Presses de l’Inalco https://books.openedition.org/pressesinalco CC0 presses-inalco@inalco.fr La philosophie de la Révolution de Gamal Abdel Nasser entre questions nationale, sociale et culturelle Cette recherche a en premier lieu permis de dater l’acte de naissance du célèbre texte de Nasser consacré à la révolution du 23 juillet 1952. Le texte est paru pour la première fois entre août 1953 et janvier 1954 sous la forme de trois articles de presse. L’édition critique arabe permet de lire simultanément le texte original et les changements intervenus lors de deux autres éditions parues en 1954 et 1956 sous forme d’opuscule quand le texte devient progressivement un texte emblématique du nouveau régime. La traduction en français et son édition critique signalent les modifications entre ces trois versions quand elles impactent la traduction et ajoutent un apparat critique linguistique et historique.
La partie analytique ressuscite le dialogue entre le texte et son contexte d’origine. On découvre que le texte de Nasser répond à trois articles intitulés La Philosophie du coup d’État publiés par la jeune garde wafdiste de gauche. On comprend que le débat sur le fait de savoir si la prise de pouvoir par le « Officiers libres » est une révolution ou un coup d’État cache en réalité un débat plus profond sur la place de la justice sociale au sein de la lutte de libération nationale.
Après avoir rappelé que le texte revendique explicitement la lutte de classes, la question de l’articulation entre justice sociale et libération nationale est placée dans un cadre théorique inspiré en particulier de l’analyse du discours hégélo‑marxiste nationaliste anticolonial réalisée par Dispesh Chakrabarty.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/19458 2024-04-05 Didier Inowlocki Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Dictionnaire Ḥassāniyya-Français (arabe de Mauritanie) Ce nouveau volume, longtemps attendu, fait suite aux huit premiers volumes du Dictionnaire Hassaniyya-Français – Dialecte arabe de Mauritanie publiés chez Geuthner entre 1988 et 1998. L'autrice a commencé à travailler à ce dictionnaire de hassaniyya en 1974, avec comme point de départ le Lexique Français-Maure, manuscrit inédit d'Albert Leriche (décédé en 1957). L'ensemble des sources écrites disponibles a été intégré de manière critique et complété par des enquêtes orales. La perspective comparative et étymologique, qui est l'une des caractéristiques de ce dictionnaire, a bénéficié, pour ce volume, des recherches que l'autrice mène par ailleurs, depuis 1997, sur le zénaga de Mauritanie, une langue berbère en voie de disparition avec laquelle le hassaniyya a été en contact étroit pendant des siècles.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/47497 2024-04-03 Catherine Taine-Cheikh Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Alphonse Dupront : De la Roumanie La passion pour la Roumanie est une dimension méconnue de la personnalité d’Alphonse Dupront (1905-1990), historien des sensibilités collectives et anthropologue du sacré, dont la thèse, Le Mythe de croisade (1956), a fait date dans l’historiographie française. Cette passion est née alors qu’il était à la tête de l’Institut français de Bucarest, entre 1932 et 1940, et l’a accompagné pendant la prodigieuse carrière scientifique qu’il a poursuivie en France, à l’université de Montpellier, puis à la Sorbonne.
Éparpillés dans des publications peu accessibles ou totalement inédits, les textes réunis pour la première fois dans ce volume sont un témoignage révélateur de son regard clairvoyant sur l’histoire et les réalités roumaines, dans la continuité d’un Michelet ou d’un Quinet. Ce volume, introduit par une conséquente étude sur le volet roumain de la biographie intellectuelle de Dupront, contient aussi sa correspondance avec Cioran, Ionesco et Eliade, qu’il a soutenus lors de leur difficile installation en France.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/47188 2023-09-13 Stefan Lemny Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Ce que j'ai vu en Malaisie Au retour de son premier « terrain » en Malaisie, Jeanne Cuisinier, l'une des pionnières de l'ethnologie professionnelle en France, partage ses connaissances dans une série de conférences radiophoniques destinées au grand public.

Pédagogue, très bonne narratrice, l'ethnologue offre aux auditeurs une occasion de découvrir son métier, d'approcher la diversité des peuples de la péninsule malaise, mais aussi de questionner les préjugés raciaux et coloniaux de l'époque. Derrière l'apparente légèreté de son propos, elle nous lègue une vision unique de la Malaisie des années 1930, de vraies leçons d'ethnographie et le plaisir de la joyeuse empathie qu'elle pratiquait face à l'altérité culturelle.

