Version classiqueVersion mobile

La sociologie sur le vif

 | 
Cyril Lemieux

VII. Éducation

Pourquoi devenir prêtre ne fait plus rêver les jeunes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Samedi dernier, place des Invalides à Paris, le pape a joué les sergents recruteurs. Aux jeunes, il s’est adressé en ces termes : « N’ayez pas peur de donner votre vie au Christ ! Rien ne remplacera jamais le ministère des prêtres au cœur de l’Église ! Rien ne remplacera jamais une messe pour le salut du monde ! » C’est que Benoît XVI est parfaitement conscient du problème que pose à l’Église de France, depuis plusieurs décennies, la raréfaction des vocations sacerdotales. Il sait que le clergé français, confronté à ce problème, n’a pas attendu le président Sarkozy pour organiser une filière d’ » immigration choisie » consistant à recruter des prêtres en terre africaine afin de continuer à maintenir sur l’ensemble du territoire français une offre de service décente. Mais cette solution pourra-t-elle masquer encore longtemps que la prêtrise, dans notre pays, n’attire plus grand monde ?

Mais au fait, qu’appelle-t-on une « vocation » sacerdotale ? Pour l’Église, cela consiste en la chos...

© Presses des Mines, 2010

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search