Version classiqueVersion mobile

Traces numériques et territoires

 | 
Alberto Romele
, 
Marta Severo

Partie 2 - Rencontre entre traces numériques et territoires

L’hyperville

Éléments pour un design territorial contributif et digital

Franck Cormerais

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Dans le cas de la cité grecque, ce nouvel élément est le commun (koïnon) ; dans celui de la cité de Rome, c’est la chose publique (res publica) ; dans celui de la nation européenne, c’est le public dans ses différentes déclinaisons : intérêt public, opinion publique, espace public. Autrement dit, tout progrès en généralité suppose une nouvelle association humaine, cadre d’une opération humaine inédite. »
Manent Pierre, La métamorphose de la Cité, Flammarion, 2012.

Trois moments ponctuent un chemin qui mène à la compréhension de l’hyperville comprise comme manifestation nouvelle de l’urbain dans l’histoire [Mumford, 1972 ; Ascher, 2009]. D’abord l’hyperville sera abordée comme une alternative à la ville générique [Koolhass, 2011] et comme résultant d’un mouvement irréversible d’une production toujours plus importante des données informatiques. Ensuite une démarche pharmacologique sera exposée. Enfin l’organisation, en lien avec l’hyperville, d’un design territorial dans un système lo...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search