Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire la concurrence

 | 
Patrick Castel
, 
Léonie Hénaut
, 
Emmanuelle Marchal

Partie II - La concurrence aux mains d’acteurs réflexifs

Collaborateur ou concurrent ? Multinationales et frontières organisationnelles

Fabien Foureault

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En sociologie, les concepts de concurrence et de coopération entretiennent traditionnellement des rapports étroits avec ceux de marché et d’organisation. La concurrence et la coopération sont des relations dont la stabilisation progressive fait émerger des structures sociales appelées « marchés » ou « organisations » (François, 2008 ; Martin, 2009). Les marchés peuvent être définis comme des formations sociales dans lesquelles les acteurs entrent en concurrence pour des opportunités d’échange (François, 2008 ; Weber, [1921] 2003) et les organisations celles dans lesquelles les acteurs coopèrent pour atteindre un même but (Barnard, [1938] 1971 ; Selznick, 1948). Les études empiriques ont montré la labilité de ces frontières théoriques, que ce soit du côté des organisations ou bien des marchés (Friedberg, [1993] 1997). Par exemple, les travaux de sociologie économique montrent que l’existence même des marchés dépend de conditions extra-économiques comme la coopération ou même l’altrui...

© Presses des Mines, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540