Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un air familier ?

 | 
Florian Charvolin
, 
Stéphane Frioux
, 
Léa Kamoun
, 
et al.

Deuxième partie. Vers la pollution invisible et la société informationnelle : les arènes publiques (1960-2000)

Chapitre 5. Naissance d’un réseau d’expertise national

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous décrivons ici les milieux qui se créent à l’interface entre le monde administratif, scientifique et technique, dont la mission est orientée par des débouchés en termes de politique publique (calibration du matériel, précision des seuils d’innocuité des polluants, définition de normes techniques et de leur application, etc.). Ces milieux ont été appelés dans la littérature nord-américaine « regulatory science » [Jasanoff, 1990] et on peut les traduire très largement par mondes de l’expertise. Nous les appréhendons dans la diversité de leur forme organisationnelle et de couverture : locale, nationale voire internationale.

Avant d’en montrer l’émergence à partir des scènes locales décrites dans les chapitres précédents, on doit revenir sur une idée commune, déjà abordée, selon laquelle il faut connaître d’abord la pollution atmosphérique avant d’agir. Nous inversons dans ce qui suit le rapport entre connaissance et action en montrant que c’est au fur et à mesure que la pollution at...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540