Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand travailler, c’est s’organiser

 | 
Alexandra Bidet
, 
Caroline Datchary
, 
Gérald Gaglio

Partie 1 – Saisir la multi-activité. Quels niveaux et prismes d’analyse ?

Individu, collectif, organisation : les trois échelles de prise en charge de la multi-activité au travail

Caroline Datchary

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De nombreux travaux font désormais état de la fragmentation de l’activité au travail et/ou de la manière d’y faire face, sous des vocables divers : « multi-activité » (Atifi, Gauducheau & Marcoccia, 2009 ; Datchary & Licoppe, 2007 ; Gaglio & Foli, 2011 ; Laflaquière, 2011 ; Licoppe & Relieu, 2004), « situations de dispersion » (Datchary, 2004, 2011), « travail d’articulation » (Grosjean & Lacoste, 1999 ; Strauss, 1992), « travail d’organisation » (Lalande & de Terssac, 2002), « interruption » (Belloti, Ducheneaut, Howard & Smith, 2003 ; Dabbish & Krajut, 2004 ; Gonzalez & Mark, 2004 ; Lahlou, Kirsh, Rebotier, Reeves & Remy, 2002 ; Monk, 2004 ; Schwarz, Nardi & Whittaker, 1999). La plupart, sinon la quasi totalité de ces travaux, reposent sur des études de terrain effectuées sur une situation professionnelle spécifique. Ceci est logique dans la mesure où mettre en évidence le caractère fondamentalement pluriel de l’activité de travail et sa prise en charge nécessite un grain d’enregi...

© Presses des Mines, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540