Ces textes paraissent pour la première fois en français. Ils viennent d'être publiés à Kuala Lumpur en anglais, malais et chinois.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/42383 2023-06-16 Jeanne Cuisinier Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
L'Aile d'or D’abord publié en anglais en 1947, cet ouvrage romancé de l’anthropologue chinois Lin Yaohua (1910-2000) a marqué toute une génération de sinologues et de chercheurs. Non seulement c’est l’un des rares textes écrits par un autochtone sur le monde rural chinois avant l’arrivée du Parti communiste en 1949, mais il emploie aussi un moyen original – la fiction – pour dépeindre la structure sociale la plus fondamentale en Chine : son « système familial ». On y découvre que la notion chinoise de « famille – clan/lignage », bien différente de la famille occidentale « nucléaire », dépasse le seul groupe patrilinéaire et s’appuie fortement sur les femmes. L’histoire, centrée sur la relation entre deux beaux-frères – l’un étant marié avec la sœur de l’autre –, offre un exemple éclairant de cette paire primordiale qui a été au cœur de bien des travaux anthropologiques.
Cet ouvrage disponible pour la première fois en français donne ainsi une image saisissante de la profondeur et de l’étendue des liens de parenté chinois, nous menant à questionner notre monde moderne désenchanté où la famille s’est réduite à peau de chagrin.  

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/46758 2023-05-16 Yaohua Lin, Lucie Modde et Zhenduo Chen Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Prose libre Héritière d’une longue tradition lettrée, la prose libre ou sanwen (terme souvent rendu par « essai » ou par « prose littéraire ») est devenue à l’époque moderne un des quatre grands genres de la littérature chinoise à côté de la poésie, du roman et du théâtre. Pratiquée de tous temps par une multitude d’écrivains, elle constitue un domaine très vaste et d’une grande complexité, et demeure un genre peu traduit et peu étudié à l’étranger. Le présent ouvrage se présente comme une introduction à quelques-unes des problématiques du sanwen moderne.

À travers une suite d’études de cas qui s’étendent, chronologiquement, de Lu Xun à Yan Lianke et à Mu Xin, en passant par Deng Tuo, Ba Jin ou Wang Xiaobo, il traite de différents types de prose littéraire, parmi lesquels l’essai polémique ou zawen, et aborde différentes questions théoriques : les difficultés terminologiques et définitoires, les effets produits par le texte selon son mode de publication, le rôle de l’essai comme arme politique et comme témoignage, la frontière entre littérature fictionnelle et non fictionnelle.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/46318 2023-04-12 Angel Pino et Isabelle Rabut Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Taksim ! À Chypre, indépendante depuis 1960, l’agressivité des mouvements nationalistes importés de Turquie et de Grèce a abouti à des affrontements interethniques, à la séparation des communautés grecque et turque, autrement dit orthodoxe et musulmane, et enfin à une tentative de coup d’État pro-grec suivie d’une intervention armée turque qui a accompli le partage (taksim) de l’île en 1974. À l’époque, environ un tiers des Chypriotes ont subi un ou plusieurs exodes forcés et le tissu social de l’île a été détruit. De 1995 à 2004, les auteurs de cet ouvrage ont écouté la population, surtout du côté turc, jusqu’alors négligée par la recherche. Les témoignages recueillis, parmi des « gens de peu », disent le malheur de la déchirure comme les craintes et les espérances de ceux qui tentent de reconstruire une mémoire commune.

