Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Traces numériques et territoires

 | 
Alberto Romele
, 
Marta Severo

Partie 2 - Rencontre entre traces numériques et territoires

Spatialités algorithmiques

Boris Beaude

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver. »
René Char, La Parole en archipel, Gallimard, 1962.

Les traces numériques sont éminemment spatiales. Elles rendent compte de la dimension spatiale de l’action, comme autant de témoignages de ce qui a lieu. Plus que l’espace, ce sont d’ailleurs les spatialités qui intéressent les sciences sociales, c’est-à-dire non seulement « les caractéristiques de la dimension spatiale d’une réalité sociale », mais aussi « l’ensemble des actions spatiales réalisées par les opérateurs d’une société » [Lussault, 2003]. Car, toujours, nous faisons avec l’espace [Lussault et Stock, 2010].

En nous informant sur ce qui fut, les traces numériques nous informent aussi sur ce qui est en puissance. La virtualité recouvre ici toute sa portée, celle du monde en devenir, et non celle de l’artificialité ou de l’irréalité [Deleuze, 1968]. Les traces numériques nous informent sur ce qui a lieu, sur les pratiques spatia...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540