Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Abécédaire des architectures distribuées

 | 
Cécile Méadel
, 
Francesca Musiani

5. Biens collectifs

Maya Bacache et Julia Cagé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Deux caractéristiques que possèdent les biens ou les services nous intéressent ici. Les biens peuvent être rivaux ou non-rivaux, du côté de la demande, d’une part, et excludables ou non-excludables, du côté de l’offre, d’autre part. Un bien échangé sur le marché, un bien privé, est rival et excludable – ou encore exclusif.

La rivalité est la propriété de la grande majorité des biens consommés : les consommateurs sont en rivalité pour acquérir et consommer le bien, c’est-à-dire que la consommation par l’un interdit la consommation par l’autre. En ce sens, les biens alimentaires sont des biens rivaux. Même les biens que l’on peut revendre d’occasion sont rivaux, dans la mesure où l’utilisation de l’objet « neuf » est, elle, rivale. Cette propriété est très importante en ce qu’elle permet de définir une disponibilité à payer du consommateur. Si je paie le bien, je peux le consommer et a contrario si un autre consommateur l’acquiert, je ne peux pas le consommer.

Pourtant, certains biens ...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540