Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La sociologie sur le vif

 | 
Cyril Lemieux

I. International

Rama Yade contre Kadhafi : une fausse sortie ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». Rama Yade était une enfant de 9 ans, lorsque Jean-Pierre Chevènement prononça cette phrase, passée depuis à la postérité. Vingt-quatre ans plus tard, Rama Yade est devenue secrétaire d’État aux Droits de l’homme, et la doctrine Chevènement n’est visiblement pour elle qu’un lointain souvenir. C’est du moins ce qu’on a pu déduire de l’entretien qu’elle a donné hier au Parisien. À propos de l’actuelle visite dans notre pays du président de la Libye, Mouammar Kadhafi, elle n’a pas hésité à déclarer en effet : « Notre pays n’est pas un paillasson sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. » Ajoutant que la France « ne doit pas recevoir ce baiser de la mort ». En langage journalistique, cela s’appelle : mettre à mal la cohésion gouvernementale. Mais Rama Yade n’envisage pas pour autant de démissionner : « On ne déserte pas en rase campagne » expliquait-elle hier sur Europe 1. Ou...

© Presses des Mines, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540