Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Quand travailler, c’est s’organiser

 | 
Alexandra Bidet
, 
Caroline Datchary
, 
Gérald Gaglio

Partie 2 – Face à la multi-activité. Un travail d’organisation quotidien

Suspendre une activité, prendre un appel : la multi-activité comme accomplissement dans l’interaction

Christian Licoppe e Sylvaine Tuncer

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Quoiqu’on puisse la considérer comme omniprésente dans le mode de vie contemporain, et comme une préoccupation sociétale de plus en plus explicite, la multi-activité demeure une notion remarquablement évasive. Une approche par la temporalité permet de décliner le phénomène sous plusieurs formes : d’un côté, le multitâche consécutif, qui consiste à s’engager dans une activité, puis dans une autre, puis à reprendre l’activité initiale et ainsi de suite ; d’un autre côté, le multitâche simultané, plus proche de l’idée de sens commun associée à la multi-activité, désignant un mode d’activité qui consiste à faire plusieurs choses à la fois (Kenyon, 2010). Ces deux formes, ou deux régimes d’action pratique, partagent l’idée d’une concurrence entre des cours d’activité reconnaissables du point de vue de l’allocation des ressources temporelles, cognitives ou matérielles, dans une situation donnée (Kaufman-Scarborough, 2003 ; Circella & al., 2012).

Le multitâche consécutif est plus proche de ...

© Presses des Mines, 2017

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540