Cette étude illustre les dégâts du nationalisme, plaqué sur la religion et souvent artificiellement inculqué dans l’esprit de populations qui vivaient ensemble, parfois difficilement, mais sans se faire la guerre. À son échelle, le cas chypriote n’est guère différent du désastre yougoslave, vingt ans plus tard : le danger n’est pas dans l’Autre, mais dans les nationalismes qui jouent avec le feu.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/46238 2023-03-14 Étienne Copeaux et Claire Mauss-Copeaux Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Description grammaticale du basari (oniyan) Cet ouvrage propose une esquisse grammaticale du basari (également noté ‘bassari’) qui est une langue parlée sur la frontière entre le Sénégal oriental et le Nord de la Guinée. Les Bassari, qui se nomment Bëliyan et nomment leur langue oniyan, ont fait l'objet en 2012 d'un classement au patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de l'authenticité de leur culture.
Le basari appartient au groupe tenda (à côté du bedik ou du coniagui) de la famille des langues atlantiques (phylum Niger-Congo). C'est une langue à tons caractérisée par un système de classes nominales avec alternance consonantique et par des conjugaisons organisées autour de l'opposition accompli/inaccompli vs. aoriste. Parmi les trois variantes dialectales que comporte cette langue, c'est celle correspondant au basari parlé à l'Ouest de Kédougou (dialecte ane) qui est décrite ici.
Ce travail a été réalisé dans le cadre du programme Sénélangues (ANR 09 BLAN 0326) dirigé par Stéphane Robert et Sylvie Voisin et impliquant des chercheurs européens et sénégalais. Il avait entre autres objectifs de proposer une description et une documentation des langues minoritaires du Sénégal.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/36937 2022-09-27 Loïc-Michel Perrin Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Les Cérémonies du mariage chez les Kel-Ajjer du Sud-Est de l'Algérie Les cérémonies du mariage sont l’occasion d’un grand nombre de rituels dont l’observation et la description permettent d’étudier le groupe de l’intérieur, témoignant en particulier de la place qu’y occupent les femmes. Le mariage dans la culture touarègue est traditionnellement très onéreux pour le marié et sa famille. Cette situation produit une nouvelle pratique : l’instauration de mariages collectifs initiés et soutenus financièrement à la fois par l’État, les associations ainsi que les dons des commerçants. Cependant, on observe que le mariage collectif n’a pas fait disparaitre certaines traditions.
La position actuelle des femmes touarègues dans cette région, dont la religion musulmane a bouleversé le statut, témoigne d’un réel changement des valeurs traditionnelles. La présentation des mutations sociétales permet d’une part, de montrer comment une culture s’adapte à de nouvelles données, et d’autre part, de signaler les points de résistance qui maintiennent la tradition.
Le statut particulier de la femme qui après avoir été une épouse se retrouve seule : veuve ou répudiée voire, mais plus rarement, séparée montre que dans la culture touarègue la liberté de la femme, si elle a clairement été attestée dans le passé, est de nos jours contrainte par le droit et la religion qui ont cours dans la société algérienne.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/40584 2022-09-27 Catherine Vaudour Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Des tribus en Kabylie ? Le soulèvement de 2001 en Kabylie (Algérie) et son traitement politico-médiatique ont amené à interroger la réalité de la tribu (arch) aujourd’hui. Cet ouvrage croisant histoire et ethnologie propose d’abord une réflexion épistémologique sur le concept anthropologique de « tribu » afin de le confronter aux réalités tribales, diverses, du domaine berbère et de caractériser la tribu en Kabylie. Il montre que des référents tribaux participent des catégories classificatoires y fondant les représentations de soi. Le cas d’une tribu révèle le maintien d’un espace tribal vécu et représenté, l’adaptation des institutions anciennes à divers ordres politiques et le foisonnement d’initiatives qui multiplient les acceptions du terme arch. Cela traduit la construction de nouveaux modes de mobilisation qui s’inscrivent dans un processus d’affirmation identitaire désormais séculaire et aboutit, depuis les années 1990, à un travail de reconstruction identitaire à l’échelle locale touchant des objets culturels variés, la mémoire et la langue.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/44452 2022-09-27 Malika Assam Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Lingua (non) grata Que font les migrations aux langues et les langues aux migrations ? Dans la crise de l’accueil des migrants qui secoue l’Europe depuis 2015, les langues sont les grandes oubliées des politiques publiques. Pourtant, dans les territoires de l’asile, des dizaines de langues se rencontrent et se croisent aux frontières. Est-ce alors un grand malentendu ou un parler de la migration qui émerge dans ces territoires de Babel ? Une lingua franca ou à l’inverse une lingua non grata ?

Cet ouvrage est le fruit de quatre années de recherche de l’équipe Liminal (Linguistic and Intercultural Mediations in a context of International Migrations – ANR, Inalco, 2017-2021) dans les campements, camps et centres d’hébergement et d’accueil pour demandeurs d’asile. Les enquêtes en pashto, persan, arabe(s), ourdou, tigrinya, français, anglais, italien, se sont déroulées au plus près des acteurs, dans la région parisienne, le Calaisis et aux frontières franco-anglaise et franco-italienne. Grâce à une méthodologie originale et une approche pluridisciplinaire à la croisée de l’anthropologie et de la sociolinguistique, l’ouvrage présente une perspective inédite pour aborder par les langues ce qui se joue en migration : une expérience politique, de violences et de résistances.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/44394 2022-09-26 Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky et Alexandra Galitzine-Loumpet Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Narrativité Tant en Europe qu'en Asie, les artistes et leurs commanditaires ont souvent produit des séries d'images « racontant une histoire ». Les images peuvent être distinctes et successives ou bien arrangées en scènes à l'intérieur d'un rouleau ou d'un panneau plus vaste : l'idée est toujours qu'en parcourant l'ensemble, on peut comprendre l'histoire.

