Versión clásicaVersión móvil

Traces numériques et territoires

 | 
Alberto Romele
, 
Marta Severo

Partie 3 - Les pratiques de la trace numérique

Reconfiguration des pratiques participatives

Le cas de « Carticipe »

Nicolas Douay y Maryvonne Prévot

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

INTRODUCTION

Contexte et objet de recherche

Community Land Use Game (CLUG), ALEA, APEX, Policy negociation, Starpower, Super Builder, Easy Builder ou plus récemment les jeux SimCity ou FarmVille n’ont cessé de gagner en importance, empruntant au Monopoly et aux jeux de rôle. Ces jeux étaient et sont toujours considérés comme étant de nature à comprendre « la boîte noire » de la production urbaine et mettent aujourd’hui en scène un urbanisme placé sous l’influence des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Au-delà du fantasme d’une nouvelle rationalité numérique pour l’aménagement, les NTIC transforment moins le contenu de l’urbanisme que les processus en décuplant les moyens de communication [Wachter, 2011].

En matière d’urbanisme, le Web 2.0 permet d’envisager de nouvelles formes de participation grâce à différentes innovations technologiques [Douay, 2011 ; Bailleul, 2008 ; Bailleul et Gibon, 2013] : forums de discussion, applications sur smart-phone, r...

© Presses des Mines, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search