Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Abécédaire des architectures distribuées

 | 
Cécile Méadel
, 
Francesca Musiani

5. Biens collectifs

Maya Bacache y Julia Cagé

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Deux caractéristiques que possèdent les biens ou les services nous intéressent ici. Les biens peuvent être rivaux ou non-rivaux, du côté de la demande, d’une part, et excludables ou non-excludables, du côté de l’offre, d’autre part. Un bien échangé sur le marché, un bien privé, est rival et excludable – ou encore exclusif.

La rivalité est la propriété de la grande majorité des biens consommés : les consommateurs sont en rivalité pour acquérir et consommer le bien, c’est-à-dire que la consommation par l’un interdit la consommation par l’autre. En ce sens, les biens alimentaires sont des biens rivaux. Même les biens que l’on peut revendre d’occasion sont rivaux, dans la mesure où l’utilisation de l’objet « neuf » est, elle, rivale. Cette propriété est très importante en ce qu’elle permet de définir une disponibilité à payer du consommateur. Si je paie le bien, je peux le consommer et a contrario si un autre consommateur l’acquiert, je ne peux pas le consommer.

Pourtant, certains biens ...

Autores

Professeure de sciences économiques à Télécom ParisTech.

Maître de conférences en économie à SciencesPo Paris.

© Presses des Mines, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540