Mais il faut, la plupart du temps, être assez savant et astucieux pour reconnaître une histoire qu'on connaît déjà, écouter les explications d'un guide ou encore lire des mentions dans le tableau ! Le constat final est donc plutôt mesuré : bien souvent, les images ne suffisent pas – et il demeure un passionnant intervalle entre les images et le récit.

Ce livre propose plusieurs investigations détaillées, de l'Europe à la Chine en passant par le monde himalayen et tibétain, à propos de Vies de Bouddha ou Vies de Jésus, des Rois des Enfers et de visites de Parcs impériaux – et même une enquête après une inondation catastrophique !

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/45194 2022-09-26 François Jacquesson et Vincent Durand-Dastès Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Aux racines de la société chinoise Anthropologue et sociologue majeur, Fei Xiaotong (1910‑2005), formé en Chine puis en Grande-Bretagne avant la deuxième guerre mondiale, propose ici une analyse comparatiste de la société chinoise orchestrée autour de trois plans : ville et campagne, passé et présent, Occident et Chine. Au cœur de cette entreprise, la quête des « racines » s’ouvre à une caractérisation de la société chinoise fondée sur « l’ordre par distinction des statuts ». Cette description systématisée des structures, pensées et pratiques chinoises, qui avait pour objectif initial tant de les réhabiliter que d’en montrer les limites aux yeux d’un lectorat urbain et éduqué, a permis d’asseoir les bases d’une réflexion sur les voies d’entrées de la Chine dans la modernité. Ce texte a fait de Fei Xiaotong l’un des plus grands noms des sciences sociales chinoises. De nombreux passages restent d’une étonnante actualité malgré le temps écoulé depuis sa parution initiale en 1948.

Cette première traduction en français met à disposition des lecteurs francophones de tous bords un texte clair, précis, synthétique et brillant, qui présente la singularité chinoise de l’intérieur. Sa profondeur et son acuité en font une lecture essentielle pour toute personne s’intéressant à la Chine d’autrefois comme à celle d’aujourd’hui.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/44120 2022-07-20 Yann Varc’h Thorel, Hong Huang et Xiaotong Fei Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
(Ré) Appropriations des savoirs À la croisée des terrains et des disciplines, ce livre collectif propose une réflexion inédite, à partir de situations précises, sur le concept d'appropriation ou de réappropriation de savoirs et de savoir-faire, en centrant les analyses sur le point de vue des acteurs, leurs engagements, leurs visées et objectifs et en s’intéressant au pouvoir d’initiative et aux stratégies qu'ils déploient dans la production et l’usage des savoirs.

À partir d’études de cas, l’ouvrage permet une approche globale de la question grâce à la grande diversité de terrains étudiés : Afrique - Afrique sub-saharienne, Côte d’Ivoire, Maroc ; Amérique - Mexique, Haïti ; Asie - Inde, Chine, Iran ; Europe, France. Il croise les réflexions de quatre anthropologues, six historien(ne)s, deux sociologues, un géographe et un spécialiste d’histoire littéraire.

Sans figer la définition de ces processus de (ré) appropriation, il s'agit de les envisager d'un point de vue méthodologique et heuristique. Au-delà de notions déjà travaillées comme celles de « transfert culturel » ou « d’acculturation », les travaux présentés ici permettent de dépasser la seule description de la distribution ou circulation des savoirs, adoptés ou rejetés dans certaines régions, en se focalisant plutôt sur l’agentivité des acteurs dans ces processus d’intégration de savoirs ou savoir-faire considérés comme exogènes ou bien redécouverts après des longues périodes d’oubli.

