Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand travailler, c’est s’organiser

 | 
Alexandra Bidet
, 
Caroline Datchary
, 
Gérald Gaglio

Table des matières

Alexandra Bidet, Caroline Datchary et Gérald Gaglio

Introduction

Présentation de l’ouvrage

Partie 1 – Saisir la multi-activité. Quels niveaux et prismes d’analyse ?

Alexandra Bidet

Être « contraint de s’organiser » : la multi-activité, entre situations de travail et formes sociales

Le travail comme travail d’organisation
Le travail d’organisation en personne
Du point de vue des situations de travail
Du point de vue de l’organisation sociale
Les formats émergents de communication
L’indifférence pratique
Le travail d’équipe momentané
Conclusion : repenser le travail et ses collectifs
Caroline Datchary

Individu, collectif, organisation : les trois échelles de prise en charge de la multi-activité au travail

L’activité d’ordonnancement
Le dispositif socio-technique
Un véritable travail d’articulation
Un environnement de travail très organisé autour de la multi-activité
Variations entre équipes
De l’importance des trajectoires individuelles
Perspectives méthodologiques et théoriques
Frédérique Chave

Les médecins et la multi-activité aux urgences pédiatriques : un processus organisationnel, individuel et situationnel

La multi-activité organisationnelle
Une organisation « en flux » et « en série »
Une organisation procédurale, collective et dynamique
La multi-activité sous l’angle individuel
Les mobilités de la multi-activité
Écrits, pense-bête et supports de dialogue
L’environnement sensible comme signalétique
Une multi-activité situationnelle
Le rôle des tiers
Les rythmes croisés d’une prise en charge continue
Conclusion

Partie 2 – Face à la multi-activité. Un travail d’organisation quotidien

Olivia Foli et Gérald Gaglio

Les communicants internes : rechercher ou éviter la multi-activité ?

Méthodologie
La multi-activité, un instrument d’exploration méthodologique
Le rapport embarrassé des communicants internes à la multi-activité
Une multi-activité favorisée par des écologies sollicitantes et une morale professionnelle spécifique
La multi-activité : un stimulateur de discours sujet à des interprétations clivées
Les deux faces de la multi-activité des communicants internes et leurs conséquences pratiques
La face heureuse et la face tragique de la multi-activité
Endiguer une multi-activité de débordement
Conclusion
Manuel Boutet

Multi-activité et moments à soi : quand les salariés doivent organiser eux-mêmes leur temps

Enquêter sur les moments pour soi : terrain et méthodes
Les écologies du travail saisies à partir des temps pour soi
Les pauses et la perruque à l’ère numérique
Mettre en rythme ses concernements : le rendez-vous avec soi-même
Mettre en série ses engagements : l’interruption auto-programmée
Cacher l’autodiscipline
Conclusion
Christian Licoppe et Sylvaine Tuncer

Suspendre une activité, prendre un appel : la multi-activité comme accomplissement dans l’interaction

Matériau de recherche et collecte des données
Traiter un appel entrant au bureau tout en discutant les tâches en cours avec un collègue
Extrait n°1 (corpus Bureaux)
Recevoir un appel téléphonique pendant une transmission télévisée en direct
Extrait n°2 (corpus Youtube)
Discussion
Constituer une occurrence audible en événement pertinent
La production d’épisodes de multi-activité comme orientation conjointe des membres et phénomène interactionnel
Conclusion : vers une anthropologie de la multi-activité

Partie 3 – Multi-activité et dispositifs numériques. Entre usages et conception

Pascal Salembier et Moustafa Zouinar

Interruptions et TIC  : de l’analyse des usages à la conception

Un champ de recherche relativement ancien
L’extension des études sur les interruptions aux usages grand-public des TIC
Messagerie électronique et interruptions
Téléphone portable et interruptions
Contextualisation fine du traitement des interruptions
Les systèmes d’aide à la gestion des interruptions liées à l’utilisation des TIC
Les systèmes de gestion automatique des interruptions
Les systèmes basés sur le partage d’informations contextuelles
Conclusion
Myriam Lewkowicz et Julien Laflaquière

Les messages électroniques face à la multi-activité : des pistes de reconception

L’analyse et la conception de la messagerie électronique
Analyse fonctionnelle et d’usage de la messagerie électronique en situation de multi-activité – les moyens de renforcer la force d’interpellation d’un message
Procédés liés à l’utilisation d’une fonctionnalité du logiciel de messagerie
Observation des procédés mis en œuvre par les utilisateurs pour augmenter la force d’interpellation des messages
Un autre point de vue sur la messagerie en situation de multi-activité
Reconsidérer la situation communicationnelle : solliciter l’expéditeur et soutenir le récipiendaire
Pistes pour la re-conception d’une interface de messagerie
Spécification d’un sujet dédié pour les messages en copie
Contextualisation croisée par étiquettes
Conclusion
Hassan Atifi, Nadia Gauducheau et Michel Marcoccia

« Je devine que tu dois être surbookée » : anticiper la multi-activité de ses interlocuteurs dans les courriels professionnels

Multi-activité anticipée et compétences communicatives
Terrain et recueil des données
Résultats
La multi-activité comme objet de discours
Quelles stratégies pour rendre un message fortement sollicitant ?
Conclusion
Limites et perspectives