Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La sociologie sur le vif

 | 
Cyril Lemieux

IV. Social

Souffrance au travail : la faute du système ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« C’est la faute du système ! » Cette phrase, nous l’entendons souvent, lorsqu’il s’agit de justifier des plans de licenciement ou des restrictions budgétaires. « C’est la faute du système », c’est-à-dire qu’on est obligé d’agir comme on agit, qu’on n’a pas d’autre choix si l’on veut continuer à être compétitif, si l’on veut continuer à gagner des parts de marché. Or, cette façon de penser a des conséquences profondes sur notre capacité d’imagination mais aussi tout simplement sur notre santé. C’est ce que montre un petit livre paru au début de ce mois et auxquels les médias ont accordé un large écho. Ce livre s’intitule Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés. Il est l’œuvre d’une psychanalyste, Marie Pezé, qui y raconte les consultations qu’elle donne depuis plus de dix ans en médecine du travail. Au fil des pages, nous découvrons l’ampleur des tourments physiques et mentaux qu’endurent certains salariés dans notre pays. Des individus qui occupent tous les échelons de ...

© Presses des Mines, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540