Les études de cas proposées pourront nourrir les réflexions théoriques, servir de base pour des études régionales, ou encore permettre des approches comparatives.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/42755 2022-02-04 Marie Chosson, Marie-Albane de Suremain et Anne Viguier Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
La Diète japonaise La Diète, lieu de débat pour les représentants des citoyens, symbole de la démocratie parlementaire, sert-elle convenablement ces fonctions au Japon ? Cet ouvrage destiné à tout citoyen intéressé par la mécanique sous‑jacente et la fabrique du débat public, emmène le lecteur à la rencontre d’une démocratie peu étudiée par la science politique générale : le Japon. Il l’explore sous l’angle hautement symbolique du parlement pour « dé‑couvrir » les arcanes de son système politique. Et ses insuffisances… qui donnent relief aux nôtres.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/42665 2021-10-20 Reiko Ōyama et Arnaud Grivaud Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Premières étapes dans l'acquisition des langues étrangères En mars 2016, s’est tenue à l’Inalco une journée d’étude internationale intitulée « Les premières étapes dans l’acquisition d’une langue étrangère : dialogue entre acquisition et didactique des langues ». Cette journée d’étude avait pour objectif de créer les conditions d’un dialogue entre deux disciplines connexes, celles de l’acquisition des langues étrangères et de la didactique des langues étrangères.
Pour cela, nous avons pris le parti d’orienter les interventions et débats autour d’un sujet délimité et commun à tous les participants, celui des premières étapes dans l’acquisition des langues étrangères. Nos intervenants ont été invités à réagir à un texte commun de référence, basé sur certains résultats du projet de recherche intitulé Varieties of Initial Learners in Language Acquisition (VILLA) et à présenter leurs conceptions en fonction de leurs orientations scientifiques personnelles. Le présent volume est le résultat de ces interactions.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/41438 2021-09-17 Marzena Watorek, Arnaud Arslangul et Rebekah Rast Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Krikor Beledian et la littérature arménienne contemporaine Krikor Beledian est un auteur majeur de la littérature arménienne contemporaine, écrivant en arménien occidental et vivant en France (maître de conférences à l'Inalco jusqu'en 2012). Ce volume est le premier volume scientifique international consacré à son œuvre. Il fait suite au colloque international qui s'est tenu à l'Inalco en septembre 2015.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/41199 2021-02-18 Anaïd Donabedian, Siranush Dvoyan et Victoria Khurshudyan Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Marques de registre dans les dictionnaires bilingues Ce livre examine plusieurs questions liées à la théorie et la pratique du marquage lexicographique dans les dictionnaires monolingues et plurilingues, comme la nature des marques d’usage et de registre, les principes de marquage, l’évolution des marques et leur variation, les pistes pour améliorer les pratiques lexicographiques, l’utilisation et la correspondance des marques pour l’étiquetage des termes non-standard et substandard, l’établissement d’un système de marques exhaustif et non-contradictoire de ce type de lexique spécifique. Les langues étudiées et les analysées dans l’ouvrage sont le français, l’anglais, l’italien, le russe, le bulgare, le polonais et l’ukrainien.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/40667 2021-01-22 Gueorgui Armianov Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
« Maintenant et à jamais » Cet ouvrage essaie de présenter au lecteur français quelques questionnements sur la poésie israélienne, ainsi la complexité de la périodisation, l’équilibre entre le narratif national et le personnel, les mythes bibliques ou l’identité israélienne renouvelée par le multiculturalisme de la société. On traite également des liens entre l’amour et le divin, et des structures poétiques européennes dans leurs versions hébraïques. Chacun de ces chapitres est illustré par des textes poétiques en hébreu traduits en français qui démontrent respectivement ces problématiques.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/32356 2020-12-04 Masha Itzhaki Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Variation linguistique et enseignement des langues Dans cet ouvrage, l’appellation « langues moins enseignées » fait référence à celle de « langues modimes ». Tantôt appelées « langues rares », tantôt « langues moins diffusées » et parfois même « petites langues », ces langues n’entrent dans aucune des catégories préconstruites des institutions éducatives. L’objectif de cet ouvrage est donc de problématiser les tenants et les aboutissants des statuts qu’elles assument dans les systèmes éducatifs, et notamment de s’intéresser à la question de la variation linguistique dans leur enseignement‑apprentissage. En effet, l’enseignement des langues vivantes étrangères se construit souvent autour d’une norme imaginée et conçue comme étant celle de la langue légitime à enseigner/apprendre. De l’Asie aux Amériques, en passant par bon nombre de pays africains et européens, les décideurs éducatifs et les enseignants eux‑mêmes doivent composer avec ce phénomène qui, au delà de questions proprement pédagogiques, contribue à hiérarchiser les formes langagières.

Au travers de l’examen de situations touchant à l’amazighe, à l’arabe, au chinois, à l’indonésien, au japonais, au ghɔmálá’, au malgache, au tchèque et à plusieurs des langues régionales de France (alsacien, basque, corse, occitan, picard et parler saint-martinois), les entrées épistémologiques des contributions relèvent ici de diverses disciplines des sciences du langage et/ou des sciences de l’éducation. Les contributions s’articulent, entre autres, autour d’axes tels que la variation et ses différentes formes dans l’espace éducatif, l’histoire des politiques linguistiques éducatives au regard du corpus des langues, la variation linguistique en lien avec différents systèmes éducatifs au sein d’espaces nationaux ou régionaux donnés, la gestion pédagogique de la variation, ses ramifications identitaires, la question du couple oral/écrit et des registres en didactique des langues moins enseignées, ou encore la problématique centrale des normes, de la légitimité et de l’authenticité dans l’enseignement de ces langues.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/39822 2020-12-03 Gilles Forlot et Louise Ouvrard Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Birmanie (Myanmar) 2010-2017 : un pays en transition ? En 2011, alors que la Birmanie (Myanmar) est soumise au joug militaire depuis plus de cinq décennies, la junte se démet de ses fonctions au profit d’un gouvernement « semi-civil ». Son président, l’ex-général Thein Sein, engage une série de réformes démocratiques et les élections générales de 2015 consacrent l’alternance politique en portant au pouvoir Aung San Suu Kyi, figure emblématique de l’opposition.

