Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

TIC et innovation organisationnelle

 | 
Pierre-Michel Riccio
, 
Daniel Bonnet

TIC et innovation organisationnelle

Journées d’étude MTO’2011

Pierre-Michel RICCIO et Daniel BONNET

Texte intégral

117-18 mars 2011

2Ecole des Mines d’Alès – Site de Nîmes

3Après MTO’2008 et MTO’2009, MTO’2011 constitue la troisième édition des journées d’étude dédiées au Management des Technologies Organisationnelles organisées par la Chambre Professionnelle du Conseil Languedoc-Roussillon, le Groupe Sup de Co Montpellier et le centre de recherche LGI2P de l’Ecole des Mines d’Alès.

4Les journées MTO présentent la particularité de croiser un regard transdisciplinaire (Informatique, Management, Communication) et transmétiers (chercheurs, consultants et entrepreneurs) sur un thème d’actualité.

5Comité de programme : Serge AGOSTINELLI, Yves BARLETTE, Nassim BELBALY, Marc BIGRET, Jean-Pierre BOISSIN, Daniel BONNET, Vincent CHAPURLAT, Marie-Françoise COMBAZ, Monique COMMANDRÉ, Nicolas DACLIN, Yves DUPUY, Calin GURAU, Sothon HUA, Eric LACOMBE, Frank LASCH, Frédéric LE ROY, Anne LICHTENBERGER, Jacky MONTMAIN, Céline PASCUAL-ESPUNY, Yvon PESQUEUX, Laurent RAYBAUD, Pierre-Michel RICCIO, Véronique RICHARD, Guy SAINT-LEGER, Henri SAVALL, Patrick SENTIS, Emmanuel SOUCHIER, Michel VASQUEZ, Lise VIEIRA et Véronique ZARDET.

6Comité d’organisation : Yves BARLETTE, Daniel BONNET, Marie-Françoise COMBAZ, Frank LASCH, Anne LICHTENBERGER, Laurent RAYBAUD, Pierre-Michel RICCIO et Valérie ROMAN.

7Comité de rédaction : Pierre-Michel RICCIO et Daniel BONNET.

8La focalisation sur l’innovation technologique, consécutive de la mise en œuvre des technologies numériques, occulte largement l’importance de l’innovation organisationnelle. Or, s’il existe manifestement une corrélation entre innovation et compétitivité des entreprises, l’impact des changements organisationnels est à mieux cerner.

9Le glissement entre les notions d’innovation organisationnelle et de changement organisationnel a également son importance, car il fait référence aux transformations, parfois profondes, qui deviennent accessibles ou qui sont révélées par la mise en œuvre des technologies numériques. L’innovation organisationnelle procure à cet égard un avantage concurentiel durable aux précurseurs du changement. Les concurents devront eux-mêmes envisager des transformations profondes. Globalement, le processus déplace l’épicentre des innovations dans la relation entre les acteurs de l’entreprise et ses différents partenaires. Il contribue à l’ouverture des modèles d’innovation.

10Les modalités de l’innovation deviennent plus complexes à gérer. Le maintien de l’avantage concurrentiel implique de maintenir la performance des flux d’innovation, et la transformation de leur combinaison originale. C’est ce qui justifie le développement du Management des Technologies Organisationnelles. Cette perspective ouvre un nouveau champ de recherche, qui pourrait opportunément montrer le bénéfice pour les parties prenantes d’une meilleure articulation de l’économique, de la technologie et du social.

11Cette nouvelle édition rend compte des travaux proposés au cours des journées d’étude MTO en 2011, par des chercheurs et des experts. La première partie donne carte blanche à des membres du comité scientifique pour initier le débat. La deuxième partie présente une sélection des meilleurs textes de MTO’2011. Elle rend compte de la diversité des sujets de recherche ou d’investigation dans le domaine du Management des Technologies Organisationnelles. Enfin, la troisième partie, plus exploratoire, propose un texte directement issu des retours d’expérience de terrain, proposé par un professionnel.

Auteurs

Coordonnateur de l’ouvrage

Coordonnateur de l’ouvrage

© Presses des Mines, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540