Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire la concurrence

 | 
Patrick Castel
, 
Léonie Hénaut
, 
Emmanuelle Marchal

Table des matières

Patrick Castel, Léonie Hénaut et Emmanuelle Marchal

Travailler (sur) la concurrence

Les ambivalences de la concurrence
Lutter et coopérer
Etre comparable et faire valoir ses singularités
La dynamique de la concurrence
Un processus collectif et outillé
… aux mains d’acteurs réflexifs

Partie I - La fabrique des règles et des instruments de la concurrence

Hugo Bertillot

Les indicateurs qualité : l’essor discret d’une dynamique concurrentielle à l’hôpital

Introduction : des indicateurs en milieu hostile
Les indicateurs d’une comparaison prudente
Une réponse institutionnelle aux palmarès hospitaliers
Une comparaison maîtrisée de la qualité hospitalière
Plasticité cognitive et usages équivoques
Le travail local des « missionnaires » de la qualité
De nouveaux experts pour prêcher la qualité
Jouer sur les usages concurrentiels
Jouer sur le benchmarking professionnel
Jouer sur l’inexorabilité de la mesure
Contenir et contourner l’hostilité
Conclusion : la discrète transformation de l’hôpital
Annexe : les quatre établissements d’enquête
Benoit Cret

Les accréditations : déplacements et extension du domaine de la lutte

Reprendre la main sur les dispositifs de classement
Accréditations vs. Rankings
Adhérer pour contrôler ?
Contrôler la concurrence entre agences : un travail ambigu
Entre luttes directes et indirectes
Éluder la concurrence : (se) rendre comparable et (se) différencier à la marge
Travailler la concurrence entre établissements
La course aux accréditations, une lutte indirecte ?
Une ressource mobilisée en interne
Conclusion
Julien Brailly, Guillaume Favre et Emmanuel Lazega

Organiser la concurrence sur un salon : soutien, discipline et laisser-faire

L’échange de programmes de télévision et le salon Promoshow East
Matérialiser les frontières et les hiérarchies
Permettre la comparabilité et l’appariement
« Forcer tout le monde à jouer le jeu » : le suivi des rendez-vous
La stratégie de passager clandestin des dominants
Conclusion
Jérôme Aust

Des appels d’offres pour la recherche : genèse
et transformations d’un dispositif de gouvernement

Introduction
Introduire les appels d’offres dans le financement de la recherche
Financer des projets de recherche sans appel d’offres
L’introduction des appels d’offres, une innovation pratique
La redéfinition graduelle d’un dispositif de gouvernement
De la DGRST aux organismes de recherche 
L’affaiblissement du rôle du comité scientifique
Conclusion
Magali Robelet

La guerre des mondes associatifs aura-t-elle lieu ?

Les partages politiques des territoires économiques
Le couplage des activités économiques aux mobilisations militantes
Des jeux d’alliance entre pairs et rivaux
Les influences réciproques entre opérateurs et autorités publiques
Recouplages associatifs et ouverture de la concurrence
Acteurs et instruments du découplage
Recouplages associatifs
Apprentissages et socialisation à l’appel à projets
Conclusion
Julien Barrier et Audrey Vézian

Concurrence, rhétorique et mécano institutionnel : les usages stratégiques des dispositifs d’organisation de la recherche

Introduction
Les dimensions matérielles et symboliques des dispositifs d’organisation de la recherche
La carte et le territoire : représenter et faire exister des collectifs scientifiques
Mobiliser des structures organisationnelles comme des ressources rhétoriques
Représenter et être représenté
Extension du domaine de la lutte : le mécano institutionnel comme travail sur la concurrence
Un travail expansif et permanent
Articuler et différencier les dispositifs
Conclusion

Partie II - La concurrence aux mains d’acteurs réflexifs

Fabien Foureault

Collaborateur ou concurrent ? Multinationales et frontières organisationnelles

Un groupe multinational en restructuration
Far West : La concurrence entre commerciaux
Le travail de commercial transnational
Une concurrence larvée
Deux casquettes pour un seul homme
Le cadre de l’action : les unités face à l’incertitude des frontières organisationnelles
La drôle de guerre entre les unités
Entre libre-échange de principe et protectionnisme de fait
Conclusion
Guilhem Anzalone

Séparer bonne et mauvaise concurrence : Biocoop et la distribution de produits biologiques

Introduction
Biocoop et la distribution de produits biologiques
La distribution de produits biologiques
L’organisation du réseau Biocoop
S’aligner pour se différencier : un double travail d’attachement et de détachement
Les prescriptions de la convention distribution
La saisonnalité en débat
Contrôler la concurrence au sein du réseau
Lutter contre les forces centrifuges
L’encadrement des conditions d’approvisionnement
Conclusion
Malka Older

Concourir en régime d’abondance : le cas du tsunami de 2004

Méthodologie
Organisations à but non lucratif et mouvements sociaux
L’aide humanitaire internationale : une structure de financement duale
Décrier la concurrence
Le cas du tsunami de 2004
La concurrence persiste et persiste sa condamnation
Conclusion
Léonie Hénaut

Le monopole des professions : inclure, exclure, redéfinir la concurrence

Les restaurateurs d’œuvres d’art se mobilisent
Du côté des musées : restaurateurs agréés et fonctionnaires
Entre les diplômés : une concurrence déloyale
La « fièvre associative » ou l’émergence de revendications professionnelles
Maîtriser la définition de la profession : des alliances de circonstances contre la tentative extérieure de clôture
Une mobilisation inédite
Qui est restaurateur, qui ne l’est pas : dessiner la profession
Règles de la concurrence et contours de la profession : une co-construction continue
Les artisans contre « l’élite universitaire »
Habilitation, diplôme, VAE : une clôture juridique bricolée
Clôture pour les uns, ouverture pour d’autres
Conclusion
Annexe : les groupements de restaurateurs
Mathieu Cloarec et Stéphanie Mignot-Gérard

La course à l’excellence scientifique : un PRES dans la compétition pour les LabEx

Introduction
Le programme des investissements d’avenir : un dispositif à double détente
A la recherche de l’« excellence »
Bataille autour de l’excellence : un aménagement de la concurrence
L’entrée du PRES Capitale dans la course aux LabEx : interpréter les contenus et règles du jeu de l’excellence
Du côté des chercheurs : désir inégal de labex et auto-sélection
La note AERES des unités de recherche : un critère de sélection controversé et plus ou moins restrictif
Conclusion
Denis Segrestin

Postface