Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociologie des agencements marchands

 | 
Michel Callon
, 
Madeleine Akrich
, 
Sophie Dubuisson-Quellier
, 
et al.

Chapitre 6. L’économie des qualités

Michel Callon, Cécile Méadel et Vololona Rabeharisoa

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’est-ce qu’un bien marchand ? Les réponses habituellement données à cette question partent de l’hypothèse que dans l’expression « bien marchand » ce qui pose problème ce n’est pas le mot « bien », mais l’adjectif qualitatif « marchand ». Certes, sur les marchés concrets, la définition et la description des biens sont souvent incertaines et peuvent donner matière à controverses, mais cela n’empêche pas une majorité d’analystes de les considérer comme des entités qui sont données, comme des choses qui sont déjà-là, la seule question à résoudre étant celle d’organiser convenablement la confrontation des offres et des demandes dont ils sont l’enjeu. Dans ce chapitre, nous avons décidé d’inverser l’ordre des interrogations. L’origine et la mise en forme des biens deviennent problématiques. Nous les considérons comme le résultat provisoire et passager de processus jamais achevés qui, depuis leur conception jusqu’à leur consommation en passant par leur production, organisent leurs transf...

© Presses des Mines, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540