Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire la concurrence

 | 
Patrick Castel
, 
Léonie Hénaut
, 
Emmanuelle Marchal

Partie II - La concurrence aux mains d’acteurs réflexifs

Concourir en régime d’abondance : le cas du tsunami de 20041

Malka Older

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il peut paraître étrange de s’intéresser au secteur de l’aide internationale humanitaire sous l’angle de la concurrence. Après tout, qu’elles agissent ou non au nom de l’« humanité » comme indiqué dans leur intitulé, les organisations non gouvernementales internationales (ONG) sont le plus souvent à but non lucratif ; qui plus est, leurs missions, bien que vagues et idéalistes, semblent plus ou moins convergentes ou, du moins, compatibles entre elles et sont, en tout cas, trop larges pour être assumées par une seule organisation (par exemple « lutter contre la souffrance, la pauvreté et l’oppression »1). Dès lors, on pourrait s’attendre à ce que la coopération soit un mode de relations privilégié par rapport à celui de la concurrence. De fait, la littérature académique et professionnelle abonde d’efforts pour améliorer les relations entre les acteurs2.

Or, nous montrerons d’abord que les questions de concurrence sont autant prégnantes dans ce sous-secteur spécifique que dans celui de...

Auteur

© Presses des Mines, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540