Mais quelles sont les vraies dimensions, significations et limites de cette évolution en apparence spectaculaire ?

Adoptant un angle d’approche différent des études, majoritairement anglophones, consacrées à la transition politique et trop souvent centrées sur le seul processus de démocratisation, cet ouvrage propose une interprétation plus générale des transformations de la société birmane entre 2010 et 2017 par des anthropologues, géographes et historiens français. Spécialistes de longue date et jeunes chercheurs ont enrichi la réflexion propre à leur domaine disciplinaire d’analyses de terrain, d’approches transversales et de mises en perspective afin d’expliquer la transition et d’éclairer les analogies et les discontinuités entre temps passé et présent, entre la Birmanie d’hier et celle de demain. Proposant des clefs de lecture originales pour comprendre le processus de réforme birman, dans les villes comme dans les campagnes, au centre comme aux périphéries, du point de vue birman comme international, ils mettent aussi au jour l’imbrication de la montée du nationalisme bouddhique, des conflits intercommunautaires et de la crise humanitaire des Rohingya.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/36982 2020-11-30 Aurore Candier Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Experts et expertise dans les mandats de la société des nations : figures, champs, outils Institués au sortir de la Première Guerre mondiale, les mandats de la Société des Nations illustrent les implications de l’arrivée des experts dans les Suds dès les années 1920. Ils constituent pour cette raison un angle d’attaque privilégié pour réfléchir aux liens entre expertise et colonisation comme aux dynamiques qui accompagnent les experts.
S’ils ont été l’objet de discussions intenses, les mandats ne peuvent guère être considérés comme l’objet d’un champ d’expertise bien délimité avec ses méthodes uniformisées, son corps de savoirs systématisés et ses procédures formalisées de certification. Les discours institutionnels d’experts sur les mandats, divers et dénués de cohérence, dissimulaient souvent les modalités habituelles du gouvernement colonial.
Cependant, les temps changeaient. La pluralité des cadres institutionnels où l’on discutait des mandats (Commission permanente des mandats, autres organes de la SDN) sapait le monopole supposé des États coloniaux sur la prise de décision informée. L’intérêt des organisations privées et caritatives était également d’importance, dans la mesure où certaines investirent massivement dans des projets exploratoires de développement à fort coefficient d’expertise. Ajoutées les unes aux autres, ces circonstances institutionnelles attiraient des experts potentiels vers les mandats, d’où l’on peut observer et les tensions d’empire qui marquaient l’ère coloniale finissante et les prémisses de politiques publiques fortement consommatrices d’expertise qui se diffusent dans les Suds après 1945.
 

