Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail invisible des données

 | 
Jérôme Denis

Écrire, compter, gouverner, organiser

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le calcul, la computation, la construction d’indicateurs économiques ou de données statistiques témoignent d’une forme nouvelle d’emprise sur le réel qui contribue aussi à le définir comme « donnée ». L’ordre de l’écrit, du calcul et du compte est débordé au début du XXe siècle par la combinaison de l’alphabétique et du numérique, la multiplication des données, des unités standardisées de documents, par une dimension nouvelle qui excède l’écrit et le calcul et que l’on peut nommer « information. »
(Gardey, 2008, p. 285)

J’espère qu’à ce stade, la lectrice ou le lecteur seront convaincus de l’utilité de l’histoire et la sociologie des sciences, mais aussi de l’anthropologie de l’écriture pour interroger les modes d’existence contemporains des données. Et si j’ai insisté jusqu’ici sur les apports théoriques mais aussi empiriques des travaux que j’ai exposés pour en faire les fondations d’une sociologie du travail des données, il faut insister sur le fait que les phénomènes observés par ...

© Presses des Mines, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540