Versione classicaVersione mobile

Traces numériques et territoires

 | 
Alberto Romele
, 
Marta Severo

Partie 1 - La trace, les méthodes et les données

Les méthodes d’interface

La renégociation des liens entre recherche numérique, STS et sociologie

Noortje Marres e Carolin Gerlitz

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

INTRODUCTION

John Law et ses co-auteurs [Law et al., 2011] soutiennent que les médias numériques sociaux rendent possibles de nouveaux modes d’organisation, mais aussi d’analyse, de la vie sociale. Les applications technologiques grand public de partage et d’échange social en réseau, comme Facebook et Twitter, représentent des espaces nouveaux où des données sociales sont produites, collectées et analysées [Beer et Burrows, 2007]. Cependant, leur notoriété croissante dans la vie sociale entraîne aussi des conséquences méthodologiques pour la recherche sociologique [Savage, 2009 ; Rogers, 2013]. Pour ceux qui cherchent à tirer un parti empirique des plates-formes des médias sociaux, il devient rapidement évident que celles-ci ne nous offrent pas des données brutes, mais plutôt des informations mises en forme : les modes d’organisation des données sur les médias sociaux tendent à favoriser grandement certaines méthodes d’analyse fortement spécifiques, par exemple une enquête sur les « ...

© Presses des Mines, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search