revues françaises et américaines dont le Bulletin des Études Valéryennes, Écritures Contemporaines, Modern Language Note, Nineteen Century French Studies, The Romanic Review, Contemporary French & Francophone Studies.

18Delphine Naudier est chargée de recherche au CNRS, rattachée au laboratoire « CSU » (Cultures et Sociétés Urbaines). Ses travaux portent sur les carrières et les œuvres des auteures dans le champ littéraire français depuis le début du XXe siècle, sur les engagements des femmes dans les mouvements féministes des années soixante-dix et sur les intermédiaires du travail artistique. Elle a codirigé l’ouvrage, Genre et légitimité culturelle : quelle reconnaissance pour les femmes ? (avec B. Rollet, L’Harmattan, 2007) et coécrit avec H. Ravet, « Création artistique et littéraire » (in Femmes, Genre et Sociétés : l’état des savoirs, M. Maruani (dir.), La Découverte, 2005).

19Anne Simon est ancienne élève de l’École normale supérieure et chargée de recherche au CNRS (UMR 7171). Elle est l’auteure de À leur corps défendant : les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (avec C. Détrez, Seuil, 2006) et Proust ou le réel retrouvé (PUF, 2000). Elle a coédité Romain Gary écrivain-diplomate (adpf, 2003), Merleau-Ponty et le Littéraire (PENS, 1997), et, en ligne, Projections : des organes hors du corps (2008), Le Discours des organes (2006), Voyages intérieurs (2005). Elle prépare actuellement un essai sur Proust et les philosophes du XXe siècle, et coordonne le groupe de recherche « Animalittérature ».

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540