Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire la concurrence

 | 
Patrick Castel
, 
Léonie Hénaut
, 
Emmanuelle Marchal

Partie II - La concurrence aux mains d’acteurs réflexifs

Séparer bonne et mauvaise concurrence : Biocoop et la distribution de produits biologiques

Guilhem Anzalone

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

À la fois mouvement social, mode de production agricole et segment de marché, l’agriculture biologique revêt des significations multiples pour les différents groupes sociaux qui la composent. La principale ligne de fracture oppose les dimensions politique et économique, « business et projet de société » (Baqué, 2012). Qu’ils soient agriculteurs, transformateurs, distributeurs ou consommateurs, les premiers promoteurs de l’agriculture biologique dénoncent ainsi l’opportunisme des acteurs s’engageant nouvellement sur ce marché porteur, tandis que ces derniers en appellent à la diffusion la plus large possible de l’agriculture biologique et critiquent en retour l’extrémisme et la marginalité des premiers. Comme dans le cas du commerce équitable (Le Velly, 2004), cette confrontation se manifeste à travers les modalités de distribution des produits. En particulier, certains dénoncent le rôle joué par la grande distribution comme un facteur de dévoiement de l’agriculture biolo...

© Presses des Mines, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540