Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un air familier ?

 | 
Florian Charvolin
, 
Stéphane Frioux
, 
Léa Kamoun
, 
et al.

Table des matières

Corinne Lepage

Préface

Partie 1. L'âge du sensible : les habitants et les pollutions atmosphériques

Chapitre 1. Odeurs et fumées

Entre insalubrité et incommodité au xixe siècle

« CHAQUE VILLE A L’ATMOSPHÈRE QU’ELLE MÉRITE »
DÉFINIR ET ÉTUDIER LA POLLUTION DE L’AIR
PREMIÈRES MESURES ADMINISTRATIVES SPÉCIFIQUES
MESURER ET GOUVERNER LA POLLUTION INDUSTRIELLE VERS 1900

Chapitre 2. Le tournant manqué de l’entre-deux-guerres

LES DÉBATS DES ANNÉES 1920
UNE PREMIÈRE ENQUÊTE DANS LA RÉGION LYONNAISE
LA COMMISSION DES BROUILLARDS, FUMÉES ET POUSSIÈRES
LA LOI MORIZET : UN TEXTE PÉTRI D’INCONVÉNIENTS
APRÈS LA SECONDE GUERRE MONDIALE
Recommandations en vue de la lutte contre les fumées, poussières et gaz toxiques (1937)

Chapitre 3. Des mesures à l’essai : Lacq, Toulouse et le Chambon-Feugerolles (1957-1965)

CALIBRAGE, STANDARDISATION ET DIFFUSION DES INSTRUMENTS DE MESURE
DU RURAL À L’URBAIN : PRÉHISTOIRE D’UN RÉSEAU DE MESURE
DU QUARTIER À LA VILLE : LE CAS DE LA LOIRE

Chapitre 4. Prise, emprise et déprise sur la qualité de l’air

LE CONTEXTE POLITIQUE D’UN CHANGEMENT DE RÉGIME DE PERCEPTION
Le privilège donné au « tout technique »
L’engagement dans la bataille de la précision de la mesure
LA MUTATION DE L’ADMINISTRATION DE LA PREUVE
Des polluants perceptibles aux de polluants non perceptibles
Controverses sur les modes d’attestation des pollutions
L’idée de surveillance : la mesure devient une réponse prioritaire
L’ÉMERGENCE D’UNE MAGISTRATURE TECHNIQUE DE LA POLLUTION DE L’AIR
Autour de la catastrophe de Feyzin
Le discours ingénieur : le compromis entre intérêts économiques et dangerosité technique
CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE

Deuxième partie. Vers la pollution invisible et la société informationnelle : les arènes publiques (1960-2000)

Chapitre 5. Naissance d’un réseau d’expertise national

HYGIÉNISTES ET INGÉNIEURS CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE
MESURER D’ABORD, MESURER ENCORE ET TOUJOURS ?
L’importance relative des sources de pollution
LES EXPERTS NE SONT PAS FORMELS
LA CÉSURE EXPERTS/OPINION
Quelques points de vue sur la pollution de l’air lyonnais à la fin des « Trente glorieuses »

Chapitre 6. L’organisation de la mesure confrontée au territoire

LE TEMPS DE L’APPA
Les relations entre l’Appa et les industriels
Le comité régional de Lorraine
Le réseau dans la région Nord-Pas de Calais
Le Comité régional de Saint-Étienne au début des années 1970
LA QUALITÉ DE L’AIR ENTRE LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET L’ÉTAT
L’exemple du Comité Régional de l’Appa de la Loire entre 1974 et 1981
L’exemple de Nancy
L’ÉTAT DES LIEUX DE LA SURVEILLANCE À LA VEILLE DE LA LAURE
L’exemple de l’Ampasel
Répondre à des plaintes ou appliquer une norme ?
La pollution urbaine, reconnue tardivement, s’impose
La loi sur l’air de 1996
LE RÔLE DES AASQA À LA RECHERCHE DE LEUR TERRITOIRE
La LAURE et l’harmonisation du dispositif de surveillance
Le territoire introduit par l’évolution de la mesure
La surveillance territoriale et les progrès de l’épidémiologie
La surveillance à la recherche de son périmètre. La régionalisation des réseaux et ses paradoxes
PERSPECTIVES
La question de la subsidiarité
Les vertus de l’information en soi : une ressource discriminante
CONCLUSION DE LA PARTIE 2

Troisième partie. Quel retour du citoyen à partir de la gestion des odeurs?

Chapitre 7. Lyon et ses odeurs : de la plainte à la mise en œuvre d’un dispositif local

LES NUISANCES ODORANTES À LYON
1970-1971. De l’affolement à la réponse publique
La diffusion des connaissances sur les odeurs et des pratiques olfactométriques
LA MISE EN ŒUVRE DE RESPIRALYON
Conception originelle et évolutions
Le protocole olfactif, un apprentissage par l’expérience

Chapitre 8. La région wallonne et ses odeurs : le cas des vigies

LÉGISLATIONS, NORMES ET VALEURS LIMITES
Les mesures d’odeurs
L’AWAC
Les relations entre Odometric, les valeurs limites et l’administration
LE CAS DU ZONING INDUSTRIEL DE MOUSCRON
Dynamique de constitution du réseau de vigie
L’élaboration du protocole de mesure
LE CAS DE LA PAPETERIE DE VIRTON
Description du dispositif
La trajectoire des vigies
Les résultats
Les enjeux socio-techniques au sein de la papeterie

Chapitre 9. La gestion des odeurs : entre perceptions et objectivations

LES NEZ COMME COLLECTION D’INDIVIDUS : RESSENTI ET MOTIVATIONS
L’atteinte physique et morale au chez soi
La motivation à participer
COLLECTIONS ET COLLECTIFS DE NEZ DANS LE CAS WALLON
Cadrages multiples
La place des riverains dans le protocole
CONCLUSION DE LA PARTIE 3

Conclusion générale

COMMENT ATTESTER D’UNE POLLUTION ?
« IL FAUT CONNAÎTRE AVANT D’AGIR » OU LES FINALITÉS DE LA MESURE
LES CITOYENS/RIVERAINS DANS LA GESTION DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE
TOUTES LES POLLUTIONS NE SONT PAS ÉGALES DEVANT LES SENS…