Version classiqueVersion mobile

Sociologie des agencements marchands

 | 
Michel Callon
, 
Madeleine Akrich
, 
Sophie Dubuisson-Quellier
, 
et al.

Chapitre 1. « Tu ne calculeras pas ! » - ou comment symétriser le don et le capital

Michel Callon et Bruno Latour

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’ahurissement des esprits réfléchis, une richesse inouïe se trouvait être inséparable d’une pauvreté inouïe. Les savants proclamaient à l’unisson que l’on avait découvert une science qui ne laissait pas le moindre doute sur les lois qui gouvernaient le monde des hommes. Ce fut sous l’autorité de ces lois que la compassion fut ôtée des cœurs et qu’une détermination stoïque à renoncer à la solidarité humaine au nom du plus grand bonheur du plus grand nombre acquit la dignité d’une religion séculière. (Polanyi, 1944, p. 144).

Maintenant que le capitalisme semble avoir triomphé, il devient peut-être possible de l’étudier pour lui-même sans lui ajouter des monstruosités qu’il ne possède pas, sans lui prêter des vertus qu’il n’a jamais eues et, surtout, sans croire que des lois inflexibles guident son développement1. Pour parodier un mot de Marx, on pourrait dire que « les philosophes (ou les économistes) n’ont fait jusqu’ici que transformer le monde, il s’agit maintenant de le comprend...

© Presses des Mines, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search