Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La sociologie sur le vif

 | 
Cyril Lemieux

XII. Sport

Siffler la Marseillaise ou l’expression obligatoire d’un sentiment

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le travail de communication était préparé de longue date. Tout le gouvernement était dans les starting blocks car Nicolas Sarkozy avait prévenu : la prochaine fois que l’hymne national serait sifflé dans une enceinte sportive, il frapperait fort ! Aussi quand, mardi dernier, lors du match de football France-Tunisie, l’incident prévisible s’est produit, le Président et la plupart des ministres concernés ont démarré au quart de tour : François Fillon, Roselyne Bachelot, Bernard Laporte, Fadela Amarra, Michèle Alliot-Marie, tous ont rivalisé en indignation publique et en mine sévère, jusqu’à prôner bien imprudemment les mesures répressives les plus techniquement irréalistes.

Cette affaire nous montre, si besoin était, à quel point les émotions que nous affichons dans certaines situations publiques relèvent de prescriptions sociales. En l’occurrence, les ministres se doivent d’être indignés. De même, les spectateurs du stade se doivent d’éprouver du respect, sinon de la ferveur vis-à-vis...

© Presses des Mines, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540