Version classiqueVersion mobile

Traces numériques et territoires

 | 
Alberto Romele
, 
Marta Severo

Partie 1 - La trace, les méthodes et les données

Soft data

Essai d’une nouvelle définition des données pour les études territoriales

Marta Severo et Alberto Romele

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

L’étiquette de « soft data » que nous utilisons dans le titre de ce chapitre constitue un essai provisoire de réponse à une sensation d’insatisfaction terminologique émergeant des travaux de l’axe scientifique Médias et territoire du Collège international des sciences du territoire (CIST, Paris). Ces dernières années, la recherche et l’administration publique se trouvent confrontées à un phénomène qui semble pouvoir renouveler la façon de gérer et d’étudier le territoire. Nous nous référons au déluge de nouveaux types de données générées par les technologies numériques, notamment par l’Internet, qui se proposent comme nouvelle source d’information sur le territoire [Hey et Trefethen, 2003].

Ces données représentent en même temps une réalité, un désir et un besoin. Une réalité, car une des caractéristiques fondamentales des technologies numériques est sûrement leur pouvoir de générer des traces. Toute action qui les traverse laisse des traces qui peuvent être facilement ré...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search