Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nains sans géants

 | 
Francesca Musiani

Chapitre 3. Un moteur de recherche « réparti sur les utilisateurs »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Copier l’Internet tout entier sur un seul système ? Quelle idée étrange ! »

C’est ainsi que Georg Schneider, créateur de la start-up Sladder34, présente à ses clients pionniers son idée – le développement d’un moteur de recherche « totalement » décentralisé. Pourquoi essayer de copier toute l’information circulant sur l’Internet sur un seul, gigantesque système, quand elle peut être hébergée par les utilisateurs, dans un réseau décentralisé ?

Dans les mots de Georg, on peut déjà noter une première opposition implicite à l’apologie de l’automatique versus la médiation humaine, identifiée à Google [Cotte & Després-Lonnet, 2004] : le géant californien de la recherche d’information en ligne sera par la suite identifié plus clairement par l’équipe Sladder comme l’entité à laquelle se confronter – le monopole qui, au cours des années plus récentes, a en partie effacé la diversité de moteurs, de publics et de types de requêtes encore présente à l’aube du nouveau millénaire [Assadi & Be...

© Presses des Mines, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540