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/37738 2020-09-28 Philippe Bourmaud, Norig Neveu et Chantal Verdeil Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
La Prédication existentielle dans les langues naturelles : valeurs et repérages, structures et modalités Les articles rassemblés dans ce recueil traitent de l’expression des valeurs existentielles dans différentes langues du monde. Le caractère universel de la problématique et sa richesse sont illustrés par la diversité des approches théoriques permettant de constater les similitudes et les différences de son expression d’une langue à l’autre.
L’originalité de l’ouvrage ne réside pas seulement dans la description de la variété des structures existentielles, porteurs de valeurs possessives, locatives ou attributives, elle consiste également dans leur lecture multiple.
La structure du recueil a été arbitrairement organisée en deux parties. Dans les articles de la première partie, la prédication existentielle est envisagée d’un point de vue typologique, dans ceux de la deuxième partie, c’est une démarche énonciative et pragmatique qui est appliquée. Cette répartition est toutefois quelque peu artificielle, dans la mesure où tous les auteurs envisagent les traits sémantiques, syntaxiques et formels des constructions existentielles et, pour certains articles, les paramètres contextuels quelle que soit la langue concernée. La prédication existentielle est présentée par les auteurs comme une opération spécifique de repérage d’un terme par rapport à l’autre qui se répercute sur le marquage non canonique des constituants propositionnels, ainsi que par l’emploi des marqueurs d’existence spécifiques.
L’analyse typologique et l’approche énonciative se complètent et ouvrent de nouvelles perspectives dans la recherche linguistique sur l’expression de l’existence dans les langues du monde.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/37848 2020-09-11 Tatiana Bottineau Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies Quels rapports les sociétés humaines entretiennent-elles avec leur passé et quels récits font-elles du temps révolu ? Pour ce premier volume de l’Encyclopédie des historiographies. Afriques, Amériques, Asies, 157 spécialistes représentant 88 institutions académiques en France et dans le monde explorent l’univers des productions humaines qui constituent des sources pour l’historien et déchiffrent les nombreuses modalités (« scientifiques », littéraires, artistiques, monumentales…) de l’écriture du passé. Évoquant tour à tour l’Afrique, l’Amérique latine, l’Asie, l’Océanie, les 216 notices de l’ouvrage présentent des matériaux historiques de toute nature, issus de toutes les époques, souvent méconnus, ainsi que l’histoire de leurs usages. L’entreprise collective qu’est l’Encyclopédie se veut novatrice : il s’agit de susciter une réflexion historiographique résolument non-occidentalo-centrée qui complète utilement les démarches épistémologiques traditionnelles. Nouvel outil de connaissance historique forgé à l’heure de la mondialisation, l’Encyclopédie des historiographies est aussi une véritable invitation au voyage.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/21819 2020-04-28 Nathalie Kouamé, Éric P. Meyer et Anne Viguier Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Émile Picot, secrétaire du prince de Roumanie Connu dans le monde savant français pour ses talents de bibliographe et comme spécialiste du théâtre médiéval, Émile Picot fut aussi le premier professeur de roumain à l’École des langues orientales entre 1875 et 1909.
C’est un événement historique important qui l’a amené à Bucarest en 1866 : l’arrivée sur le trône des Principautés roumaines du prince Charles de Hohenzollern, dont le jeune Picot devient alors le secrétaire français.
Ses lettres privées, en majeure partie inédites, relatent les circonstances et le déroulement de sa mission, témoignent de la vie politique et culturelle roumaine de l’époque, éclairent l’implication française dans cet épisode de la question d’Orient et nous font connaître la personnalité du prince de Roumanie mais aussi celle du futur savant français découvrant alors les confins danubiens.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/32456 2020-03-27 Cécile Folschweiller Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Traduction et migration Que serait une éthique de la traduction réfléchie à partir de la question migratoire en Europe ? Quelles valeurs, quels repères pourraient orienter la manière dont les travailleurs sociaux des pays européens accueillent la langue des nouveaux arrivants ? Cet ouvrage, fruit de la collaboration étroite de professionnels du champ socio-médical et d’enseignants universitaires à travers l’Europe a pour ambition de problématiser une telle éthique. Banalisée, éludée des réflexions et débats, la rencontre des langues n’étonne pas dans le travail social et clinique. Pourtant la pratique au quotidien le montre : pour surmonter les traumatismes et atteindre une forme de convivance humaine, il est essentiel de prendre en compte les phénomènes liés à la diversité de ces langues qui s’entremêlent dans la rencontre entre les migrants eux-mêmes, entre les générations, entre les migrants et les populations des pays européens, et avec les personnels spécialisés d’accueil. La multitude des langues, leur traduction et leurs tensions, leur mise en accord, sont autant d’enjeux décisifs dans ce qui peut devenir l’éthique d’accueil pour l’Europe.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/35734 2020-03-16 Arnold Castelain Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Manuel pratique du traduire « Pratique du traduire » est le titre d’un séminaire qui fait suite aux séminaires « Théorie » et « Critique du Traduire ». La distinction radicale entre les trois est évidemment partiellement factice, mais il fallait à la fois nommer chacun de ces séminaires et souligner une sorte de progression (souhaitée et souhaitable) dans l’apprentissage du métier de traducteur­-traduisant, une fois admis que ce métier exigeait une formation : d’abord se familiariser avec la problématique (on ne traduit pas une langue, mais une littérature en langue ; la littérature traduite doit conserver en français ses caractéristiques, nous ne sommes pas là pour produire du bon français fluide), ensuite apprendre à lire des textes traduits en tant que textes traduits (ce que ne fait presque jamais la critique), enfin, sur la base de traductions existantes, écrire.

