Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nains sans géants

 | 
Francesca Musiani

Table des matières

Geoffrey C. Bowker

Préface

Francesca Musiani

Avant-propos à la deuxième édition

Géants et concentration : une tendance anticipée
Les révélations Snowden et la « contre-surveillance par la décentralisation »
L’Europe et la privacy : pour une protection inscrite dans les architectures ?
La pluralité des « modèles Internet » dans le débat public et politique ?

Chapitre 1. De l’intérêt des « tuyaux » de l’internet

ARCHITECTURES : LA DÉCOUVERTE DU « TRAVAIL INVISIBLE »
QUELLES ARCHITECTURES POUR LE FUTUR INTERNET ?
La « valeur sociale » du modèle Internet
L’APPROCHE DÉCENTRALISÉE DES SERVICES INTERNET
Innovation et Internet, une question d’architecture ?
Les marges du réseau et l’avenir « nuageux » de l’Internet
DROITS EN RÉSEAUX (P2P) : PRIVACY, SURVEILLANCE ET SÉCURITÉ
La privacy informationnelle à l’épreuve des réseaux
Architectures de réseau et Privacy by design
P2P et privacy : risques, avantages et redéfinitions
LE P2P COMME OPPORTUNITÉ ET ALTERNATIVE
Une sociologie des architectures et de la matérialité des dispositifs
Trois cas pour un regard commun

Chapitre 2. Décentraliser les services internet

P2P, LES QUALITÉS PERSISTANTES D’UNE ANCIENNE TECHNOLOGIE
INTERNET DÉCENTRALISÉ, ENTRE COOPÉRATIONS ET TENSIONS
Usenet, le modèle décentralisé originel
Domain Name System, l’hybride souple
L’INTERNET COMMERCIAL ET SES CONSÉQUENCES POUR L’ARCHITECTURE DU RÉSEAU
Le passage au modèle client/serveur et la rupture de la coopération
Des agents non coopératifs : le spam
Des protocoles coopératifs : TCP et le « best effort »
La fin du réseau ouvert
La disponibilité de bande passante : des connexions asymétriques
ENTRE ANCIENS MODÈLES ET INNOVATION : LA « RENAISSANCE » DU P2P
Création et publication de l’information
Les défis pour la « sécurisation » des réseaux
Quelle décentralisation ?
AUX MARGES DU RÉSEAU
Un environnement fragile
Partager des ressources à la périphérie de l’Internet
Optimiser sans stabiliser
LE BAR SICILIEN ET LES SYSTÈMES DISTRIBUÉS

Chapitre 3. Un moteur de recherche « réparti sur les utilisateurs »

PASSER À L’ÉCHELLE : LE CHOIX DE LA DÉCENTRALISATION
Un positionnement économique et « académique » difficile
Ce que « fait » l’architecture d’un moteur P2P
EXPLORER LES NIVEAUX DE DISTRIBUTION
La force de la collaboration, ou le crawler distribué
La « sagesse des foules », ou la découverte distribuée d’information
Moins de coûts d’infrastructure, ou l’index de recherche distribué
Le « pouvoir des déclics », ou le classement distribué par le Web implicite
Pas de « super-pairs », ou un amorçage distribué
« Comme des cellules », ou la mise à jour distribuée
LES « SIX NIVEAUX DE DISTRIBUTION » ET LA CENTRALITÉ DE L’USAGER
L’œuf (l’index) ou la poule (les usagers) ?
Le téléchargement du client P2P, une barrière à l’entrée ?
« Légalité » du dispositif, entre responsabilité individuelle et partagée
LIER PERSONNALISATION ET VIE PRIVÉE
Du « document-centre » à l’« usager-centre »
L’économie de l’attention et la recherche « sociale »
De la « Privacy by Policy » à la « Privacy by Architecture »
CONCLUSIONS

Chapitre 4. L’« art du compromis » entre distribué et centralisé

UN STOCKAGE EN RÉSEAU P2P
Redondance : façonner un stockage P2P permanent
« Fragments encryptés » entre local et global, une promesse de sécurité ?
La sécurité « par obscurité » en débat
STOCKAGE « SOCIAL » ET PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE
Mot de passe et responsabilité de l’usager
Liens directs et « clé d’amitié »
Confidentialité des données et allocation de ressources
ESPACE DISQUE CONTRE ESPACE EN LIGNE
Au commencement était l’application bureau… qui rencontra le Web
Troc et « Qualité de service »
Derrière le nœud, l’usager : motivation et respect des ressources
Nuage d’usagers et culture du partage
« Légalité » entre fragments hébergés et surveillance collaborative
CHANGE LE SERVEUR, CHANGENT LES PAIRS
Des nœuds-usagers qui deviendront auto-suffisants…
… Ou des usagers-ressources, « optimisation » des serveurs ?
CONCLUSIONS

Chapitre 5. La construction du P2P comme valeur pour l’Europe

UN PROJET UNIVERSITAIRE, UN PARADIGME DE P2P « SOCIAL »
Social « immédiat »
Des solutions sociales pour des défis techniques
Comment le « social » se traduit en algorithme
Social et fair-play : la bande passante comme devise
« NOTRE PRODUIT SUR LE MARCHÉ » : DU SOCIAL À LA VIDÉO À LA DEMANDE
Une interface épurée, une architecture qui reste « sociale »
La vidéo à la demande décentralisée et l’ouverture de partenariats R & D
VERS UN RÉSEAU EUROPÉEN DE TÉLÉVISION DISTRIBUÉE
Une coalition complexe pour un objet controversé
Gérer la « mise-en-globalité » d’un projet local
Construire une « légalité » du P2P entre licences libres et droit européen
DE PROBLÈME À VALEUR : LE PEER-TO-PEER DANS L’EUROPE
Une architecture politique et économique pour la télévision européenne
Vers une contribution à l’encadrement juridique de la télévision via P2P
Une « valeur », l’architecture décentralisée ?
CONCLUSIONS

Chapitre 6. Réclamer les services internet ?

NAINS, GÉANTS ET L’« ALTERNATIVE » POUR LES SERVICES INTERNET
L’alternative P2P : une question d’usages, de technique et de « buzz »
Redéfinir la décentralisation
« ÉLIMINATION DES INTERMÉDIAIRES », NOUVELLES INTERMÉDIATIONS
UN P2P SOCIAL : REFORMATER LES RÉSEAUX, REPENSER L’USAGER
L’introduction du « paradigme social » dans le P2P
User first ? De la facilitation des échanges à la capture des affinités
Du social et des ressources : vers une centralité de l’usager
LE P2P : OBJET DU DROIT, PRODUCTEUR DE DROITS
LA « LÉGALITÉ » DU P2P : AU-DELÀ D’UN USAGE, POUR DE NOUVEAUX USAGES
La protection « par la technique » de la vie privée, entre contrôle et responsabilité

Conclusion. Quel avenir pour le P2P ?

OUVERTURE : VERS DE NOUVELLES FRONTIÈRES POUR LA GOUVERNANCE DE L’INTERNET ?