Version classiqueVersion mobile

Devenirs urbains

 | 
Maryse Carmes
, 
Jean-Max Noyer

De quoi « New Songdo City » est-elle le symptôme ?

Edouard Malsch

Résumé

Sous l’effet de la révolution numérique, les TIC ne cesse de se développer et de remodeler les structures urbaines, économiques, sociales et culturelles accompagnant le processus de création de la ville actuelle. La « Metropolis de demain » est une ville numérique, conçue en exploitant les TIC, en utilisant des outils de simulation et de modélisation, afin d’améliorer son fonctionnement. C’est une ville dont les éléments (qu’il s’agisse des conduites de gaz ou d’eau potable, des feux rouges, des usagers eux-mêmes) sont connectés à un réseau, reçoivent et produisent en permanence des données qui peuvent être récupérées et utilisées en temps réel pour optimiser son fonctionnement. Mais elle est avant tout une ville qui « virtualise » sous les effets de la révolution numérique et sous l’influence de la « génération connectée Comment fixer les limites de cette révolution invisible ? Quels sont les « conditions » d’une ville numérique ? À travers cet article et plusieurs exemples concrets, (dont « New Songdo City ») nous tentons de répondre à ces nombreuses questions qui sont au cœur de la ville de demain.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

La Métropole de demain est une ville numérique, une ville qui a été conçue en bénéficiant des apports des TIC, à l’aide d’outils de simulation et de modélisation notamment, pour améliorer son fonctionnement. C’est une ville dont les éléments (que ce soient les conduites de gaz ou d’eau potable, les feux rouges, ou bien sûr les utilisateurs de la ville, qu’il s’agisse des habitants ou des visiteurs), sont connectés à un réseau, reçoivent et produisent en permanence des données qui peuvent être récupérées et utilisées en temps réel pour optimiser son fonctionnement. C’est une ville de plus en plus dense, indéniablement plus haute, marquée par l’apparition de nouvelles formes urbaines, par sa multipolarité, par son ouverture sur le territoire, et par des limites de plus en plus floues. Elle poursuit un processus de transformation qualitative, à la fois fonctionnel et morphologique : un processus de redéfinition des espaces au sein de la ville.

Mais c’est surtout une ville qu...

© Presses des Mines, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search