Dans tous les cas, et c’est l’aspect le plus déroutant de la méthode pratiquée à l’Inalco et l’École de traduction littéraire du CNL, on travaillera sur diverses langues, indépendamment du savoir des apprenants. Il n’est pas nécessaire de connaître chaque langue pour savoir lire et corriger (modestement) un texte traduit. Il faut et il suffit de le traiter en tant que texte traduit, quels qu’aient été les choix du traducteur, même si son objectif – hélas trop fréquent encore – était de gommer ou d’effacer l’acte de traduire.

Ce livre ou manuel, est le résultat d’une posture de traducteurs, c’est­à­dire le résultat des réflexions croisées de traducteurs enseignants d’une part, d’autre part le désir de faire des participants au séminaire, à leur tour, des traduisants.

Ces réflexions sur des pratiques (que les champs littéraires embrasses peuvent rendre très hétérogènes) ne nous ont pas conduit à proposer un catalogue de réponses, de trucs et astuces ou une boite à outils. Il s’agit d’une série de questionnements soulevés par la pratique des textes (le traducteur est, avec l’auteur, le seul à connaitre le livre mot à mot), destinés à aiguiser un regard, une attitude. Le futur traducteur sera donc appelé à développer une démarche proche sur la base d’enquêtes collectives. Rien ne serait plus éloigné de notre pensée que d’imaginer en arriver à une solution unique. Mais nous nous refusons tout autant à en inférer que tout est relatif, tout est équivalent, que toutes les solutions se valent. Les solutions acceptables sont celles qu’aura dicté le texte à traduire.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/32206 2019-10-24 Pauline Fournier et Patrick Maurus Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
S’émanciper par les armes ? Dans le sillage de la contestation sociopolitique de la fin des années 1960, les démocraties occidentales connaissent une vague de violence révolutionnaire dont des hommes et des femmes s’emparent comme d’un outil politique. Les groupes armés d’extrême gauche se caractérisent par une implication et un engagement remarquables des femmes. Le climat des années 1970, les situations de résistance et les luttes de libération sont propices à la renégociation des rôles masculins et féminins. Les femmes sont également au coeur du projet de libération nationale de certaines organisations de la gauche turque et kurde, aujourd’hui encore, comme elles l’ont été en Amérique latine ou en Asie du Sud.
 
Interroger la violence politique des femmes revient à porter l’accent sur un phénomène quasi exclusivement décliné au masculin. Pourtant, le genre constitue un outil heuristique pour saisir ce que la féminisation fait à la violence politique et à son inscription dans l’espace sociopolitique. En croisant les dimensions sociale, politique et sexuée, le recueil S’émanciper par les armes ? propose des lectures interdisciplinaires de la lutte armée au féminin et revisite les systèmes de valeurs dans lesquels la violence politique et la violence des femmes sont prises.
]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/28345 2019-10-02 Caroline Guibet Lafaye et Alexandra Frénod Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
La Conjugaison des verbes turcs Ce livre s'adresse aux francophones et veut leur faciliter l'apprentissage de la langue turque en leur faisant comprendre la logique de la conjugaison de ses verbes. 

Il faut imaginer le verbe turc comme un noyau entouré d'éléments qui le complètent et s'additionnent : les suffixes, de temps, de personnes, de négation, de modes, etc.

Après avoir défini les différents temps, simples et composés (qui ne sont pas exactement les mêmes qu'en français), et fourni les schémas de base, cet ouvrage donne les suffixes de temps et de personnes indispensables et vous propose des tableaux de conjugaisons des temps simples ainsi qu'un index des verbes turcs, qui associe chaque verbe à son groupe, en tenant compte des consonnes qui terminent le radical du verbe et de la voyelle de la syllabe finale qui conditionnent le fonctionnement de l'harmonie vocalique.

Ce livre est donc un guide pratique des verbes turcs, qui comprend la description des temps et des modes, les règles de conjugaisons et des tableaux récapitulatifs.

C'est un livre de référence.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/21664 2019-07-17 S. Ipek Ortaer Montanari Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco
Le livre sur les calculs effectués avec des bâtonnets L’ouvrage présente, traduit et commente le Suan shu shu 算數書, un manuscrit chinois du – IIe siècle excavé pendant l’hiver 1983-84. Sa découverte a bouleversé les connaissances sur les sources anciennes des mathématiques en Chine. La traduction et ses commentaires permettent de mieux comprendre le texte et son contexte, ils mettent en résonnance l’archéologie des textes excavés, le chinois ancien, l’histoire des mathématiques et la vie en Chine sous les Han. La traduction française est accompagnée du texte original, de sa transcription pinyin et d’un mot-à-mot.

]]>
https://books.openedition.org/pressesinalco/18815 2019-04-25 Rémi Anicotte Presses de l’Inalco fr Presses de l’Inalco